MICS 6 (2018) : Transferts sociaux

Enquête nationale sur la situation socio-démographique des ménages

À propos du document

La protection sociale est l'ensemble des politiques et programmes publics et privés visant à prévenir, réduire et éliminer les vulnérabilités économiques et sociales liées à la pauvreté et aux privations.

Les transferts sociaux ou l’aide économique extérieure peuvent être définis comme une «aide économique gratuite» et incluent divers régimes de protection sociale. A Madagascar, il existe un programme national de filet sociaux qui se structure autour de deux composantes : un programme de transfert d’argent conditionnel liés à la fréquentation scolaire et un programme de transfert d’argent contre un travail productif. Dans MICS Madagascar, les transferts sociaux incluent les transferts monétaires périodiques, le programme de haute intensité de main-d’œuvre (HIMO), la distribution gratuite de vivres, d’animaux de ferme, de semences ou d’eau, la pension de retraite, des aides pour les frais de scolarité, des aides matérielles pour l'éducation ou tout autre type de soutien ad hoc, à l'exclusion des transferts ou de l'aide de membres de la famille, de parents ou de voisins.

  • A peine 4% des hommes, 3% des femmes de 15-49 ans et 2% des enfants de moins de 17 ans ont une couverture d’assurance maladie ;
  • Près de 25% de la population ont reçu une aide économique quelconque au cours de 3 derniers mois ;
  • La couverture de l’aide est estimée à environ 2% pour les transferts monétaires, autant pour le HIMO et 3% pour la distribution de vivre ;
  • Les aides économiques ont bénéficié à 23% des ménages des 2 quintiles les plus pauvres ;
  • Les aides liées à l’école pour les enfants de 5-24 ans, sous forme de frais de scolarité ou autre soutien à l’éducation ont touché près du cinquième des ménages les plus pauvres ;
  • En ce qui concerne la répartition géographique, on observe une concentration de l’aide dans les régions du Sud.
MICS 2018

Télécharger le document

(PDF, 288,27 KB)