Lutter contre la malnutrition au Mali

Des pratiques nutritionnelles simples mais efficaces se sont avérées essentielles pour réduire la malnutrition chronique dans le grenier du Mali

Par Cindy Cao
 Sikasso est l’une des régions les plus fertiles du Mali et de nombreuses personnes vivent des terres verdoyantes et approvisionnent les autres régions du pays en produits frais.
UNICEF/UN0119056/Sokhin
21 septembre 2017

Au Mali, plus d'un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique. Dans la région sud de Sikasso, longtemps considérée comme le grenier du Mali, le taux est encore plus élevé. Ce paradoxe est devenu un catalyseur pour s'attaquer de front à la malnutrition, grâce à un programme de sensibilisation communautaire impliquant les autorités locales et les mères modèles pour encourager les mères à adopter de bonnes pratiques  nutritionnelles.

Sikasso est l'une des régions les plus fertiles du Mali et de nombreuses personnes vivent de la terre verdoyante, fournissant les autres régions du pays en produits frais.

 3 fermiers
UNICEF/UN0119058/Sokhin

Des pluies régulières et des sols arables permettent de cultiver tous types de produits, partant des cultures comme le riz et les pommes de terre jusqu'aux légumes comme les tomates et les poivrons.

 Sur le marché de Koutiala, les produits alimentaires sont abondants et variés.
UNICEF/UN0119052/Sokhin

Sur le marché de Koutiala, les produits alimentaires sont abondants et variés, mais Sikasso a le taux le plus élevé de malnutrition chronique au Mali -  plus de 30% en 2016. La malnutrition ne se limite pas à la disponibilité alimentaire.

 Gaossou (à gauche) et Aminata ont tous deux 5 ans
UNICEF/UN0119054/Sokhin

Gaossou (à gauche) et Aminata ont tous deux 5 ans, mais Gaossou est visiblement plus petit car il souffre de malnutrition chronique. La malnutrition entrave la capacité d'apprentissage des enfants et leur potentiel de revenus futurs, ainsi que le progrès social et économique des pays dans lesquels ils vivent.

 Bernard Coulibaly, responsable local de la coordination des activités de nutrition à Yorosso
UNICEF/UN0119048/Sokhin

Bernard Coulibaly, responsable local de la coordination des activités de nutrition à Yorosso, a contribué à réduire de moitié les taux de malnutrition chronique dans son district en seulement deux ans. En 2017, il a reçu le prix  Global Goal Award  "Healthy Not Hungry" pour son travail dans la lutte contre la malnutrition.

 À Yorosso, des mères modèles, telles que Bassan Koita (centre), ont partagé leurs connaissances des pratiques clés en matière de santé, de nutrition et d'hygiène avec d'autres mères et éducatrices lors de séances utilisant des mots simples et avec le soutien de photos illustratives.
UNICEF/UN0119051/Sokhin

A Yorosso, des mères modèles comme Bassan Koita (au centre) transmettent leurs connaissances sur les pratiques familiales clés en matière de santé, de nutrition et d'hygiène à d'autres mères et aux personnes qui s'occupent des enfants lors de séances utilisant des mots simples et à l'aide d'illustrations.

« L'allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois est très important, cela aide mon bébé à être brillant, il peut être plus résistant aux maladies ».

 Kadiatou Dao, 26 ans, après avoir appris que le lait maternel était un aliment essentiel pour la santé et le développement des enfants lors d’une session dirigée par Bassan à Yorosso
UNICEF/UN0119045/Sokhin

« L'allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois est très important, cela permet à mon bébé d'être plus brillant, il peut être plus résistant aux maladies, » dit Kadiatou Dao, 26 ans, après avoir appris que le lait maternel est un aliment crucial pour la santé et le développement des enfants lors d'une séance menée par Bassan à Yorosso.

 Pendant les séances, les mères apprennent également à préparer de la bouille enrichie en nutriments pour les bébés
UNICEF/UN0119041/Sokhin

Pendant les séances, les mères apprennent également à préparer la  bouillie enrichie, une bouille riche en nutriments pour les bébés qui ne sont plus nourris exclusivement au sein, en veillant à ce que leurs enfants reçoivent des aliments nutritifs et adaptés à leur âge.

 Les enfants de Yorosso apprennent que des pratiques simples peuvent aider à lutter contre la malnutrition à un âge précoce
UNICEF/2017/Sokhin

Les enfants de Yorosso apprennent que des pratiques simples peuvent aider à combattre la malnutrition à un âge précoce, comme le lavage des mains au savon et l'utilisation de latrines ou de toilettes hygiéniques.

 Marietta Mounkouro, responsable de la nutrition à l'UNICEF, est ravie de voir la santé des enfants s'améliorer rapidement dans le district.
UNICEF/UN0119028/Sokhin

« L'essentiel est de parvenir à une compréhension mutuelle entre tous les acteurs concernés. Les approches communautaires et multisectorielles sont d'une importance cruciale »

Marietta Mounkouro, Chargée  de la nutrition au bureau de l'UNICEF à Sikasso, est ravie de voir la santé des enfants du district s'améliorer aussi rapidement. « L'essentiel est de parvenir à une compréhension mutuelle entre tous les acteurs concernés. Les approches communautaires et multisectorielles sont d'une importance cruciale. »

Une mère joue avec ses enfants
UNICEF/UN0119029/Sokhin

Le succès de Yorosso prouve que des solutions simples et peu coûteuses, comme la promotion de l'allaitement maternel exclusif, une alimentation complémentaire appropriée et le lavage des mains, peuvent contribuer grandement à prévenir la malnutrition et à libérer le potentiel d'une génération entière d'enfants.