Etude sur la gestion de l'hygiène menstruelle

Pratiques, perceptions et barrières

Une fille devant des latrines en RDC
UNICEF DRC Tremeau

Points forts

Presque chaque femme et chaque fille (de la ménarche à la ménopause) auront ses règles en moyenne tous les 28 jours pendant environ 5 jours – un processus biologique tout à fait normal. Pourtant, la menstruation est entourée de silence, de mythes et de tabous, et fait même l’objet d’une stigmatisation. Les femmes et les filles du monde entier font face à de nombreux défis pour gérer leurs menstruations. Elles peuvent être dépourvues des moyens de le faire, ou bien faire face à des normes ou des pratiques culturelles discriminatoires qui rendent difficile le maintien d’une bonne hygiène. En raison de ces défis réunis, les femmes et les filles peuvent se voir privées de certains droits humains fondamentaux, y compris ceux relatifs à l’éducation, au travail et à la santé, ce qui transforme un simple fait biologique en un obstacle à l’égalité des sexes.

Cette étude qui s’inscrit dans ce cadre a pour objectif d’obtenir des données quantitatives et qualitatives sur l’état des connaissances, perceptions et pratiques des hommes, des garçons ainsi que des femmes et des filles en matière de Gestion de l’Hygiène Menstruelle (GHM) en République Démocratique du Congo. Elle a été réalisée dans certaines zones d’intervention du Programme Village et École Assainis en milieu péri urbain ou rural ainsi que dans une zone affectée par les crises humanitaires récurrentes afin de comprendre l’environnement social, l’existence de traditions possiblement discriminantes et déterminer si des différences étaient notables entre les divers contextes.

 

Collecte et analyse des données : Forcier 

Gestion de l'hygiène menstruelle en RDC

Auteur

UNICEF RDC, CRS

Date de publication

Langues

Français

Téléchargez le rapport

(PDF, 2,33 MB)