Le Gouvernement du Japon et l’UNICEF soutiennent le Gouvernement guinéen pour faire face à la malnutrition des enfants.

23 octobre 2023
Le Gouvernement du Japon et l’UNICEF soutiennent le Gouvernement guinéen pour faire face à la malnutrition des enfants.
UNICEF Guinea/S.Desjardins
Le Gouvernement du Japon et l’UNICEF soutiennent le Gouvernement guinéen pour faire face à la malnutrition des enfants.

Conakry, le 25 octobre 2023 – Dans le cadre de son appui au Gouvernement Guinéen pour lutter contre la malnutrition des enfants, le Gouvernement du Japon, à travers l’UNICEF, a financé le projet : « répondre aux défis posés par les crises multiples sur la malnutrition des enfants guinéens, grâce à des interventions intégrées Nutrition et WASH. »

Ce projet, d’un budget d'environ 1,14 million de dollars (USD), vise à réduire la mortalité et les problèmes de santé des enfants liés à l'aggravation de l'urgence nutritionnelle dans les régions de Labé et Mamou en Guinée. Il couvre 13 communes dans la région de Labé et 12 communes dans la région de Mamou, offrant des interventions qui associent la nutrition et un meilleur accès à de l'eau potable, à l'hygiène, et à l'assainissement. Cette approche complémentaire renforce les capacités institutionnelles et communautaires pour une prise en charge rapide, efficace, et durable de la malnutrition aiguë sévère et pour la prévention de la malnutrition.

« C’est un grand honneur de venir inaugurer le système d’adduction d’eau du Centre de santé de Bantignel. Grâce à ce projet commun entre la Guinée, le Japon et l’UNICEF, nous avons pu répondre à un besoin majeur de sécurité humaine de base dans 25 communes de la région de Labé. En renforçant la nutrition des plus jeunes et l’accès à une eau potable, nous renforçons les capacités de ces localités à être plus résilientes et à créer un socle sur lequel la population peut s’épanouir, » précise Son Excellence Monsieur KATO Ryuichi, Ambassadeur du Japon en Guinée.

En Guinée, environ 350 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë, dont 100 000 présentent des cas sévères. Une eau de mauvaise qualité, le manque d'accès à des installations sanitaires adéquates, ainsi que de mauvaises pratiques d'hygiène, sont responsables de nombreuses maladies hydriques qui ont un impact significatif sur la santé des enfants. Un enfant qui meure à cause de la diarrhée est souvent dans un état sous-jacent de malnutrition, ce qui le rend plus vulnérable à cette infection. Chaque épisode diarrhéique aggrave, lui aussi, cette malnutrition. La diarrhée est l’une des principales causes de malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans.

« Les enfants ont besoin d'un environnement sain et d'une alimentation de qualité et en quantité suffisante pour grandir et s'épanouir, » explique Monsieur Félix ACKEBO, Représentant de l’UNICEF en Guinée. « Le secteur de l'eau, l'hygiène et l'assainissement, en favorisant l’accès à un environnement sain et en encourageant les bonnes pratiques d’hygiène, joue un rôle primordial pour garantir la bonne nutrition et la santé des enfants. Le soutien du Gouvernement du Japon au Gouvernement Guinéen, à travers l'UNICEF, permet d'apporter une réponse stratégique pour lutter contre la malnutrition des enfants et pour améliorer l'accès aux services d'eau, d'hygiène et d'assainissement pour la population en Guinée. »

Grâce à ces interventions, à date, environ 164 700 personnes ont bénéficié d'un soutien dans le domaine de la nutrition. Cela a inclus le dépistage de 66 459 enfants âgés de 0 à 59 mois, la prise en charge de 2 379 enfants souffrant de malnutrition sévère grâce à des intrants nutritionnels, et la supplémentation en micronutriments multiples de 10 140 enfants.

417 acteurs communautaires ont été formés et 184 034 personnes sensibilisées aux bonnes pratiques d'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. Environ 291 400 personnes ont été sensibilisées aux pratiques de lavage des mains et d'allaitement, et elles ont reçu un soutien pour accéder aux services d'eau, d'hygiène et d'assainissement. 100 000 personnes résident désormais dans un environnement assaini et 2 500 personnes ont désormais accès à des installations sanitaires, comprenant un approvisionnement en eau potable pour prévenir les infections. Enfin, 2 écoles avec un effectif de 1 100 élèves, dont 650 filles, ont maintenant un accès durable à une l'eau potable.

De manière indirecte, à terme du projet environ 2 millions de personnes résidant à Labé et Mamou bénéficierons d'une meilleure couverture en matière d'interventions nutritionnelles, qu'il s'agisse de mesures curatives ou préventives, et d'un accès amélioré à l'eau potable et à l'assainissement.

Contacts presse

Sibylle Catherine Desjardins
Communication Specialist
UNICEF Guinée
Tél: +224 624 93 18 14
Adresse électronique: sdesjardins@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.
Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org
Suivez-nous sur Twitter et Facebook