Guielle Gildas

"Quand un enfant accomplit quelque chose, c'est comme si on libérait un génie d'une bouteille."

#changemaker
UNICEF

Guielle Gildas, ingénieur en informatique et télécommunications, est le co-fondateur et président de Ouagalab.

Lancé en 2011, Ouagalab offre aux jeunes un espace qui leur permet d’accéder aux outils numériques et apprendre à s’en servir, quelles que soit leurs ressources ou compétences. C'est aussi un lieu de rencontre et un incubateur d'innovation, de tests et de collaboration qui vise à stimuler l'esprit d'entreprise - en particulier : générer des idées pour développer des entreprises sociales.

Cette culture solidaire du partage et du développement de savoir-faire numérique crée une sorte d’intelligence collective’, comme le rappelle Guielle. Il est convaincu que le travail collectif des jeunes appuie le développement durable d'un pays et participe à redefinir l'avenir du continent. Il rêve d'établir Ouagalab en tant que la Silicon Valley de l'Afrique.

‘Ce sont des lieux comme Ouagalab qui feront avancer l'économie numérique en Afrique. Et cela se produit justement dans les lieux où les jeunes utilisent le peu de ressources à leur disposition pour parvenir à accomplir de grandes choses.

‘Quand un enfant accomplit quelque chose, c'est comme si on libérait un génie d'une bouteille. Il pense alors que tout lui est possible et qu'il peut faire encore plus. Lorsque vous avez une passion dès le jeune âge, vous vous efforcez de découvrir tout ce qui touche à cette passion et de révéler le mystère qui l'entoure’, se félicite Guielle.

Cultiver une culture numérique

À la fin de ses études, Guielle n'a pas pu poursuivre sa passion pour l'électronique, car aucune école de formation dans son pays n'offrait cette spécialisation. Il s'est donc formé en informatique et en télécommunications.

‘Je n'ai pas eu d'ordinateur pendant longtemps car mes parents ne pouvaient pas se le permettre. Je suis sûr qu'il y a des milliers d'enfants qui ont dû attendre encore plus longtemps que moi ou qui n'en ont jamais eu’, explique Guielle.

Pour cette raison, il est convaincu que les équipements informatiques usagés devraient être récupérés et réutilisés et non pas traités comme déchets. Sachant que de nombreux enfants n'ont pas accès aux ordinateurs, Guielle remet à neuf des équipements informatiques usagés - avec l’aide des jeunes - afin de mettre en place des salles informatiques dans leurs écoles.

Guielle est également passionné par les logiciels open source, qu’il considère comme un moyen essentiel de mettre sur pied d’égalité ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter des logiciels et ceux qui les ont. Pour lui, éliminer tout obstacle à l'utilisation des outils numériques chez les jeunes doit être une priorité.

‘Nous devons mettre en œuvre des actions qui permettront à plus de personnes de s’exprimer. C'est pourquoi nous aimons voir les enfants utiliser ces outils numériques, afin qu'ils grandissent confiants qu’il n’y ait pas d’obstacles pour eux’, ajoute Guielle.