Ce que vous devez savoir sur les vaccins contre la COVID-19

Réponses aux questions les plus courantes sur les vaccins contre le coronavirus.

UNICEF
Vaccin de COVID19
UNICEF/UN0415226/Reddy
11 avril 2022

Les vaccins sauvent des millions de vies chaque année. La mise au point de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 est une étape cruciale qui nous permettra de retourner à nos activités préférées avec les personnes que nous aimons.

Nous avons rassemblé les dernières informations d’experts pour répondre aux questions les plus courantes sur les vaccins contre la COVID-19. Nous continuerons de mettre à jour cet article au fur et à mesure que des informations supplémentaires seront disponibles.

Quels sont les avantages de la vaccination ?

Les vaccins sauvent des millions de vies chaque année. Un vaccin contre la COVID-19 pourrait sauver la vôtre. Les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs et efficaces, et fournissent une forte protection contre les formes graves de la maladie et le décès. D’après l’OMS, les personnes non vaccinées courent au moins 10 fois plus de risques de décéder de la COVID-19 que les personnes vaccinées. 

Il est important de vous faire vacciner dès que votre tour arrive, même si vous avez déjà contracté la COVID-19. La vaccination est une manière plus sûre de vous immuniser contre la COVID-19 que de contracter la maladie.

Les vaccins empêchent la plupart des gens de tomber malades, mais aucun vaccin n’est efficace à 100 %. Bien que cela soit rare, certaines personnes tomberont malades après avoir été vaccinées contre la COVID-19 ou transmettront le virus à d’autres personnes.  

Il est donc important de continuer à prendre des mesures de précaution afin de vous protéger et de protéger les autres, notamment en évitant les lieux bondés, en pratiquant la distanciation physique, en vous lavant les mains et en portant un masque.

Quand ne pas se faire vacciner contre la COVID-19 ?

  • Si vous avez des questions sur l’opportunité de recevoir le vaccin contre la COVID-19, parlez-en à votre médecin. À l’heure actuelle, les personnes présentant les problèmes de santé suivants ne doivent pas recevoir le vaccin afin d’éviter tout effet indésirable éventuel :

  • Les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques graves à l’un des ingrédients d’un vaccin anti-COVID-19 ;
  • Les personnes actuellement malades ou présentant des symptômes de la COVID-19 (elles peuvent toutefois se faire vacciner une fois rétablies et avec l’accord de leur médecin).

Dois-je me faire vacciner si j’ai déjà eu la COVID-19 ?

Oui, vous devez vous faire vacciner même si vous avez déjà eu la COVID-19. Bien que les personnes qui se remettent de la COVID-19 puissent développer une immunité naturelle contre le virus, nous ne savons pas encore combien de temps dure cette immunité ni dans quelle mesure elle empêche une réinfection au virus. Les vaccins offrent une protection plus fiable, en particulier contre les formes graves et mortelles de la maladie. Les politiques vaccinales après une infection à la COVID-19 varient en fonction des pays. Consultez votre médecin pour en savoir plus sur les recommandations applicables à votre lieu de résidence.  

Quel est le vaccin contre la COVID-19 qui me convient le mieux ?

Tous les vaccins approuvés par l’OMS se sont avérés très efficaces pour vous protéger contre les formes graves de la COVID-19 et le décès. Le meilleur vaccin, c’est celui qui sera le plus facilement disponible pour vous !

Vous pouvez consulter la liste de ces vaccins contre la COVID-19 approuvés sur le site de l'OMS

Gardez à l’esprit que si votre schéma vaccinal comporte deux doses, il est important de recevoir ces deux doses pour bénéficier d’une protection maximale. Les doses de rappel peuvent ètres recommandées par les autorités sanitaires locales pour des groupes spécifiques.

Comment fonctionnent les vaccins contre la COVID-19 ?

Les vaccins fonctionnent en imitant un agent infectieux – virus, bactéries ou autres micro-organismes susceptibles de provoquer une maladie. Cela « apprend » à notre système immunitaire à réagir rapidement et efficacement contre cet agent.

Traditionnellement, les vaccins y parviennent en introduisant une forme affaiblie d’un agent infectieux qui permet à notre système immunitaire de s’en souvenir. Ainsi, notre système immunitaire peut rapidement le reconnaître et le combattre avant qu’il ne nous rende malades. Certains des vaccins contre la COVID-19 ont été conçus de cette manière.

D’autres vaccins contre la COVID-19 ont été développés en utilisant de nouvelles approches, appelées vaccins à ARN messager, ou ARNm. Au lieu d’introduire des antigènes (une substance qui amène notre système immunitaire à produire des anticorps), les vaccins à ARNm donnent à notre corps le code génétique dont il a besoin pour permettre à notre système immunitaire de produire lui-même l’antigène. La technologie des vaccins à ARNm est étudiée depuis plusieurs décennies. Ils ne contiennent aucun virus vivant et n’interfèrent pas avec l’ADN humain.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement des vaccins, veuillez consulter le site de l’OMS.

