L’UNICEF et le gouvernement japonais appuient le programme de SMS/Vocal Rappel Vaccinal

Pour relever le niveau de la couverture vaccinale, les RDV de vaccination seront désormais rappelés aux mamans ou aux gardiens d’enfants par SMS ou par voie vocale, dans la langue de leur choix

Aissatou Sadio CAMARA
Les participants à la cérémonie de lancement de la nouvelle approche d'augmentation du taux de couverture vaccinale
Aissatou Sadio CAMARA
24 novembre 2021

Cette innovation en Guinée permettra d’améliorer la couverture vaccinale et également de vacciner tous les enfants pour atteindre l’objectif dudit projet. C'est ainsi que l'UNICEF a mis à la disposition du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, 56 tablettes qui vont également permettre d’enrôler les enfants dès leur naissance, de faire le suivi et de respecter le rendez-vous vaccinal de chaque enfant. 
Pour ce faire, les parents, tuteurs ou les gardiens d’enfants, recevront des SMS et des appels vocaux téléphoniques dans les différentes langues à savoir : le Soussou, le Français, le Poular, le Maninka, et le Kissi selon le choix du parent lors de l’enrôlement de l’enfant à sa première vaccination pour un rappel du prochain rendez-vous. 
Cette stratégie permettra de mettre à jour le calendrier vaccinal des enfants de 0-18 mois et aidera les parents à respecter le rendez-vous vaccinal de leurs enfants conformément au calendrier du Programme Élargi de vaccination en vigueur en Guinée.

Des agents PEV et les mobilisateurs sociaux des trois sites de la ville de Conakry, les préfectures de Labé et de Boké seront formés sur l’utilisation des tablettes et de l’application SMS _Rappel vaccinal du DHIS2 qui leur permet d’enregistrer et de faire le suivi du calendrier vaccinal de chaque enfant et à chaque rendez-vous respecté.

Pour accompagner ce projet, Dr Pierre NGOM, Représentant de l'UNICEF en Guinée a tout d’abord réitéré l’engagement de son institution à accompagner et soutenir le projet de rappel vaccinal par SMS et par appel vocal. « Nous espérons que les mamans pourront amener les enfants au moment venu pour la vaccination. Nous savons, c’est seulement ¼ des enfants qui sont vaccinés. C’est pourquoi, l’UNICEF attache une importance particulière à ce système de rappel vaccinal, nous espérons que tous les partenaires vont supporter cette initiative afin qu’elle prenne racine. Nous sommes très reconnaissants au gouvernement du Japon et l’alliance Mondiale des vaccins qui ne cesse de soutenir la Guinée pour ses efforts de l’amélioration de la santé en général et celle des enfants en particulier ».

Dr Pierre Ngom, le Représentant de l'UNICEF en Guinée
Aissatou Sadio CAMARA
Dr Pierre Ngom, le Représentant de l'UNICEF en Guinée

Pour Dr Moustapha DABO, Coordinateur du PEV (Programme Élargi de Vaccination), salue cette action, « C’est une avancée significative qui va améliorer la couverture vaccinale des enfants dans le pays. La vaccination n’est pas complète malgré les efforts fournis par les partenaires techniques et financiers. Cette initiative est vraiment une solution pour nous en termes de rappel parce que le taux d’abandon avoisine 20 à 30 %. Lorsqu’on récupère au moins 70 % des abandons, je pense qu’on peut améliorer notre performance en termes de déficit. Cette initiative de SMS rappel du calendrier vaccinal permettra de réduire le taux d’abandon qui présente un goulot réel pour notre système de vaccination en vue d’améliorer notre performance et par conséquent, sauver des vies »

Dr Moustapha DABO, Coordinateur du PEV (Programme Elargi de Vaccination)
Aissatou Sadio CAMARA
Dr Moustapha DABO, Coordinateur du PEV (Programme Elargi de Vaccination)

Lors du lancement de la phase pilote du programme de suivi du statut vaccinal des enfants par des alertes SMS et appel vocal aux mères, tuteurs et gardiens d’enfants dans la ville  de Conakry, le représentant du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Mamady KOUROUMA, Conseiller politique dudit Ministère dira que « Dans le but de répondre aux besoins de la santé des populations en vue de l’atteinte des objectifs du Ministère, le Ministère de la santé à travers le service de modernisation d’information sanitaire, a pris l’initiative de mettre en place un programme pilote de rappel vaccinal. Ce programme vise à contribuer à la promotion des pratiques de la vaccination afin de réduire la déperdition entre les différentes doses et surtout en augmentant le taux de couverture vaccinale. Le but étant d’atteindre une couverture vaccinale de plus de 95 % au moins chez les enfants âgés de 0 à 5 ans pour lutter efficacement contre les maladies cibles du PEV »

Dr Mamady KOUROUMA, Conseiller politique dudit Ministère de la Santé et de l'Hygiène publique
Aissatou Sadio CAMARA
Dr Mamady KOUROUMA, Conseiller politique dudit Ministère de la Santé et de l'Hygiène publique