Jide Martins

‘Nous n'avons pas beaucoup de super-héros africains, alors j'ai pensé: ”Pourquoi ne pas en créer?”'

#changemaker
Jide Martins drawing comic books
UNICEF

Jide Martins, PDG de Comic Republic

Lagos, Nigéria

Jide Martin, PDG de Comic Republic, se souvient lorsque, enfant, il décalquait toutes les bandes dessinées qu'on lui donnait. Sa passion pour le dessin est  née de là.

Jeune, Jide abordait tout problème en se posant la question: "Qu'est-ce que Superman aurait-fait?"; Et puisque le célèbre personnage de dessin animé faisait toujours ce qu'il fallait, cela lui a servi de boussole morale.

Mais ce que Jide ne savait pas à l'époque, c’est que sa fascination pour la bande dessinée l’amènerait à quelque chose de bien plus grand dans la vie. Ce n'est qu'après avoir terminé sa scolarité et étudié le droit que ce destin se réaliserait.

La passion de Jide pour la bande dessinée l’a suivi dans sa vie d’adulte, et il s’est vite rendu compte que les films les plus populaires étaient des films de super-héros.

‘Je me suis dit, “Génial! Nous sommes dans l’ère de la bande dessinée! C'est le bon moment pour moi” se souvient- il

Encore inspiré par ces super-héros -  qui font toujours ce qui est juste, indépendamment des circonstances - Jide choisit d’allier son sens de l’innovation et sa passion pour la bande dessinée pour créer un nouveau concept de récit: des super-héros qui font passer des messages pour le changement.

‘Nous n'avons pas beaucoup de super-héros africains, alors j'ai pensé: ”Pourquoi ne pas en créer?” Mais il ne s'agissait pas seulement d'avoir des héros noirs, il s'agissait de créer des héros en général, explique Jide.

Il décide que ses dessins animés reflèteraient les cultures locales, les lieux familiers et les réalités quotidiennes pour que les gens en Afrique, puissent s'identifier aux personnages. Jide rencontre des créateurs qui partageaient sa vision. Il  leur présente son idée, et le concept s’estconcrétisé !

‘Les personnages de Comic Republic divertissent, racontent des histoires et s'efforcent de transmettre des valeurs morales à notre génération et aux suivantes’, explique Jide.

Bien que le cadre des histoires présente principalement des contextes familiers – en allant jusqu’à reproduire des itinéraires de bus ou des bâtiments que les gens connaissent -, les personnages promeuvent aussi la diversité et l'égalité entre les sexes. Les personnages féminins occupent une place prépondérante, car Jide croit que les femmes doivent avoir plus de pouvoir.

Stimuler l'imagination

La façon dont les enfants réagissent aux histoires démontre la grande efficacité de la bande dessinée à stimuler les jeunes imaginations.

‘La directrice d'un orphelinat nous a envoyé des photos d'enfants déguisés en super-héros; ils avaient utilisé leurs draps et des tissus colorés. Ils avaient également fabriqué des masques en papier et peint leur visage. Ils ont fait cela après avoir lu nos bandes dessinées, car les enfants voulaient être des super-héros! Elle nous a envoyé les images pour nous remercier’, se rappelle Jide.

Les histoires vraies comme celle-ci motivent l'équipe de Comic Republic à continuer d’esquisser des récits colorés de triomphe sur l'adversité tant pour les jeunes que pour les adultes.