L’UNICEF et KOICA à l’épreuve du terrain

Un engagement pour l'éducation de qualité et la santé des jeunes en Côte d’Ivoire

10 novembre 2023
 pose de la première pierre de 3 salles de classe au Lycée Ibrahima Koné de Boundiali et du Service de Santé Scolaire et Universitaire – Santé Adolescents et Jeunes
UNICEF/2023/Frank Dejongh

Boundiali, le vendredi 10 novembre 2023 : Sous le leadership du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabetisation, du Ministère de la Sante, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et grâce à l’appui financier de KOICA, l’UNICEF Côte d’Ivoire a organisé 2 (deux) cérémonies de pose de première pierre le vendredi 10 novembre 2023 à Boundiali. Il s’agit de la pose de la première pierre de 3 salles de classe au Lycée Ibrahima Koné de Boundiali et du Service de Santé Scolaire et Universitaire – Santé Adolescents et Jeunes (SSSU-SAJ). 

L'UNICEF Côte d’Ivoire a reçu un financement de l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) dans le but d'améliorer l'accès à l'enseignement secondaire de qualité et de garantir l'achèvement du premier cycle dans les régions de Poro (Korhogo), de Tchologo (Ferkessedougou) et de Bagoué (Boundiali). Cet important appui vise à soutenir les adolescents déscolarisés (garçons et filles) pour qu'ils aient accès à une formation technique et professionnelle de qualité menant à des opportunités d'emploi. L'accord de subvention entre les deux organisations a été signé le 6 avril 2022. 

 

Pour Monsieur WOO Dong Wan, Directeur Pays de la KOICA en Côte d’Ivoire "L’éducation pour tous est importante et éduquer les filles demeure un facteur clé pour le développement de notre société. Mais un autre facteur aussi important est de rendre la santé également accessible. Nous espérons que ce projet augmentera l’accès des filles à l’école et les y maintiendra jusqu’à la fin de leur cursus. L’avenir de la Côte d’ivoire sera déterminé par la qualité des enfants que nous éduquons aujourd’hui. Permettez-moi de remercier tout particulièrement l’UNICEF pour les efforts inlassables déployés pour promouvoir la cause des droits et du bien-être des enfants. Merci au gouvernement de la Côte d’Ivoire pour l’engagement et la haute priorité accordée aux droits de l’enfant notamment le droit à l’éducation"

 

L'appui financier de KOICA se décline en trois composantes distinctes, chacune contribuant de manière spécifique à l'amélioration de l'accès à l'éducation de qualité et à la formation technique et professionnelle. Ces composantes comprennent le renforcement des capacités en améliorant l'environnement scolaire, le développement novateur d’offres alternatives pour les adolescents et les adolescentes qui ne sont plus scolarisés, ainsi que le renforcement des services sociaux de base adaptés aux jeunes. Cette stratégie globale vise à adresser les besoins complexes des jeunes de manière holistique, en cherchant à améliorer leurs compétences et leurs opportunités dans divers domaines de leur vie. 

 

Le Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, Monsieur Jean Francois Basse, a soutenu que "c’est en avril que KOICA et UNICEF Cote d’Ivoire ont signé un accord de financement pour un montant de 6 milliards 150 millions  en vue d’appuyer le développement d’un enseignement secondaire inclusif basé sur le genre dans les régions de la Bagoue, du Tchologo et du Poro, ou les défis de l’accès à l’éducation, surtout des filles, restent nombreux. Nos interventions permettront assurément d’améliorer les indicateurs d’accès et de qualité des apprentissages dans ces régions.

Sur le terrain, les activités progressent à un rythme soutenu, et déjà les premiers fruits de l’effort commun émergent. Les sites des futures constructions en fonction des besoins exprimés par les bénéficiaires. Un total de plus de 800 adolescents ayant quitté l'école se sont vus dotés de matériel didactique de qualité et se sont engagés dans une formation qualifiante au travers de programmes alternatifs spécialement conçus en collaboration avec les ONG Caritas et GFM3. Pour renforcer la qualité des apprentissages, des ressources pédagogiques en auto-apprentissage ont été distribuées à 6 807 étudiants et étudiantes vulnérables, spécifiquement sélectionnés dans les collèges ciblés. 

