Survie de l'enfant

Chaque enfant a le droit à la survie et au développement

Un enfant joyeux
UNICEF/UN0293610/Dicko

Le défi

Les principales maladies mortelles qui touchent les enfants au Mali sont la pneumonie, la diarrhée et le paludisme : toutes des maladies courantes et entièrement évitables. L'accès à des services de santé de qualité et à un personnel soignant qualifié, en particulier dans le nord et le centre du pays, est sévèrement limité. Il en résulte qu'un enfant sur dix ne fête jamais son cinquième anniversaire, et moins de la moitié (45%) des enfants au Mali bénéficient d'une vaccination complète qui les protégerait contre des maladies infantiles courantes.

La malnutrition chronique, ou retard de croissance, touche 24% des enfants au Mali. Le retard de croissance a des effets à long terme sur le développement physique et cognitif de l'enfant, l’expose aux maladies courantes et entrave sa performance scolaire. Le Mali a également l'un des taux les plus élevés de malnutrition aiguë au monde, et la malnutrition aiguë sévère - la forme la plus mortelle de malnutrition - touche 2% des enfants.

La solution

L'objectif du programme survie et développement de l'UNICEF au Mali et ses partenaires est de veiller à ce que tous les enfants et adolescents soient en bonne santé, bénéficient de leur bien-être et atteignent leur plein potentiel.