L'Afrique doit accélérer considérablement les progrès en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène - rapport

Si les tendances de progrès actuelles se poursuivent, très peu d'États membres de l'Union africaine pourraient parvenir à un accès universel à une eau potable et à un assainissement gérés en toute sécurité ou à des services d'hygiène de base d'ici 2030

22 mars 2022
Des femmes qui puisent l'eau à la rivière
Aboubacar Sidiki Diallo
Des femmes qui puisent l'eau à la rivière

DAKAR, 22 mars 2022 – L’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) sur l'eau, l'assainissement et l'hygiène en Afrique va nécessiter une accélération spectaculaire des taux de progrès actuels, selon un rapport spécial UNICEF/OMS axé sur l'Afrique, lancé aujourd'hui lors du Forum mondial de l'eau à Dakar, Sénégal. Ce rapport spécial appelle à une action urgente sur un continent où la pénurie d'eau et la faiblesse des services d'assainissement et d'hygiène peuvent menacer la paix et le développement.

 

Entre 2000 et 2020, la population de l'Afrique est passée de 800 millions à 1,3 milliard de personnes. Environ 500 millions de personnes ont eu accès à l'eau potable de base et 290 millions à des services d'assainissement de base, selon un rapport du Programme conjoint UNICEF/OMS de surveillance de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement et de l'hygiène (JMP), lancé aujourd’hui lors d'une session du Forum mondial de l'eau organisée par le Conseil des Ministres africains chargés de l'eau (AMCOW) avec l'UNICEF.

 

Sur le continent, cependant, 418 millions de personnes manquent encore d'un service d'eau potable de base, 779 millions manquent de services d'assainissement de base (dont 208 millions qui pratiquent encore la défécation à l'air libre) et 839 millions manquent de services d'hygiène de base.

 

Selon le rapport, l’atteinte des cibles des ODD en Afrique nécessitera une multiplication par 12 des taux de progrès actuels en matière d'eau potable gérée en toute sécurité, une multiplication par 20 pour l'assainissement géré en toute sécurité et une multiplication par 42 des services d'hygiène de base.

 

« L'accès équitable à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène n'est pas seulement le fondement de la santé et du développement des enfants et des communautés. L'eau c'est la vie, l'eau c'est le développement, l'eau c'est la paix », a déclaré Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. « À une époque où la pénurie d'eau alimente les conflits et où les points d'eau sont ciblés, l'UNICEF appelle à des actions urgentes. Nous avons besoin d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans les écoles, en particulier pour les filles qui peuvent manquer l'école parce qu'il n'y a pas de toilettes ou parce qu'elles doivent aller chercher de l'eau. Les femmes et les enfants ont besoin d'un accès sûr à l'eau. Alors que le changement climatique exerce une pression supplémentaire sur les ressources, nous avons besoin de services d'eau, d'assainissement et d'hygiène sensibles aux risques climatiques et résilients pour les enfants et les communautés. Et nous en avons besoin maintenant. »

 

Des inégalités importantes persistent à l'intérieur des pays, notamment entre les zones urbaines et rurales, entre les régions et entre les plus riches et les plus pauvres. Dans les zones urbaines, 2 personnes sur 5 manquent d'eau potable et 2 personnes sur 3 manquent d'assainissement gérés en toute sécurité, et la moitié de la population manque de services d'hygiène de base. Dans les zones rurales, 4 personnes sur 5 manquent d'eau potable et 3 personnes sur 4 manquent d'assainissement gérés en toute sécurité, et 7 personnes sur 10 manquent de services d'hygiène de base. 

 

Dans le monde, l'UNICEF travaille dans plus de 100 pays pour aider à fournir un accès à l'eau potable et à un assainissement fiables, et pour promouvoir les pratiques d'hygiène de base dans les zones rurales et urbaines, y compris dans les situations d'urgence. Nous obtenons de meilleurs résultats en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène pour les enfants en travaillant directement avec les écoles et les établissements de santé pour améliorer l'accès à ces services, en fournissant un soutien vital dans les contextes humanitaires. La créativité et l'engagement des membres de la communauté soutenus en tant qu'agents du changement peuvent inspirer une action collective liée au climat, se ralliant autour de "rien sur nous sans nous", où les membres de la communauté et les dirigeants gouvernementaux identifient des solutions aux défis auxquels ils sont confrontés.

 

Organisé pour la première fois en Afrique subsaharienne du 21 au 26 mars 2022 sous le haut patronage de Macky Sall, Président du Sénégal et Président en exercice de l'Union Africaine, avec le soutien de nombreux partenaires dont l'UNICEF, le 9ème Forum Mondial de l'Eau sur la « Sécurité de l'eau pour la paix et le développement » vise à offrir un cadre unique pour la communauté de l'eau et les décideurs afin de trouver des solutions pour accroître l'accès à l'eau et à l'assainissement sur le continent africain d'ici 2030.

###

Contacts presse

Sibylle Catherine Desjardins
Communication Specialist
UNICEF Guinée
Tél: +224 610 00 65 08
Adresse électronique: sdesjardins@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.
Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org
Suivez-nous sur Twitter et Facebook