« Je suis fort et en bonne santé parce que j’ai été vacciné »

Cyril Okon Egbo, étudiant, Calabar, Nigéria

UNICEF
A young man holding his COVID-19 vaccination card as he stands in a barbershop
UNICEF 2022/UN0629006/Rooftop
22 avril 2022

Après qu'une vague de désinformation a déferlé sur l'université, Cyril Okon Egbo, un étudiant devenu barbier dans l'État de Calabar au Nigéria, s’est fait vacciner contre la COVID-19. Beaucoup de ses camarades ont fait marche arrière, affirmant qu'ils n'étaient pas prêts à se faire vacciner, pensant que le vaccin allait les rendre malades.

Mais pour Cyril, les risques associés au fait de ne pas être vacciné contre le coronavirus étaient plus importants que l'effet du vaccin. Il a donc décidé de franchir le pas et a pris place dans la file d'attente pour la vaccination.

A young barber taking a care of his young client's hair
UNICEF 2022/UN0629011/Rooftop

Au début, j'avais peur de faire le vaccin. Mais à un moment, j'ai appris que la COVID-19 était un virus très mortel.

Cyril Okon Egbo

« J'ai pris la décision audacieuse de me faire vacciner, afin de me protéger contre le virus et aussi probablement d'empêcher [la propagation] du virus à d'autres personnes. »

Cyril est membre de U-report, un réseau gratuit basé sur les SMS qui permet aux adolescents de signaler les problèmes qui les touchent, eux et leurs communautés, tout en recevant des informations et des commentaires en temps réel sur les nouveaux projets ou campagnes.

Cette plateforme s'est avérée utile pour Cyril lorsqu'il a convaincu ses amis de se faire vacciner.

« Il est important pour moi d'être un U-Reporter car je reçois des informations de première main de U-report et je les partage avec ma communauté. Je leur dis à quel point le vaccin est une bonne chose, je leur dis que je suis en bonne santé et fort depuis que je me suis fait vacciner. Je leur dis d’aller se faire vacciner. »

Lorsqu'on lui demande ce qu'il dirait à ceux qui ne sont pas sûrs de vouloir se faire vacciner, Cyril répond : « Je leur dirais que je suis fort et en bonne santé et que ça se voit ! S’ils veulent avoir la même apparence, ils doivent aussi se faire vacciner. »