Ce que nous savons du variant Omicron

Qu’est-ce qu’Omicron et quelles sont les précautions à prendre pour protéger votre famille ?

UNICEF
Teachers wearing masks and a face-shield as part of COVID-19 prevention
UNICEF/UN0500155/Pastorelli
14 janvier 2022

Le variant Omicron de la COVID-19, extrêmement contagieux, a provoqué une vague sans précédent d’infections dans le monde. Nous avons rassemblé les dernières informations des experts concernant ce variant et mettrons à jour cet article à mesure que des informations supplémentaires seront disponibles.

Retrouvez davantage de conseils et d’informations dans notre guide sur la COVID-19 à l’attention des parents

Cet article a été mis à jour le 8 août 2022.


Aller à :

Qu’est-ce que le variant Omicron ?

Ce que nous savons des sous-variants Omicron

Comment le variant Omicron a-t-il émergé ?

Où le variant Omicron est-il présent ?

Le variant Omicron est-il plus virulent ?

Le variant Omicron est-il plus contagieux ?

Le variant Omicron provoque-t-il des symptômes différents ?

Efficacité du vaccin contre le variant Omicron

Infection antérieure par la COVID-19 et variant Omicron

Variant Omicron et tests

Le variant Omicron et les enfants

Comment protéger votre famille ?

Comment parler d’Omicron à votre enfant ?


Qu’est-ce que le variant Omicron ?

Le variant Omicron de la COVID-19 a été désigné comme variant préoccupant par l’OMS. Omicron se propage de façon nettement plus rapide que les autres variants, avec un temps de doublement de 2 à 3 jours. Le risque global lié à ce variant reste donc très élevé.

Ce que nous savons des sous-variants Omicron

Depuis l'apparition d'Omicron à la fin de l'année 2021, plusieurs sous-variants ont été détectés. Et tous sont considérés comme variant préoccupant du fait que le virus circule rapidement dans le monde entier.

Le BA.5, sous-variant d’Omicron, constitue désormais la souche dominante de la COVID-19 à travers le monde et le variant du virus le plus transmissible à ce jour. Le sous-variant BA.5 ne provoque pas de formes plus graves que les autres sous-variants d’Omicron, et les vaccins approuvé par l'OMS protègent toujours fortement contre les formes graves et mortelles de la maladie. 

Toutefois, la flambée des cas, qui est observée dans le monde entier, peut mettre les services de santé sous une pression extrême.

L'augmentation considérable du nombre de cas a provoqué une augmentation des hospitalisations dans le monde entier. Dans de nombreux pays, la levée des mesures de santé publique, telles que le port du masque et la distanciation physique, contribue à la propagation du virus.

Comment le variant Omicron a-t-il émergé ?

Lorsqu’un virus circule activement et cause un grand nombre d’infections, la probabilité qu’il mute augmente. Plus le virus a de possibilités de se propager, plus ses chances de mutation sont grandes.

Les variants comme Omicron nous rappelle que la pandémie de COVID-19 est loin d’être derrière nous. Il est donc primordial de se faire vacciner lorsque cela est possible et de continuer à suivre les recommandations en vigueur pour réduire la propagation du virus, notamment en respectant les mesures de distanciation physique, en portant un masque, en se lavant régulièrement les mains et en assurant une bonne ventilation des espaces clos.

Par ailleurs, la disponibilité des vaccins et la mise en place d’autres mesures de santé publique partout dans le monde sont vitaux. L’accès inéquitable aux vaccins laisse les pays à revenu faible (dont une grande partie se situent en Afrique) à la merci de la COVID-19. Les pays disposant de stocks importants doivent donc distribuer de toute urgence les doses promises.

Où le variant Omicron est-il présent ?

Détecté pour la première fois en novembre 2021, le variant Omicron a été repéré dans la plupart des pays du globe à ce jour.

Le variant Omicron est-il plus virulent que d’autres variants de la COVID-19 ?

Le risque d’hospitalisation pour les infections dues à Omicron est réduit par rapport au variant Delta. L’OMS prévient toutefois qu’il ne faut pas le prendre à la légère. Une augmentation du nombre de décès liés à la COVID-19 dus au variant Omicron a été constatée dans de nombreux pays, en particulier lorsque les taux de vaccination des populations vulnérables sont faibles.

Il convient de garder à l’esprit que tous les variants de la COVID-19 sont susceptibles d’entraîner une forme grave de la maladie voire la mort. C’est pourquoi prévenir la circulation du virus et réduire les risques d’exposition revêt autant d’importance.

> Ce qu’il faut savoir sur le variant Delta

Le variant Omicron est-il plus contagieux ?

Oui, le variant Omicron est plus contagieux que les autres variants. Sur la base des preuves actuelles, l'OMS indique que le variant Omicron se propage beaucoup plus rapidement que le variant Delta dans les pays où la transmission communautaire est documentée.

Toutefois, la vaccination et le respect de certaines précautions, comme le fait d’éviter les espaces bondés, de garder ses distances avec les autres et de porter un masque, restent essentiels pour contribuer à prévenir la propagation de la COVID-19.