 

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils sûrs ?

Oui, même si les vaccins contre la COVID-19 ont été développés le plus vite possible, ils ont dû subir des tests rigoureux lors d’essais cliniques pour prouver qu’ils répondent aux critères de sécurité et d’efficacité convenus au niveau international. Un vaccin ne peut être validé par l’OMS et les organismes de réglementation nationaux que s’il répond à ces normes.

L’UNICEF n’achètera et ne fournira que les vaccins contre la COVID-19 qui répondent aux critères de sécurité et d’efficacité établis par l’OMS et qui ont reçu l’approbation réglementaire requise.

Comment les vaccins contre la COVID-19 ont-ils été développés aussi rapidement ?

Les scientifiques ont pu développer des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 en un temps relativement court grâce à une combinaison de facteurs qui leur ont permis d’intensifier la recherche et la production sans compromettre la sécurité : 

  • En raison de la pandémie mondiale, l’échantillon à étudier était important et des dizaines de milliers de volontaires se sont présentés ; 
  • Les progrès technologiques (comme les vaccins à ARN) sont le résultat de plusieurs années de travail ; 
  • Les gouvernements et d’autres organismes se sont mobilisés pour vaincre les obstacles au financement de la recherche et du développement ; 
  • La fabrication des vaccins a eu lieu en parallèle des essais cliniques afin d’accélérer la production. 

Bien qu’ils aient été développés rapidement, tous les vaccins contre la COVID-19 dont l’utilisation a été approuvée par l’OMS sont sûrs et efficaces.

Quels sont les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 ?

Les vaccins sont conçus pour vous immuniser sans présenter les dangers de la maladie. Si l’acquisition de l’immunité peut se faire normalement sans entraîner d’effets secondaires, il est aussi courant d’avoir quelques effets secondaires légers ou modérés qui disparaissent tout seuls après quelques jours.

Voici quelques-uns des effets secondaires que vous pourriez ressentir après la vaccination :

  • Douleur au bras au site d’injection ;
  • Légère fièvre ;
  • Fatigue ;
  • Maux de tête ;
  • Douleurs musculaires ou articulaires ;
  • Frissons ;
  • Diarrhée.

Vous pouvez atténuer ces effets secondaires en vous reposant, en vous hydratant et en prenant des médicaments contre la douleur et la fièvre si nécessaire.

Si un ou plusieurs de ces symptômes subsistent au-delà de quelques jours, contactez immédiatement votre prestataire de soins de santé. Bien que les effets secondaires plus graves soient extrêmement rares, consultez immédiatement votre médecin si vous faites une réaction plus importante.

>>À lire : Se faire vacciner contre la COVID-19 : ce qu’il faut savoir avant, pendant et après

Comment obtenir davantage d’informations sur un vaccin particulier contre la COVID-19 ?

Vous trouverez davantage d’informations sur les vaccins contre la COVID-19 sur le site Web de l’OMS.

Puis-je arrêter de prendre des précautions après avoir été vacciné(e) ?

Continuez à prendre des précautions pour vous protéger et protéger votre famille et vos amis si la COVID-19 sévit toujours dans votre région, même après avoir été vacciné(e). Les vaccins empêchent la plupart des gens de tomber malades, mais aucun vaccin ne protège à 100 %.

Nous étudions encore l’incidence des variants préoccupants, tels qu’Omicron, sur l’efficacité des vaccins. Il est donc important de continuer à observer des mesures de précaution pour vous protéger et protéger les autres. Ces précautions incluent d’éviter les lieux bondés, de pratiquer la distanciation physique, de vous laver les mains et de porter un masque.

Et n’oubliez pas : il faut du temps pour acquérir une immunité. Quand vous vous faites vacciner, renseignez-vous sur le temps nécessaire pour être immunisé, car il diffère d’un vaccin à l’autre.

Puis-je encore contracter la COVID-19 après avoir été vacciné(e) ? En quoi consistent les « cas identifiés malgré la vaccination » ?

Les vaccins contre la COVID-19 sont très efficaces contre les formes graves de la maladie et les décès, mais aucun vaccin n’est efficace à 100 %.

Certaines personnes vaccinées peuvent contracter la COVID-19 ; c’est ce que l’on appelle une infection post-vaccinale. Lorsque cela arrive, ces personnes ne présentent généralement que des symptômes bénins. Elles restent fortement protégées contre les formes graves et mortelles de la maladie.

