Le rôle de l’UNICEF dans la promotion et le soutien de la Convention relative aux droits de l’enfant

Les droits de l’enfant sont au cœur de toutes les actions de l’UNICEF.

Un specialiste de l'UNICEF, de dos, porte un enfant dans ses bras
UNICEF/UN0187723/Sanadiki

L’UNICEF est l’organisme du système des Nations Unies chargé de protéger les droits de chaque enfant, partout dans le monde, et en particulier les droits des enfants les plus désavantagés. Il est le seul organisme nommément désigné dans la Convention relative aux droits de l’enfant en tant que source de conseils et d’assistance spécialisés. 

« L’UNICEF s’appuie sur la Convention relative aux droits de l’enfant et œuvre pour que les droits de l’enfant s’inscrivent dans une éthique sociale et dans un code de conduite international en faveur des enfants. »

Grâce à sa présence dans presque tous les pays du monde, l’UNICEF est en mesure de se rendre dans des endroits que d’autres ne peuvent pas atteindre. Il se trouve donc dans une position unique qui lui permet d’avoir une incidence favorable sur la vie des enfants.

Depuis plus de 70 ans, nous travaillons avec les enfants et traduisons les principes des droits de l’enfant en résultats réels en faveur des enfants du monde entier.

Notre relation de travail avec les États parties, notre crédibilité à l’échelle mondiale et le soutien technique et financier considérable que nous accordons aux États et à la société civile placent l’UNICEF dans une position privilégiée pour faire progresser les droits de l’enfant en renforçant la surveillance des activités de mise en application de la Convention relative aux droits de l’enfant. ​

En encourageant la ratification et en soutenant la mise en œuvre de la convention et de ses protocoles facultatifs, l’UNICEF contribue à renforcer les lois et les politiques et améliore la compréhension de la convention à tous les niveaux de la société, en prenant notamment les mesures suivantes:

  • Soutenir les gouvernements dans la mise en application de la convention au moyen de lois et de politiques, en assurant entre autres un développement des capacités institutionnelles et professionnelles.
     
  • Participer à différentes étapes du processus de surveillance. Par exemple, les bureaux de pays de l’UNICEF aident les gouvernements à organiser des consultations d’envergure avant la rédaction de leurs rapports.
     
  • Soutenir le Comité des droits de l’enfant – par exemple, en participant à l’examen que le comité effectue des rapports soumis par les pays.
     
  • Travailler avec les gouvernements à la formulation de stratégies de mise en œuvre en réponse aux recommandations du Comité.
     
  • Aider à faire en sorte que les voix trop peu souvent entendues soient prises en compte dans l’information présentée au comité – par exemple, en facilitant des consultations de grande ampleur à tous les échelons de la société, en présentant des rapports écrits sur la situation des femmes et des enfants et en encourageant les organisations non gouvernementales à soumettre leurs propres rapports au comité en tant que compléments des rapports des gouvernements.