Survivants d'Ebola : la vie d'après

A l’est de la République Démocratique du Congo, 1.171 personnes ont survécu à la deuxième épidémie d’Ebola la plus meurtrière de l’histoire.

Jean-Claude Wenga
Jeanne, 7 ans, lève les deux mains en signe de victoire
UNICEF DRC Wenga
28 septembre 2020

Jeanne, 7 ans, a contracté la maladie à virus Ebola alors que la République Démocratique du Congo (RDC) se préparait à déclarer la fin de l’épidémie au mois d’avril 2020. Lorsque la petite fille a commencé à être malade, sa mère a immédiatement reconnu les symptômes car elle avait elle-même été infectée quelques mois auparavant.

« J’avais très peur », se rappelle Jeanne qui a très rapidement été prise en charge au centre de traitement Ebola de Beni par des médecins, des nutritionnistes et des psychologues soutenus par l’UNICEF. Après avoir elle-même survécu à la maladie, la mère de Jeanne était immunisée contre le virus et est restée au chevet de sa fille tout au long de son rétablissement.

Après de longues journées de peur et d’incertitude, Jeanne a été déclarée guérie et a quitté le centre de traitement Ebola sous les applaudissements du personnel soignant et de l’équipe de riposte.

« J’étais très contente de retourner à la maison », dit Jeanne avec un large sourire.

Depuis sa sortie du centre de traitement, Jeanne se rend une fois par mois dans une clinique soutenue par l’UNICEF où des médecins, des nutritionnistes et des pédiatres réalisent un suivi à long terme des survivants d'Ebola. En plus du suivi médical, les survivants sont accompagnés par des psychologues et des assistants psychosociaux. Les survivants peuvent être victimes de différentes formes de stigmatisation de la part de membres de leur famille et plus largement de leur communauté.

Jeanne est aujourd’hui en bonne santé avec sa mère et sa petite sœur Vainqueur, née il y a quelques semaines. « Quand Vainqueur sera grande, je vais lui raconter notre histoire », conclut Jeanne, très fière de voir grandir sa petite sœur.

Jeanne, 7 ans, regarde affectueusement sa petite soeur qui se trouve dans les bras de sa mère
UNICEF DRC Wenga

L’épidémie d’Ebola à l’est de la RDC durant laquelle 3.470 cas ont été dénombrés dont 2.287 décès et 1.171 survivants a été déclarée finie le 25 juin 2020. Grâce au soutien du Groupe Banque Mondiale, du Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies et des Gouvernements du Canada et de l’Allemagne, l'UNICEF a accompagné les 90 jours de surveillance renforcée en consolidant les acquis de la réponse, notamment vis-à-vis de l'engagement et du leadership des communautés touchées, et de l'amélioration de la capacité des travailleurs de la santé à détecter les foyers infectieux et à y répondre.