L’apparition de variants plus contagieux, tels que le variant Delta, a provoqué une augmentation des infections post-vaccinales. Voilà pourquoi il est recommandé de continuer à prendre des précautions, telles qu’éviter les lieux bondés, porter un masque et vous laver régulièrement les mains, et ce, même si vous êtes vacciné(e).

Et souvenez-vous : si votre schéma vaccinal comporte deux doses, il est important de recevoir ces deux doses pour bénéficier d’une protection maximale.

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19 en étant pleinement vacciné(e), consultez votre médecin pour savoir si vous devez vous faire tester.

Combien de temps dure la protection des vaccins contre la COVID-19 ?

Les études se poursuivent pour déterminer combien de temps dure la protection des vaccins contre la COVID-19. Selon l’OMS, la plupart des personnes vaccinées bénéficient d’une forte protection contre les formes graves et le décès pendant au moins 6 mois. Cette immunité peut toutefois baisser plus vite chez certaines personnes, notamment les personnes les plus âgées et celles souffrant de problèmes médicaux sous-jacents.

Les vaccins contre la COVID-19 protègent-ils des variants comme Delta et Omicron ?

Les vaccins contre la COVID-19 approuvés par l’OMS continuent d’être très efficaces pour prévenir les formes graves et les décès, notamment dans le cas d’une infection au variant Delta, qui est dominant. Des études sur le nouveau variant Omicron sont en cours, mais selon l’OMS, les vaccins disponibles actuellement continueraient de fournir une protection considérable contre les formes graves et les décès.

L’important est de se faire vacciner et de continuer à appliquer les mesures visant à freiner la propagation du virus, notamment en pratiquant la distanciation physique, en portant un masque, en ventilant correctement les pièces, en vous lavant régulièrement les mains et en vous faisant soigner rapidement si vous présentez des symptômes. Cela contribuera à réduire les risques de mutation du virus.

La vaccination m’empêche-t-elle d’infecter d’autres personnes à la COVID-19 ?

Des données probantes montrent que la vaccination contribue à prévenir la propagation du virus, et donc à protéger les personnes qui vous entourent. Cependant, nous manquons encore de données pour déterminer l’ampleur de cette protection et il existe toujours un risque que vous transmettiez le virus, même si vous n’avez aucun symptôme. 

Il est donc important de continuer à prendre des mesures de précaution afin de vous protéger et de protéger les autres, notamment en évitant les lieux bondés, en pratiquant la distanciation physique, en vous lavant les mains et en portant un masque.

Puis-je me faire vacciner contre la COVID-19 si je suis enceinte ?

Oui, vous pouvez vous faire vacciner si vous êtes enceinte. Bien que le risque global de maladie grave lié au COVID-19 reste faible, la grossesse vous expose à un risque plus élevé de forme grave que les femmes qui ne sont pas enceintes.

Les données sont encore limitées, mais de plus en plus d’éléments de preuve indiquent que les vaccins contre la COVID-19 sont sûrs durant la grossesse et aucune inquiétude en matière de sécurité n’a été soulevée. Pour en savoir plus sur la vaccination contre la COVID-19 durant la grossesse, adressez-vous à votre médecin.

>>À lire : Vivre sa grossesse pendant la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19)

Dois-je recevoir le vaccin contre la COVID-19 si j’allaite ?

Oui, vous devriez vous faire vacciner dès que possible si vous allaitez. Le vaccin est très sûr et ne présente aucun risque pour la mère ou le bébé. Aucun des vaccins utilisés actuellement ne contient de virus vivant, donc il n’y a aucun risque que vous transmettiez la COVID-19 à votre bébé si vous vous faites vacciner en allaitant. De fait, les anticorps dont vous bénéficiez après la vaccination pourraient passer dans le lait maternel et contribuer à protéger votre bébé.

>>À lire : Allaiter en toute sécurité durant la pandémie de COVID-19

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils affecter la fertilité ?

Non, vous avez peut-être vu de fausses allégations sur les médias sociaux, mais il n’existe aucune preuve qu’un vaccin, y compris les vaccins contre la COVID-19, puisse affecter la fertilité des femmes ou des hommes. Il est recommandé de vous faire vacciner si vous essayez de tomber enceinte.

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils perturber mon cycle menstruel ?

Certaines personnes ont signalé une perturbation de leur cycle menstruel après avoir été vaccinées contre la COVID-19. Les données restent limitées, mais des études sur les effets des vaccins sur le cycle menstruel sont en cours.

Adressez-vous à votre médecin si vous avez des inquiétudes ou des questions sur vos règles.

Dois-je faire vacciner mon enfant ou mon adolescent contre la COVID-19 ?

De plus en plus de vaccins sont approuvés pour les enfants, donc il est important de rester au fait des directives émises par vos autorités sanitaires à l’échelle locale et nationale.

