Inclusion sociale

Renforcer les capacités du gouvernement afin de mettre en place un système de protection sociale adapté aux enfants

Centre de santé de Norassoba. Les femmes attendent à l'extérieur du centre.
UNICEF Guinee/Brembati

Les défis

7 enfants sur 10 au niveau national et plus de 9 enfants sur 10 en milieu rural sont privés d'au moins 3 dimensions de leurs droits fondamentaux.

Cette situation compromet l’atteinte des objectifs du développement durable en 2030 si des investissements conséquents ne sont pas faits dans ces domaines prioritaires du développement et de la survie de l’enfant.  

Les solutions

Le programme d'inclusion sociale contribue à améliorer les connaissances et les données sur les droits de l'enfant, ainsi que l'environnement politique, social et économique dans lequel ils évoluent. C’est ainsi que la section travaille à renforcer les capacités des acteurs (gouvernement et société civile), à mettre en place des systèmes pour les enfants exclus et défavorisés, à travers quatre actions :

  • La mise en place d’analyses, de données, pour un dialogue sur les politiques et le plaidoyer en faveur des droits et des besoins des enfants ;
  • La mise en place d’une protection sociale renforcée afin de réduire la vulnérabilité des populations avec le soutien du Gouvernement pour mettre en œuvre efficacement la Politique nationale de protection sociale adoptée formellement par le Gouvernement en juin 2017 ;
  • Un plaidoyer et un dialogue pour une allocation des ressources en faveur des enfants et des programmes sociaux pour les personnes les plus vulnérables ;
  • Le renforcement des capacités des acteurs nationaux et locaux en matière de planification sensible aux besoins des enfants et la mise en place des cadres de redevabilité.

Les résultats du programme inclusion sociale

Le programme d'inclusion sociale a renforcé les connaissances sur les droits des enfants et la réalisation de leurs droits à travers les actions suivantes :

  • Réalisation d'un rapport sur les privations multiples des enfants en 2018 ;
  • Réalisation d'une étude sur l’espace fiscale pour analyser le financement domestique des secteurs sociaux et les opportunités d’accroissement des financements sensible aux besoins des enfants ;
  • Organisation de séances de renforcement de capacités des acteurs nationaux et de la société civile sur le processus budgétaire ;
  • L’élaboration d’un plan d’action prioritaire et budgétisé pour la mise en œuvre de la politique nationale de protection sociale ;
  • L’élaboration d’un programme pilote de protection sociale en faveur de 1000 enfants vulnérables dans les communes de convergence ;

L’accompagnement des communes de convergence dans la construction d’un modèle de gouvernance locale sensible aux besoins des enfants.