L’UNICEF commence à expédier des seringues en vue du déploiement mondial de vaccins contre la COVID-19 dans le cadre de COVAX

100 000 seringues arriveront aux Maldives et d’autres pays recevront très bientôt des livraisons en prévision du déploiement de vaccins du Mécanisme COVAX

23 février 2021
Pallets of auto-disable syringes are prepared for shipment at a warehouse
© UNICEF/UN0419502/Pableo

NEW YORK, 23 février 2021 – Depuis son entrepôt humanitaire de Dubaï, l’UNICEF a expédié par avion aux Maldives 100 000 seringues et 1 000 réceptacles de sécurité destinés à la vaccination contre la COVID-19, dans le cadre de la première phase des envois de seringues qui commencent ces jours-ci. Parmi les autres pays bénéficiaires figurent la Côte d’Ivoire et Sao Tomé-et-Principe.

Les seringues  de 0,5 ml et les réceptacles de sécurité devraient arriver mardi à Malé, aux Maldives. Dans les semaines à venir, l’UNICEF expédiera dans une trentaine de pays plus de 14,5 millions de seringues autobloquantes de 0,5 ml et de 0,3 ml. Les seringues de 0,5 ml doivent servir à administrer le vaccin AstraZeneca du Serum Institute of India et celles de 0,3 ml le vaccin Pfizer-BioNTech.

« Dans cette lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19, les seringues sont aussi vitales que le vaccin lui-même », explique la Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore. « Il est essentiel que chaque pays dispose de quantités adéquates de seringues avant même que le vaccin arrive afin de pouvoir l’administrer ensuite en sécurité. Cela permettra de commencer immédiatement à vacciner et aidera à faire reculer ce terrible virus. »

Les pays qui recevront des seringues lors de cette phase initiale figurent parmi ceux qui ont été inclus dans le plan de distribution indicative de COVAX et ont demandé à l’UNICEF de leur fournir des seringues. Ces livraisons, qui aideront les pays à déployer des vaccins anti-COVID, s’inscrivent dans le cadre de l’action menée par le Mécanisme COVAX pour approvisionner en vaccins tous les pays participants.

Les seringues de 0,5 ml sont expédiées depuis l’entrepôt humanitaire de l’UNICEF situé à Dubaï, tandis que celles de 0,3 et de 2 ml seront acheminées directement depuis un site de production espagnol. Des réceptacles permettant de jeter en toute sécurité les seringues usagées seront également inclus dans ces expéditions.

Ces seringues sont toutes autobloquantes, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas être réutilisées après avoir servi à administrer une première dose de vaccin. Cela réduit le risque d’infection de maladies transmissibles par le sang due à la réutilisation de seringues.

Au total, l’UNICEF fournira en 2021 jusqu’à 1 milliard de seringues et 10 millions de réceptacles de sécurité aux pays concernés afin qu’ils soient prêts à administrer les vaccins. Pour répondre à la demande de ces fournitures essentielles, l'UNICEF a constitué des stocks de près d’un demi-milliard de seringues dans ses entrepôts de Copenhague et de Dubaï en préparation du déploiement de vaccins contre la COVID-19 dans 82 pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire inférieur.

L’UNICEF coopère avec des compagnies aériennes, des opérateurs logistiques et des transitaires pour que les seringues soient considérées comme des marchandises prioritaires, qu’elles soient expédiées au port d’entrée du pays de destination directement depuis un fabricant ou depuis les entrepôts de l’UNICEF. Les premières cargaisons seront acheminées par voie aérienne mais la plus grande partie des seringues et des réceptacles de sécurité seront ensuite transportés par voie maritime du fait de leur volume important.

L’UNICEF a pour objectif de pouvoir livrer 2 milliards de doses de vaccin contre la COVID-19 en 2021. Même avant la pandémie, l’UNICEF était déjà le plus grand acquéreur de vaccins au monde, achetant chaque année plus de 2 milliards de vaccins destinés à près de la moitié des enfants de moins de cinq ans de la planète. L’organisation achète et fournit en outre chaque année de 600 à 800 millions de seringues pour le compte des programmes de vaccination ordinaires.

COVAX est un projet collaboratif mondial codirigé par Gavi, l’Alliance du vaccin, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS, auquel participe l’UNICEF, chef de file des activités d’achat et de livraison, ainsi que de la préparation des pays à la réception des vaccins.

######

Contacts presse

Sabrina Sidhu
UNICEF New York
Tél: + 1 917-476-1537
Adresse électronique: ssidhu@unicef.org
Joe English
Chargé de Communication
UNICEF New York
Tél: +1 917 893 0692
Adresse électronique: jenglish@unicef.org

Contenu multimédia

Close-up of a syringe

Photos et B-rolls à télécharger, y compris des b-rolls spéciaux sur les seringues de l’entrepôt de Dubaï et leur acheminement de Dubaï aux Maldives.

A propos de l'UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action en faveur des enfants, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Pour plus d’informations sur la COVID-19 : www.unicef.org/fr/coronavirus. Pour en savoir plus sur l’action de l’UNICEF en faveur des vaccins contre la COVID-19 cliquez ici, ou ici pour les activités de l’UNICEF en matière de vaccination.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.