Revue à mi-parcours du projet « Accompagnement des adoelscent.e.s et des jeunes dans leur transition de l’adolescence à l’âge adulte »

Revue à mi-parcours

28 février 2024
Les filles en force
@UNICEFMaroc_Hardlight/2023

Ce 28 février 2024 à Rabat se tient la revue à mi-parcours du projet « Accompagnement des adoelscent.e.s et des jeunes dans leur transition de l’adolescence à l’âge adulte »,  dont l’objectif est l’amélioration de la qualité de l’éducation formelle et non formelle afin d’autonomiser les adolescent.e.s et jeunes pour une meilleure insertion professionnelle et une meilleure transition vers l’âge adulte et couvrant la période du Janvier 2022 à Décembre 2024.

Mené en partenariat avec le Ministère de l'Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports au niveau des Académies régionales de l’Education et les AREFs Marrakech Safi (Al Haouz – Chichaoua) et Tanger Tétouan Hoceima (Larache- Kser El Kebir), le projet a réussi à produire des changements positifs en faveur de l’éducation des enfants et des filles en particulier. Les résultats atteints à mi-parcours seront revus, examinés et analysés de manière collective avec les partenaires nationaux, internationaux et les enfants eux-mêmes à l’occasion de cette revue.

Un des résultats phares de ce projet est la mise en place d’un écosystème soutenant l’éducation des filles et leur autonomisation basé sur le partenariat multisectoriel. Ce modèle va servir de référence pour une réplication à plus large échelle. Ainsi, l’action en harmonie au niveau régional et local entre Ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports , le ministère Public, le ministère de la Santé, le ministère des Affaires Islamique et des Habous, des autorités locales et des élus locaux en plus des acteurs de la société civile a démontré l’importance de l’engagement collectif concerté pour produire des effets positifs dans le secteur de l’éducation. A titre d’exemple, ce modèle a permis de faire baisser le taux d’abandon scolaire de 4,6 points en l’année scolaire 2023/2024 au niveau de la 6ème année du primaire dans la commune de Souk Tolba à Kser El Kebir.

Ce projet se singularise aussi par le rôle central que jouent les enfants pour défendre eux-mêmes leurs droits et faire entendre leurs voix. Dans ce cadre 16 comités de plaidoyer constitués de 126 enfants, filles et garçons, ont été mis en place et leurs capacités renforcées en matière de plaidoyer leur permettant d’interagir et mobiliser la volonté des acteurs régionaux et locaux au niveau des différents secteurs pour agir sur les goulots d’étranglements identifiés pour la scolarisation de la jeune fille en milieu rural. Exemple illustrant cet axe, le plaidoyer des comités de plaidoyer des enfants vis-à-vis des élus a permis le renforcement de la flotte du transport scolaire pour les sites ruraux, une dimension qui avait été identifiée par les enfants eux-mêmes comme un blocage central pour que les enfants, les filles en particulier, puissent continuer leur scolarité. Dans ce modèle, les enfants et les adoelscent.e.s sont érigés en véritables agents positifs de changement. Avec eux l’opération « jeunes pour jeunes » a permis de recenser les jeunes NEETs (ni à l’école, ni en formation, ni à l’emploi) et de les convaincre de rejoindre les écoles deuxième chance ou un établissement scolaire selon leur situation. Grâce à cette action, 70% des jeunes recensés par leurs pairs ont retrouvé les bancs de ces écoles au niveau des provinces Chichaoua- al Haouz , Larache et Kser El Kebir. En plus de ces exemples de résultats, le projet a permis la production de plusieurs guides et outils en perspective de leur utilisation à plus large échelle (guide d’activité pour la formation sur l’hygiène menstruelle, guides sur l’orientation scolaire et adaptation des outils Child To Child aux jeunes).

Cette revue qui se tient à Rabat connait la participation en plus des représentants Ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, de l’Académie régionale de l’éducation, de l’UNICEF et de représentants du Gouvernement de la Principauté de Monaco.

Contacts presse

Aniss MAGHRI
Advocacy and Communications Specialist
UNICEF
Tél: 00212 661 489 493
Adresse électronique: amaghri@unicef.org

A propos du projet Ado Girls :

Le projet "Ado girls" est une initiative de l'UNICEF global promouvant l'autonomisation de la jeune fille vulnérable. L'UNICEF s'engage à briser les cycles de vulnérabilité et à offrir des opportunités aux jeunes filles de s’exprimer et plaider pour leurs droits. Le projet 'Ado Girls ' incarne notre engagement envers les droits et le potentiel de chaque fille, et renforce notre détermination collective à créer un avenir équitable et prometteur pour chaque enfant. 

 

A propos du projet « Accompagnement des adoelscent.e.s et des jeunes dans leur transition de l’adolescence à l’âge adulte »  :

Le projet d'accompagnement des adolescent.e.s et des jeunes dans leur transition de l'adolescence à l'âge adulte est un projet pilote de trois ans qui vise à créer un modèle créatif et intégré pour permettre aux adolescent.e.s en situation de vulnérabilité, en particulier aux filles du monde rural, d'avoir une bonne éducation et formation et de réussir une transition vers la vie active prometteuse.