En parallèle, des progrès significatifs ont été réalisés en termes de renforcement institutionnel et génération d’évidences. La stratégie nationale pour l'éducation inclusive a été élaborée et validée, et une plateforme de coordination et de suivi de sa mise en œuvre a été mise en place. De plus, un rapport sur les opportunités d'emploi dans la région nord est désormais disponible, et un manuel sur l'intégration du genre dans la planification et le suivi ministériel est en cours de développement. 

En ce qui concerne la réintégration des adolescents déscolarisés, plus de 800 d'entre eux dans les trois régions cibles ont commencé à acquérir des compétences dans des métiers porteurs grâce à des centres de formation professionnelle, des ateliers d'apprentissage et des institutions de formation pour les femmes. Pour garantir la qualité de leur formation, 220 formateurs ont bénéficié de sessions de renforcement des compétences basées sur des approches pratiques. Les établissements d'accueil reçoivent également un apport en main-d'œuvre qualifiée pour leurs programmes de formation. 

De plus, un ensemble d'actions majeures visant à améliorer l'accès des adolescents et des jeunes aux services de santé a été mis en œuvre. Cela inclut des activités de promotion de la santé dans les écoles et les communautés, touchant environ 176 400 adolescents et jeunes (filles comme garçons). De plus, 187 acteurs du système éducatif ont été formés en matière de santé sexuelle et reproductive, notamment l'intégration de l'éducation sexuelle complète dans les manuels scolaires. Les services de santé ont également été renforcés grâce à des projets de construction de deux centres de santé dédiés à la jeunesse (SSU-SAJ), la formation des prestataires de soins de santé et la fourniture de médicaments essentiels. 

Au nom du Professeur Mariatou KONE, Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Madame le Directeur de Cabinet adjointe  réitère "Nous exprimons toute la reconnaissance de la famille éducative à l’UNICEF dont l’apport à l’amélioration de l’offre et de la demande éducatives est de notoriété. Les résultats acquis cette année par la composante Education du Programme de coopération entre la Cote d’Ivoire et l’UNICEF, en est une parfaite illustration”. 

En Effet, l'UNICEF a apporté un soutien crucial pour la création d'un guide de gestion des collèges qui vise à accroître les compétences des Chefs d’établissements, couvrant des aspects aussi essentiels que la gestion pédagogique, financière et administrative. Cet ensemble d'actions reflète l’engagement commun du Ministère et de ses partenaires à garantir un accès équitable à une éducation de qualité, tout en ciblant de manière stratégique les groupes les plus vulnérables dans le but de les autonomiser et de favoriser leur avenir. La vision de cette initiative est de faire de l'éducation un levier puissant pour transformer des vies et des communautés entières, et ces premiers progrès sont une preuve tangible du chemin déjà parcouru.  

Le Gouvernement ivoirien, l'UNICEF et KOICA montrent ainsi leur engagement à soutenir les principales régions du Nord du pays dans l'amélioration de l'accès à l'éducation et à la formation technique et professionnelle de qualité, tout en veillant à ce que les adolescents exclus du système éducatif puissent bénéficier d’offres alternatives et qu’ils deviennent des acteurs de développement de leur pays.  Cela démontre leur volonté de renforcer les services sociaux de base destinés à la jeunesse, en alignement avec les besoins spécifiques de cette population. 

Ces résultats sont le fruit de l'engagement collectif en faveur de l'éducation, de la formation et de la santé des adolescents et des jeunes de ces régions, contribuant ainsi à la résilience des populations et des systèmes.  

Contacts presse

Christophe Verhellen
Chef Communication
UNICEF Cote D'Ivoire
Tél: +225 05 86 57 78 04
Adresse électronique: cverhellen@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail en Côte d’Ivoire : https://www.unicef.org/cotedivoire/

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.