> Consultez les autres précautions que vous pouvez prendre.

Le variant Omicron provoque-t-il des symptômes différents ?

Aucune donnée ne tend à indiquer que les symptômes de la COVID-19 associés à Omicron sont différents de ceux provoqués par les autres variants. Cependant, Omicron provoquerait généralement une maladie moins grave que les variants précédents comme Delta.  

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils efficaces contre le variant Omicron ?

Les vaccins contre la COVID-19 approuvés par l’OMS continuent d’être très efficaces pour prévenir les formes graves et les décès, notamment contre le variant Omicron. Les vaccins offrent toutefois une protection réduite contre les infections à Omicron et les formes bénignes – c’est pour cela qu’il est important de continuer à prendre des mesures visant à ralentir la propagation du virus, telles que la distanciation physique, le port du masque, une bonne aération des espaces clos et le lavage fréquent des mains.

De plus, il est crucial de se faire vacciner pour se protéger contre les autres variants qui circulent activement, notamment la souche Delta. C’est pourquoi il est essentiel de vous faire vacciner dès que vous êtes éligible. Si votre schéma vaccinal comporte deux doses, il est important de recevoir les deux injections afin de bénéficier d’une protection maximale.

Plus d’informations sur les vaccins contre la COVID-19 et ce qu’il faut savoir avant, pendant et après la vaccination.

Une infection antérieure par le coronavirus est-elle efficace contre le variant Omicron ?

S vous avez déjà contracté la COVID-19, une réinfection par Omicron est toujours possible. C'est pourquoi, il est recommandé de se faire vacciner même si vous avez déjà contracté la COVID-19. Bien que les personnes ayant été infectées soient susceptibles de développer une certaine immunité naturelle face au virus, nous ignorons encore dans quelle mesure celle-ci les protège et pour combien de temps. Les vaccins offrent une protection plus fiable.

Les tests actuels détectent-il le variant Omicron ?

Les tests PCR et les tests de détection rapide des antigènes couramment utilisés continuent de détecter l’infection, y compris par Omicron.

Les enfants sont-ils davantage susceptibles d’être infectés par le variant Omicron ?

Le variant Omicron est le variant le plus transmissible à ce jour pour tous les groupes d’âge, y compris pour les adultes et les enfants. Nous devons donc nous attendre à une augmentation du nombre d’enfants infectés. Les personnes ayant une vie sociale et les personnes non vaccinées sont plus susceptibles de contracter la COVID-19.

Comment me protéger et protéger ma famille contre le variant Omicron ?

Le plus important est de réduire votre risque d’exposition au virus. Les principales mesures pour vous protéger et protéger vos proches, sont les suivantes :

  • Porter un masque recouvrant le nez et la bouche. Assurez-vous que vos mains soient propres lorsque vous mettez votre masque et que vous l’ôtez ;
  • Maintenir une distance physique d’au moins un mètre avec les autres ;
  • Éviter les espaces mal ventilés et bondés ;
  • Ouvrir les fenêtres pour une meilleure ventilation à l’intérieur ;
  • Vous laver les mains régulièrement ;
  • Vous faire vacciner dès que vous êtes éligible. Consultez les autorités sanitaires locales pour obtenir des informations concernant les vaccins contre la COVID-19 approuvés et disponibles pour vous.

COVID-19 et masques : Conseils destinés aux familles

Comment aborder le sujet d’Omicron et des autres variants de la COVID-19 avec mon enfant ?

Les informations sur la COVID-19, et désormais sur Omicron, envahissent notre quotidien, et il est tout à fait normal que les jeunes enfants curieux se posent des questions, parfois même beaucoup. Voici quelques conseils à garder en mémoire pour vous aider à expliquer à l’aide de termes simples et rassurants un sujet qui peut être compliqué.

  • Les enfants ont le droit de savoir ce qu’il se passe, mais il faut leur expliquer la situation d’une manière adaptée à leur âge.
  • Demandez à votre enfant ce qu’il a entendu dire et écoutez sa réponse. Il est important d’être entièrement à son écoute et de prendre au sérieux ses peurs, quelles qu’elles soient. Armez-vous de patience, la pandémie et les fausses informations ont fait naître un grand nombre d’inquiétudes et d’incertitudes chez tout le monde.
  • Assurez-vous d’avoir vous-même les dernières données en date sur la pandémie. Les sites Internet d’organisations internationales telles que l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé constituent d’excellentes sources d’informations à jour sur le sujet.
  • Si vous ne connaissez pas la réponse à une question, n’essayez pas de la deviner. Profitez de cette opportunité pour chercher les réponses avec votre enfant.
  • N’oubliez pas que les petits absorbent les signaux émotionnels émis par les adultes. Même si l’idée que votre enfant puisse être mal à l’aise vous préoccupe, essayez autant que possible de ne pas lui communiquer vos propres peurs.

Comment parler à votre enfant de la maladie à coronavirus et des vaccins contre la COVID-19