L’OMS a approuvé l’administration des vaccins Moderna et Pfizer aux enfants de 12 ans et plus. Les chercheurs étudient actuellement l’efficacité et l’innocuité des vaccins chez les enfants de moins de 12 ans. Nous mettrons cette page à jour quand davantage d’informations seront disponibles.

À l’heure actuelle, l’OMS recommande aux pays de vacciner les enfants uniquement lorsqu’ils ont atteint une couverture vaccinale élevée de deux doses pour les groupes les plus prioritaires. Les enfants et les adolescents souffrent généralement de symptômes plus bénins de la maladie que les adultes. Il est donc moins urgent de les vacciner que les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques et les agents de santé, sauf s’ils font partie d’un groupe présentant un risque plus élevé de développer une forme grave de la COVID-19.

Rappelez à vos enfants qu’il est important que nous prenions tous des précautions pour nous protéger, telles qu’éviter les lieux bondés, pratiquer la distanciation physique, se laver les mains et porter un masque.

Il est essentiel que les enfants continuent de recevoir les vaccins recommandés durant l’enfance.

​​​​​Comment parler à mes enfants des vaccins contre la COVID-19 ?

Étant donné l’afflux quotidien d’informations sur les vaccins contre la COVID-19, il est naturel que les jeunes, avec la curiosité qui les caractérise, posent des questions – beaucoup de questions. Nous vous invitons à lire notre article pour obtenir des conseils sur la manière d’expliquer en termes simples et rassurants ce qui peut être un sujet compliqué.

Comment puis-je protéger ma famille jusqu’à ce que nous soyons tous vaccinés ?

Des vaccins sûrs et efficaces changent la donne, mais pour le moment, même une fois vaccinés, nous devons continuer à prendre des précautions pour nous protéger et protéger les autres. Le plus important que vous puissiez faire, c’est réduire votre risque d’exposition au virus. Pour vous protéger et protéger vos proches, assurez-vous :

  • De porter un masque quand vous ne pouvez pas pratiquer la distanciation physique ;
  • De vous maintenir à distance physique des autres dans les lieux publics ;
  • D’éviter les lieux mal ventilés ou bondés ;
  • D’ouvrir les fenêtres pour améliorer la ventilation à l’intérieur ;
  • De vous laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool.

Consultez rapidement un médecin si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez un membre de votre famille.

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils affecter votre ADN ?

Non, aucun des vaccins contre la COVID-19 n’affecte ou n’interagit avec votre ADN de quelque manière que ce soit. Les vaccins à ARN messager, ou ARNm, apprennent aux cellules à fabriquer une protéine qui déclenche une réponse immunitaire dans l’organisme. Cette réponse produit des anticorps qui vous protègent contre le virus. L’ARNm est différent de l’ADN et ne reste dans la cellule que pendant environ 72 heures avant de se dégrader. Toutefois, il ne pénètre jamais dans le noyau de la cellule, où l’ADN est conservé.

Les vaccins contre la COVID-19 contiennent-ils des produits d’origine animale ?

Non, aucun des vaccins contre la COVID-19 approuvés par l’OMS ne contient de produits d’origine animale.

J’ai vu des informations inexactes en ligne sur les vaccins contre la COVID-19. Que dois-je faire ?

Malheureusement, de nombreuses informations inexactes sur le virus de la COVID-19 et les vaccins circulent en ligne. En cas de crise sanitaire, la désinformation peut répandre la paranoïa, la peur et la stigmatisation. Elle peut également avoir pour conséquence de laisser des personnes sans protection ou plus vulnérables au virus. Obtenez des faits et des conseils vérifiés auprès de sources fiables comme les autorités sanitaires locales, l’ONU, l’UNICEF ou l’OMS.

Si vous voyez un contenu en ligne qui vous semble faux ou trompeur, vous pouvez contribuer à empêcher sa diffusion en le signalant à la plateforme de médias sociaux.

Qu’est-ce que le mécanisme COVAX ?

Le mécanisme COVAX est une initiative mondiale visant à accélérer le développement et la fabrication des vaccins contre la COVID-19, et à en garantir un accès juste et équitable dans le monde entier. Aucun pays ne sera à l’abri de la COVID-19 tant que tous les pays ne seront pas protégés.

Les 190 pays et territoires qui font partie du mécanisme COVAX représentent plus de 90 % de la population mondiale. En collaboration avec la CEPI, GAVI, l’OMS et d’autres partenaires, l’UNICEF dirige les efforts d’achat et de fourniture des vaccins contre la COVID-19 pour le compte du mécanisme COVAX. 


En savoir plus sur le mécanisme COVAX

Cet article a été mis à jour le 29 décembre 2021. Nous continuerons de le mettre à jour pour refléter les informations les plus récentes.