Petites Histoires

Les écrivains s'unissent autour des droits de l'enfant

UNICEF
petites histories
UNICEF

01 août 2018

 

En 2016, pour célébrer le 70ème anniversaire de son travail en faveur des enfants, l’UNICEF a invité des écrivains du monde entier à écrire une courte histoire sur le thème « Ce que je veux pour chaque enfant ».

 

Plus de 200 auteurs ont répondu à l’appel et décrit leur vision d’un monde dans lequel tous les enfants ont le droit de survivre et de s’épanouir, d’apprendre et de grandir en bonne santé et en toute sécurité.

 

Nafissatou Dia Petites Histories

Nafissatou Dia

Je rêve d'une terre ronde comme une orange que les enfants regarderont avec gourmandise.

Qu'ils se souviennent encore longtemps que la grenade est un fruit délicieux.

Je voudrais les voir grandir dans des villes où la peur n'aura pas droit de cité.

Les voir se précipiter aux fenêtres pour guetter non plus les chars mais le marchand de glaces.

Que les seuls grondements qui les assourdissent soit le fracas de la pluie et non plus celui des bombes ; puis de les voir tous sortir et sauter dans les flaques plutôt que sur des mines.

Je rêve d'un monde de paix où les enfants resteront des enfants, curieux, gourmands, malicieux.

Ce monde est possible et ce n'est pas qu'un rêve d'enfant...

Nafissatou Dia Diouf est une auteure Sénégalaise d’expression française. Elle est née le 11 septembre 1973 à Dakar dans une famille multiculturelle à la fois ancrée dans la société sénégalaise et ouverte sur le monde grâce aux lectures et aux voyages. Nafissatou est forte d’une bibliographie de dix ouvrages et autant de collaborations en une décennie de carrière littéraire. Sa vocation précoce a été matérialisée par de nombreux prix en début de carrière qui lui ont donné envie de continuer et de faire de l’écriture sa « carrière parallèle. » Elle est aujourd’hui un auteur qui compte dans le paysage des lettres sénégalaises.

 

 

Marguerite Abouet

Des bibliothèques dans chaque quartier…

Des lieux de sociabilité, d’échanges et de partage autour du livre, où les enfants pourront venir lire tranquillement et étudier.

Des lieux où les enfants trouveront des adultes bienveillants qui les guideront, les écouteront et les sensibiliseront aux questions liées à leur environnement.

Des adultes qui leur donneront plus de parole pour que chaque enfant soit lui-même un acteur de son futur.

Qu’il soit prêt à défendre le changement individuel et social.

Mon choix, c’est simplement d’aider les parents et l’école à préparer chaque enfant à l’entrée dans le monde de l’écrit

Mon choix  pour chaque enfant : favoriser l’égalité des chances face au savoir.

Marguerite Abouet, née à Abidjan, est écrivain et scénariste de bande dessinée. Après une carrière d'assistante juridique, elle décide de se consacrer uniquement à l'écriture et crée le personnage d'Aya grâce auquel elle dépeint, avec humour, une Afrique loin des clichés, de la guerre et de la famine. Les 6 volumes d’ « Aya de Yopougon », illustrés par Clément Oubrerie, sont publiés chez Gallimard entre 2005 et 2010. La série relate le quotidien d’un groupe d’adolescents dans le quartier de Yopougon à Abidjan vers la fin des années 1970. Elle décide ensuite de s’atteler à l’adaptation pour le grand écran : le film, « Aya de Yopougon », coréalisé avec Clément Oubrerie est présenté en Compétition première œuvre de fiction au FIFF en 2013. Elle publie également la BD « Akissi » (7 tomes), ainsi que « Bienvenue » (3 tomes). Elle est la créatrice de la série télévisée « C’est la vie » (saison 1 et 2) dont la première saison est diffusée sur A+ et TV5 Monde/Afrique.
Marguerite Abouet Petites Histoires

 


Pour en savoir plus

L’initiative « Petites histoires » est ouverte à tous grâce au hashtag #pourchaqueenfant. Rendez-vous sur Facebook pour lire, aimer et partager un nombre toujours plus grand de petites histoires.

Découvrez plus de profils