Représenter les enfants : Hier et aujourd’hui

Un traité pour les enfants qui explique leurs droits : la Convention relative aux droits de l’enfant a maintenant 30 ans.

UNICEF
UNICEF/UN0258573/Diarassouba
UNICEF/UN0258573/Diarassouba

13 août 2019

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant est le traité de défense des droits de l’homme le plus largement ratifié de l’histoire. Cet accord international explique qui sont les enfants, ainsi que tous leurs droits et les responsabilités qui incombent aux gouvernements de protéger et de réaliser ces droits. Tous ces droits sont liés les uns aux autres, ils sont tous aussi importants et les enfants ne peuvent en être privés.

À l’approche du trentième anniversaire de la Convention, nous passons en revue certains de ces droits et notre représentation des enfants hier et aujourd’hui :

©UNICEF/UN0284112/LeMoyne and © UNICEF/UN0269343/Mukherjee AFP-Services
UNICEF/UN0284112/LeMoyne circa 1989 and © UNICEF/UN0269343/Mukherjee AFP-Services circa 2019
Les enfants doivent être enregistrés à leur naissance et se voir donner un nom officiellement reconnu par le gouvernement. Ils doivent avoir une nationalité (appartenir à un pays). Dans la mesure du possible, les enfants devraient connaître leurs parents et être élevés par eux.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Thaïlande: Un nouveau-né reçoit un bracelet d’identification à l’hôpital.

Aujourd’hui en Inde: Une mère et sa petite fille toutes deux en bonne santé.


 

©UNICEF/UN0284099/Horner and © UNICEF/UN0259130/Viet Hung
UNICEF/UN0284099/Horner circa 1989 and © UNICEF/UN0259130/Viet Hung circa 2019
Les enfants ont le droit de pratiquer leur propre langue, culture et religion, même quand elles ne sont pas celles de la majorité des habitants du pays dans lequel ils vivent.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Équateur: Un garçon qui parle le quechua se tient entre deux adultes.

Aujourd’hui au Viet Nam: Une fille parle le hmong, sa langue maternelle, à l’école.


 

©UNICEF/UN0284124/LeMoyne and © UNICEF/UN0282038/Dejongh
UNICEF/UN0284124/LeMoyne circa 1989 and © UNICEF/UN0282038/Dejongh circa 2019
Chaque enfant a le droit d’être en vie. Les gouvernements doivent veiller à ce que les enfants survivent et grandissent le mieux possible.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Éthiopie: À Ogaden, une femme serre un enfant dans ses bras alors que commence la deuxième année consécutive de sécheresse.

Aujourd’hui au Congo: La peau de Natasha n’a pas assez de pigments. Malheureusement, tous les enfants atteints d’albinisme ne grandissent pas dans des conditions aussi favorables que Natasha.


 

©UNICEF/UN0284110/LeMoyne and © UNICEF/UN0285241/Markel
UNICEF/UN0284110/LeMoyne circa 1989 and © UNICEF/UN0285241/Markel circa 2019
Chaque enfant atteint d’un handicap devrait pouvoir mener la meilleure vie possible dans la société. Les gouvernements devraient supprimer tous les obstacles qui empêchent les enfants handicapés de devenir indépendants et de participer activement à leur communauté.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier au Cambodge: Un enfant mutilé par une mine terrestre entre dans le temple de Wat Tan à Phnom Penh.

Aujourd’hui en Ukraine: Des enfants malentendants coopèrent. Volodymyr dirige une classe pour créer au moyen de cubes en bois l’alphabet d’une langue de signes interactive.


 

©UNICEF/UN0284121/Hartley and © UNICEF/UN0269686/Knowles-Coursin
UNICEF/UN0284121/Hartley circa 1989 and © UNICEF/UN0269686/Knowles-Coursin circa 2019
Toute personne de moins de 18 ans est un enfant.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier au Soudan: Un enfant atteint de malnutrition regarde la livraison d’aide humanitaire derrière une clôture.

Aujourd’hui au Nigeria: Une fille d’une région reculée est vaccinée dans un dispensaire mobile qui enseigne aux membres de la communauté des pratiques sanitaires vitales, comme l’allaitement exclusivement au sein.


