Musu Bakoto Sawo

"Je veux voir une nouvelle génération de jeunes femmes conscientes et fortes."

#changemaker
Musu Bakoto Sawo
UNICEF

Mariée à l’âge de 14 ans et veuve à 21 ans, Musu Bakoto Sawo est devenue une de nos actrices de changement ; une infatigable avocate des droits des femmes en Gambie, où elle dirige l'organisation Think Young Women.

Lorsque l'avocate de 27 ans Musu Bakoto Sawo n'enseigne pas le droit à l'Université de Gambie, elle agit en défenseuse infatigable des droits de la personne, en tant que coordinatrice nationale de Think Young Women.

L'organisation à but non lucratif promeut la participation des femmes et des filles au sein de la société. Une partie de ce travail consiste à mettre un terme aux violences contre les filles et les femmes, notamment au mariage des filles et aux mutilations génitales féminines.

Musu elle-même a été mariée à l'âge de 14 ans et a subi des mutilations génitales féminines lorsqu'elle était enfant. Elle avait 21 ans quand elle est devenue veuve et elle n'a rien reçu en héritage. Selon elle c’est seulement grâce à l’éducation qu’elle a pu prospérer.

“Quand j'avais environ cinq ou six ans, mes parents m'ont emmené chez ma grand-mère. J'ai été mutilé là-bas. Je n’imaginais pas les répercussions que l’excision aurait sur moi ”, explique Musa.

Désormais elle se passionne pour le combat contre les injustices auxquelles les femmes sont confrontées quotidiennement en Gambie. Elle utilise son expérience en matière de renforcement des capacités, de recherche, de réseautage et de développement de programmes pour interagir avec les mécanismes des droits de la personne et les organisations et plates-formes locales, nationales, régionales et internationales.

"Je dis aux filles : impliquez-vous et soyez le changement que vous pouvez pour que vos futurs enfants ne soient pas des victimes", explique Musa.

Musa prête également ses compétences à l'équipe technique de The Girl Generation, en contribuant à la création d'un mouvement social visant à mettre fin aux mutilations génitales féminines.

" Je veux voir une nouvelle génération de jeunes femmes conscientes et fortes ", dit-elle.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : http://www.thinkyoungwomen.org/