Un monde prêt à apprendre

Accorder la priorité à une éducation préscolaire de qualité

Le nombre d'enfants inscrits dans le milieu préscolaire est encore peu élevé
UNICEF/2014/Ramasomanana

Points forts

Dans un monde idéal, les pouvoirs publics financeraient entièrement toutes les composantes du secteur éducatif.

Cependant, les réalités budgétaires contraignent parfois les décideurs à privilégier différentes parties du système. Lorsque les pouvoirs publics sont confrontés à ce dilemme, l’enseignement préprimaire est trop souvent perdant. Il est urgent d’améliorer l’accès à un enseignement primaire, secondaire et tertiaire de qualité, cela ne fait aucun doute. Toutefois, les données montrent tout aussi clairement que l’investissement en faveur de l’enseignement préprimaire engendre des retombées positives importantes. Les élèves ayant bénéficié d’une éducation préscolaire de qualité sont mieux préparés à atteindre des niveaux d’enseignement élevés et à réussir sur le marché du travail.

Un enseignement de qualité dispensé pendant les premières années de vie prépare les enfants au succès tout au long de leur éducation. De nombreuses études réalisées au niveau national ont montré que les élèves bénéficiant d’un enseignement préprimaire présentent moins de risque de redoubler une classe et ont plus de chances de terminer leur éducation primaire et secondaire, de savoir lire et compter, et de connaître un meilleur développement social et émotionnel. L’ensemble de ces données montre qu’un enseignement préprimaire de qualité permet à chaque pays d’atteindre, à terme, ses objectifs en matière d’enseignement primaire, secondaire et supérieur.

Les élèves obtenant de bons résultats progressent plus efficacement dans le système éducatif. Ainsi, les investissements en faveur de l’enseignement au cours des premières années de vie d’un enfant pourraient permettre de réaliser des économies lors des étapes ultérieures de son éducation. En Sierra Leone, par exemple, où seulement un tiers des enfants de 4 ans bénéficie d’un enseignement préprimaire, le taux d’élèves redoublant la première année d’école primaire atteint le chiffre effarant de 18%. En réduisant le nombre d’élèves qui redoublent, qui ont besoin d’une attention particulière ou qui abandonnent leurs études, un système d’enseignement préprimaire solide permet de dégager des fonds pouvant être répartis sur l’ensemble du système par la suite.

Accorder la priorité à une éducation préscolaire de qualité

Auteur

UNICEF

Date de publication

Langues

Français,
Anglais

Téléchargez le rapport

Versions disponibles : Document d'information ( Français, anglais), rapport complet (english only)
(PDF, 3,64 MB) (PDF, 3,34 MB) (PDF, 11,56 MB)