Un ballonnet qui sauve les vies de mamans en Côte d'Ivoire.

Une technique novatrice utilisée dans les hôpitaux permet de réduire le nombre de décès des mamans à l'accouchement.

Fanta Koné, stratège digital
Une mère calîne son bébé
UNICEF/Frank Dejongh

28 février 2019

À Bondoukou, au nord-est de la Côte d’Ivoire, Assetou Ouattara, 35 ans, porte fièrement son sixième enfant dans ses bras. Un beau bébé de cinq jours. Après l’accouchement, Assetou a eu des complications qui ont failli lui ôter la vie. Elle a perdu beaucoup de sang et une intervention rapide était primordiale.

J’avais très peur car je perdais beaucoup de sang et ma vie était en danger.

Assetou

Grâce à un nouveau dispositif mis en place dans la plupart des hôpitaux de Côte d’Ivoire, le ballonnet intra-utérin (UBT), le personnel de santé a pu stopper les saignements et sauver la vie d’Assetou.

La mise en place du dispositif UBT est salué par le personnel de santé qui y voit un moyen très efficace et peu coûteux pour réduire le taux de mortalité maternel. C’est le cas de Docteur Dosso, gynécologue au centre de santé de Bondoukou.

un docteur présente le dispositif UBT
UNICEF/Frank Dejongh
Docteur Dosso montre un ballon utérin Tamponade-UBT au centre de santé de Bondoukou, dans l'Est de la Côte d'Ivoire.

C’est un kit parfait qui gère bien les hémorragies et qui s’installe facilement. Au bout de 24 heures après son installation, sauf autre complication, la vie de la patiente est sauvée.

Dr Dosso

L’UNICEF a introduit le ballonnet intra-utérin dans 96% des hôpitaux de référence du pays. Ce ballonnet est un dispositif qui permet de sauver la vie de mamans et réduire les hémorragies à la suite des accouchements.

Une technique novatrice maintenant devenue un programme national pour que chaque enfant grandisse avec sa maman.