Juma Baldeh

"Je rêve de voir ces filles devenir PDG de sociétés dans les nouvelles technologies en Gambie."

#changemaker
UNICEF

En Gambie, Juma Baldeh a créé HackathonGirls pour former la prochaine génération de femmes gambiennes en technologie.

Depuis qu'elle a huit ans, Juma Baldeh rêve grand. Tres jeune, elle voulait devenir une femme prospère et savait que le chemin du succès reposait sur le courage, les études et la passion d'apprendre de nouvelles choses.

Après avoir obtenu son baccalauréat en systèmes d’information à l’Université de Gambie, Juma a commencé à travailler comme ingénieure dans une société de développement de logiciels.

En Gambie et ailleurs, les hommes continuent à être plus nombreux que les femmes dans le secteur des technologies. Les filles sont souvent dissuadées d'étudier ou de faire carrière dans les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques, qui sont encore perçues comme relevant du domaine des garçons et des hommes.

Cela n'a pas découragé Juma. Elle est déterminée à briser ces stéréotypes en aidant à construire la prochaine génération de femmes gambiennes en technologie.

En 2016, Juma a fondé HackathonGirls dans la capitale gambienne, Banjul. L'organisation fournit des cours d'alphabétisation Web aux jeunes filles âgées de 8 à 18 ans, qui sont encadrées par de jeunes femmes travaillant déjà dans le domaine de la technologie.

« Si les filles joignent leurs forces, des choses extraordinaires peuvent être faites en Gambie. »

« Beaucoup de filles dans les écoles supérieures et les universités en Gambie réussissent dans les domaines scientifiques et se classent souvent au sommet de leurs classes, mais beaucoup d'entre elles perdent espoir quand il s’agit de se préparer pour les interviews d’entrer sur la marché du travail. »

HackathonGirls est une plate-forme qui rassemble ces filles et les encourage à poursuivre une carrière dans l’industrie informatique avec confiance et compétence.

« Si les filles joignent leurs forces, des choses extraordinaires peuvent être faites en Gambie», explique Juma. «Nous nous réunissons chaque semaine pour améliorer nos compétences informatiques en matière de programmation, de création de sites Web et de connaissances sur le Web. Nous apprenons à coder, à rechercher sur le Web, à collaborer avec d'autres personnes en ligne et à protéger notre vie privée et à gérer notre sécurité sur Internet. »

 Juma a de grandes ambitions pour les jeunes femmes qu’elle forme.

« Je rêve de voir ces filles devenir PDG de sociétés dans les nouvelles technologies en Gambie. Nous avons vraiment besoin que ces filles assument des rôles de leadership ici. »

Pour plus d'information : https://hackathongirlsmozilla.wordpress.com