Ce que nous savons du variant Omicron

Qu’est-ce qu’Omicron et quelles sont les précautions à prendre pour protéger votre famille ?

UNICEF
Teachers wearing masks and a face-shield as part of COVID-19 prevention
UNICEF/UN0500155/Pastorelli
17 décembre 2021

Qu’est-ce que le variant Omicron ?

Le variant Omicron de la COVID-19 a été désigné comme variant préoccupant par l’OMS sur le fondement des éléments de preuve selon lesquels Omicron présente plusieurs mutations susceptibles d’avoir un impact sur son comportement. D’importantes incertitudes demeurent concernant Omicron et un grand nombre de recherches sont en cours pour évaluer sa transmissibilité, la gravité de la maladie qu’il provoque et le risque de réinfection.

Comment le variant Omicron a-t-il émergé ?

Lorsqu’un virus circule activement et cause un grand nombre d’infections, la probabilité qu’il mute augmente. Plus le virus a de possibilités de se propager, plus ses chances de mutation sont grandes.

L’émergence de nouveaux variants comme Omicron nous rappelle que la pandémie de COVID-19 est loin d’être derrière nous. Il est donc primordial de se faire vacciner lorsque cela est possible et de continuer à suivre les recommandations en vigueur pour réduire la propagation du virus, notamment en respectant les mesures de distanciation physique, en portant un masque, en se lavant régulièrement les mains et en assurant une bonne ventilation des espaces clos.

Par ailleurs, la disponibilité des vaccins et la mise en place d’autres mesures de santé publique partout dans le monde sont vitaux. L’accès inéquitable aux vaccins laisse les pays à revenu faible (dont une grande partie se situent en Afrique) à la merci de la COVID-19. Les pays disposant de stocks importants doivent donc distribuer de toute urgence les doses promises.

Où le variant Omicron est-il présent ?

La variant Omicron a été détecté dans plusieurs pays. Selon l’OMS, Omicron se trouve probablement dans la plupart des pays même s’il n’a pas encore été détecté.

Le variant Omicron est-il plus virulent que d’autres variants de la COVID-19 ?

Les données préliminaires suggèrent que le variant Omicron semble moins grave que le variant Delta. L'OMS avertit que cela ne signifie pas qu’il faille qualifier ce variant de bénin et que des données supplémentaires sont nécessaires. Des études sont en cours et ces informations seront mises à jour dès qu’elles seront disponibles.

Il convient de garder à l’esprit que tous les variants de la COVID-19 sont susceptibles d’entraîner une forme grave de la maladie voire la mort, y compris Delta qui est reste le variant dominant au niveau mondial. C’est pourquoi prévenir la circulation du virus et réduire les risques d’exposition revêt autant d’importance.

Le variant Omicron est-il plus contagieux ?

Le variant Omicron se propage plus vite que les autres variants. Sur la base des preuves actuelles, l'OMS indique que le variant Omicron se propage beaucoup plus rapidement que le variant Delta dans les pays où la transmission communautaire est documentée.

Toutefois, la vaccination et le respect de certaines précautions, comme le fait d’éviter les espaces bondés, de garder ses distances avec les autres et de porter un masque, restent essentiels pour contribuer à prévenir la propagation de la COVID-19. Ces mesures ont d’ailleurs déjà prouvé leur efficacité contre d’autres variants.

Le variant Omicron provoque-t-il des symptômes différents ?

Aucune donnée ne tend à indiquer que les symptômes de la COVID-19 associés à Omicron sont différents de ceux provoqués par les autres variants.

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils efficaces contre le variant Omicron ?

Selon l'OMS, les premiers éléments de preuve donnent à penser qu’il pourrait y avoir un risque de réinfection par Omicro, par rapport à d’autres variants préoccupants, par exemple Delta, mais les informations disponibles sont limitées. Nous vous ferons part des mises à jour dès qu'elles seront disponibles.

Vous devez vous faire vacciner même si vous avez déjà eu la COVID-19. Bien que les personnes qui se remettent de la COVID-19 puissent développer une certaine immunité naturelle contre le virus, nous ne savons pas encore combien de temps dure cette immunité ni dans quelle mesure elles sont protégées.

Une infection antérieure par le coronavirus est-elle efficace contre le variant Omicron ?

Selon l’OMS, les premiers éléments de preuve donnent à penser que les personnes qui ont déjà eu la COVID-19 pourraient être réinfectées plus facilement avec Omicron, par rapport à d’autres variants préoccupants. Toutefois, les données disponibles sont limitées, et nous diffuserons des informations à jour dès qu’elles seront disponibles.

Les tests actuels détectent-il le variant Omicron ?

Les tests PCR et les tests de détection rapide des antigènes couramment utilisés continuent de détecter l’infection, y compris par Omicron. Des études sont en cours pour déterminer tout effet éventuel sur les autres types de tests, tels que les tests de détection rapide des antigènes.

Les enfants sont-ils davantage susceptibles d’être infectés par le variant Omicron ?

Des études concernant la transmissibilité d’Omicron sont en cours, et nous diffuserons de plus amples informations dès qu’elles seront disponibles. Cependant, les personnes ayant des contacts sociaux et celles qui ne sont pas vaccinées sont davantage susceptibles de contracter la COVID-19.

Comment me protéger et protéger ma famille contre le variant Omicron ?

Le plus important est de réduire votre risque d’exposition au virus. Pour vous protéger et protéger vos proches, veillez à :

  • Porter un masque recouvrant le nez et la bouche. Assurez-vous que vos mains soient propres lorsque vous mettez votre masque et que vous l’ôtez ;
  • Maintenir une distance physique d’au moins un mètre avec les autres ;
  • Éviter les espaces mal ventilés et bondés ;
  • Ouvrir les fenêtres pour une meilleure ventilation à l’intérieur ;
  • Vous laver les mains régulièrement ;
  • Vous faire vacciner dès que vous êtes éligible. Les vaccins contre la COVID-19 approuvés par l’OMS sont sûrs et efficaces.

Comment aborder le sujet d’Omicron et des autres variants de la COVID-19 avec mon enfant ?

Les informations sur la COVID-19, et désormais sur Omicron, envahissent notre quotidien, et il est tout à fait normal que les jeunes enfants curieux se posent des questions, parfois même beaucoup. Voici quelques conseils à garder en mémoire pour vous aider à expliquer à l’aide de termes simples et rassurants un sujet qui peut être compliqué.

  • Les enfants ont le droit de savoir ce qu’il se passe, mais il faut leur expliquer la situation d’une manière adaptée à leur âge.
  • Demandez à votre enfant ce qu’il a entendu dire et écoutez sa réponse. Il est important d’être entièrement à son écoute et de prendre au sérieux ses peurs, quelles qu’elles soient. Armez-vous de patience, la pandémie et les fausses informations ont fait naître un grand nombre d’inquiétudes et d’incertitudes chez tout le monde.
  • Assurez-vous d’avoir vous-même les dernières données en date sur la pandémie. Les sites Internet d’organisations internationales telles que l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé constituent d’excellentes sources d’informations à jour sur le sujet.
  • Si vous ne connaissez pas la réponse à une question, n’essayez pas de la deviner. Profitez de cette opportunité pour chercher les réponses avec votre enfant.
  • N’oubliez pas que les petits absorbent les signaux émotionnels émis par les adultes. Même si l’idée que votre enfant puisse être mal à l’aise vous préoccupe, essayez autant que possible de ne pas lui communiquer vos propres peurs.