UNICEF construit des salles de classe faites de plastique recyclé.

Une solution pour lutter contre la pollution plastique et permettre à plus d’enfants d’aller à l’école dans un environnement propice à leur apprentissage.

18 février 2019
une école et ses élèves
UNICEF/Frank Dejongh

ABIDJAN, 20 février 2019 - En Côte d’Ivoire, neuf nouvelles salles de classe en plastique recyclé ont été construites pour 450 élèves du primaire et du préscolaire à Gonzagueville, Divo et Toumodi. Une approche novatrice qui présente une alternative intéressante pour le Ministère de l’Assainissement et de la salubrité et celui de l’Éducation et de la Jeunesse. Tous mobilisés avec l’UNICEF pour donner à chaque enfant, un environnement propice à son apprentissage, lutter contre la pollution plastique et créer des emplois.  

Imperméables à l’eau, résistantes au feu, conçues pour résister aux vents violents et aux fortes pluies, les briques en plastique recyclé sont faciles à assembler. 21 jours suffisent pour bâtir une salle de classe. Comparée aux constructions en béton, une salle de classe en plastique recyclé coûte environ 30% moins cher et dure 50 années de plus que les constructions habituelles. Bien isolées et plus aérées, ces salles de classes sont plus confortables pour les enfants.

« Nous croyons que cette technique de construction plus écologique, plus durable et moins coûteuse contribuera à accélérer la construction d’écoles en Côte d’Ivoire et permettra à plus d’enfants d’apprendre dans de meilleures conditions tout en contribuant à lutter contre la pollution plastique, un fléau mondial qui a un impact jusque dans le terrain de jeu de nos enfants.»

Dr. Aboubacar Kampo, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Le district d’Abidjan produit chaque jour près de 300 tonnes de déchets plastiques. En plus de polluer l’environnement, le plastique obstrue les canalisations. Les eaux de ruissellement stagnent et deviennent sources de maladies souvent mortelles pour les enfants telles que la diarrhée et le paludisme. Il faut environ 8 tonnes de ces déchets plastiques pour construire une salle de classe. Une solution qui a le potentiel de contribuer à une Côte d’Ivoire plus propre, pour chaque enfant.

C’est une entreprise sociale colombienne, Conceptos Plasticos qui a développé la technique de transformation du plastique en matériaux de construction. Ce partenariat permettra la construction d’une usine de transformation de déchets de plastique en Côte d’Ivoire, au cours de l’année 2019.

« Le mandat de l’UNICEF est que chaque enfant naisse et grandisse en santé et en sécurité, protégé contre la violence dans un environnement sain, ait accès à de l’eau potable, une alimentation diversifiée et aille à l’école dans un environnement approprié pour son apprentissage, où qu’il soit et d’où qu’il vienne. UNICEF croit que cette approche novatrice nous aidera dans notre mandat qui est de soutenir le gouvernement ivoirien, pour offrir un meilleur avenir à chaque enfant. » explique le Dr. Aboubacar Kampo, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Contacts presse

Chrystel Trazié

Relations médias

UNICEF Côte d'Ivoire

Tél: +225 74151024

Contenu multimédia

les enfants sourient
UNICEF/Frank Dejongh

Pour accéder à notre collection de photos et vidéos

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail en Côte d’Ivoire : www.unicef.org/cotedivoire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.