 

©UNICEF/UN0284730/Antmann and © UNICEF/UN0273450/Dicko
UNICEF/UN0284730/Antmann circa 1989 and © UNICEF/UN0273450/Dicko circa 2019
Les enfants sont libres de choisir leurs pensées, leurs opinions et leur religion, sans que cela empêche les autres d’exercer leurs droits. Les parents peuvent guider les enfants pour que, en grandissant, ils apprennent à exercer ce droit correctement.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier au Pérou: Une fille fait ses devoirs en profitant de la lumière de fin d’après-midi dans une paroisse locale.

Aujourd’hui au Mali: Fatoumata fait ses devoirs chez elle le soir.  De nombreux enfants qui avaient cessé d’aller à l’école comme elle ont maintenant accès à des programmes d’appui éducatif qui les aident à poursuivre leur scolarité.


 

©UNICEF/UN0284126/Gubb and © UNICEF/UN0267994/Kiron
UNICEF/UN0284126/Gubb circa 1989 and © UNICEF/UN0267994/Kiron circa 2019
Chaque enfant a le droit de se reposer, de se détendre, de jouer et de participer à des activités culturelles et créatives. 

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier au Zimbabwe: Les enfants inventent un jeu avec des pneus usés.

Aujourd’hui en Inde: Une fille fait du sport dans la cour de l’école.


 

©UNICEF/UN0284733/Isaac and © UNICEF/UN0256851/Tremeau
UNICEF/UN0284733/Isaac circa 1989 and © UNICEF/UN0256851/Tremeau circa 2019
Les enfants ne devraient pas être séparés de leurs parents sauf si ceux-ci ne s’occupent pas bien d’eux – par exemple si un parent fait du mal à un enfant ou ne s’occupe pas de lui. Les enfants dont les parents ne vivent pas ensemble devraient rester en contact avec leurs deux parents, sauf si cela leur est préjudiciable.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier au Lesotho: Un enfant est protégé par son père, fait rare à une époque où la plupart des hommes sont partis chercher du travail ailleurs.

Aujourd’hui au Bénin: Levi vit avec sa mère qui fait des études et ses grands-parents pendant que son père doit voyager pour son travail.


 

©UNICEF/UN0284093/Winter and © UNICEF/UN0237314/Choufany
UNICEF/UN0284093/Winter circa 1989 and © UNICEF/UN0237314/Choufany circa 2019
Tous les enfants ont tous ces droits, qui qu’ils soient, où qu’ils vivent et quelles que soient la langue qu’ils parlent, leur religion, leurs opinions et leur apparence, qu’ils soient une fille ou un garçon, handicapés ou non, riches ou pauvres, et quels que soient leurs parents ou leur famille ou ce que leurs parents ou famille pensent ou font. Aucun enfant ne doit être traité de façon injuste pour quelque raison que ce soit.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Haïti: Des enfants jouent dans les rues alors que les migrations urbaines augmentent dans le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental.

Aujourd’hui au Liban: Des enfants syriens réfugiés jouent dans une zone d’habitation informelle de la vallée de Bekaa.


 

©UNICEF/UN0284128/Hartley and © UNICEF/UN0253434/Pasquall
UNICEF/UN0284128/Hartley circa 1989 and © UNICEF/UN0253434/Pasquall circa 2019
Chaque enfant a droit à l’éducation. L’enseignement primaire devrait être gratuit. L’enseignement secondaire et supérieur devrait être accessible à tous les enfants. Les enfants devraient être encouragés à poursuivre leurs études jusqu’au plus haut niveau possible. Dans les établissements scolaires, les mesures disciplinaires devraient respecter les droits des enfants et ne jamais recourir à la violence.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Roumanie: Une fille étudie en cinquième année de primaire, dans des salles de classe souvent surpeuplées, avec peu de livres ou d’autre matériel pédagogique.

Aujourd’hui en Mongolie: Une fille fréquente l’école maternelle dans le cadre d’un programme de développement préscolaire.


 

©UNICEF/UN0284743/Winter and © UNICEF/UN0258573/Diarassouba
UNICEF/UN0284743/Winter circa 1989 and © UNICEF/UN0258573/Diarassouba circa 2019
Les gouvernements doivent faire tout leur possible pour veiller à ce que tous les enfants de leur pays puissent bénéficier de tous les droits énoncés dans la Convention.

(De gauche à droite ci-dessus)

Hier en Haïti: Une fille est vaccinée par un agent de santé.

Aujourd’hui en Côte d'Ivoire: Une fille, Ahou Marie, dirige une réunion avec le ministre de la Communication et des médias lors de la célébration dans le pays de la Journée internationale des enfants.