Pauvreté et privations de l’enfant en 2021

Les enfants sont confrontés à de nombreuses privations notamment dans les secteurs de la santé, de la nutrition, de l'éducation, de la protection, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène.

Une jeune maman souriante tenant dans ses bras sa fille
UNICEF DRC Dejongh

Points forts

L'étude sur la pauvreté et privations de l'enfant (N-MODA), deuxième du genre après celle de 2016, a produit des indicateurs de qualité et actualisés permettant de mesurer à travers les dimensions, les tranches d'âge et les seuils de privation, la pauvreté multidimensionnelle et cumulative de l'enfant en RDC.

En RDC, 74,6% des enfants de 0 à 17 ans ont été identifiés comme multi-dimensionnellement pauvres. En plus de la pauvreté monétaire, ces enfants sont confrontés à de nombreuses privations notamment dans les secteurs de la santé, de la nutrition, de l'éducation, de la protection, de l'information de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, lesquelles varient en fonction de certains paramètres socio-démographiques.

Par ailleurs, la pandémie de COVID-19 a impacté négativement le contexte macro-économique et socioculturel du pays, aggravant par conséquent la situation de pauvreté de l'enfant en RDC.

Rapports provinciaux :

Couverture du rapport
Auteur
UNICEF RDC
Date de publication
Langues
Français

Télécharger

(PDF, 21,24 MB)