Investir dans la protection sociale pour réduire le travail des enfants et améliorer leur bien-être

Dans les villages du sud de Madagascar - Document de plaidoyer

Enfants travaillant dans les mines de Mica
UNICEF/UN0673617/Andrianantenaina

Points forts

On estime que plus de 11 000 enfants sont exploités dans le secteur du mica à Madagascar dans des conditions difficiles et dangereuses. Alors que la pauvreté est généralisée dans le pays, qui se situe en dernier dans les principaux classements mondiaux en matière de développement, les conditions extrêmes dans lesquelles ces enfants et leurs familles vivent et travaillent ont attiré l’attention du public et des autorités de Madagascar et au-delà de ses frontières. En effet, depuis qu’un Rapport de 2019 de « Terre des Hommes et Somo (SOMO, 2019) « a mis en lumière cette situation, celle-ci a été largement dénoncée par des acteurs médiatiques, tels que la National Broadcasting Company (NBC), et condamnée par des institutions telles que le Parlement européen. Les marchés des États-Unis (US) et de l’Union Européenne (UE) ont répondu aux appels internationaux et évitent désormais d’acheter du mica en provenance de Madagascar. Ils partagent tous l’inquiétude concernant les enfants maintenus hors de l’école dans des conditions aussi insalubres et à une telle échelle et conviennent que cela perpétue la pauvreté intergénérationnelle et ébranle toute stratégie de développement pour Madagascar.

Mica advocacy
Auteur
UNICEF
Date de publication
Langues
Français, Anglais