Le gouvernement de Madagascar renforce son engagement en faveur de la petite enfance

11 décembre 2020
Plaidoyer DPE
UNICEF Madagascar/2020

Novotel Antananarivo, 11 décembre 2020 : Améliorer la fourniture des services de santé, de nutrition, d’éducation et de protection sociale pour les enfants en bas âge et les familles à Madagascar. C’est la teneur du plaidoyer de haut niveau organisé ce jour.

« Nous sommes tous convaincus à changer la réalité des enfants pour l’avenir de Madagascar », explique Monsieur PILAZA Tsakorien Jaona Adolphe, Directeur Général de la Population au sein du Ministere de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme.

« Cet atelier est déjà une première étape pour ouvrir l’espoir pour le développement de la petite enfance (DPE) laissé pour compte à Madagascar. Faire progresser le DPE à Madagascar permettrait aux enfants non seulement de survivre et de s'épanouir, mais aussi d'améliorer le capital humain et de promouvoir la croissance économique, qui à son tour éliminerait l'extrême pauvreté à l'avenir », déclare dans son discours Monsieur Jean Benoit Manhes, représentant par intérim de l’UNICEF à Madagascar.

En effet, par absence de données adéquates, de stratégie nationale mais surtout d’investissement, Madagascar enregistre un retard important comparé à d’autres pays et les tendances restent inquiétantes en ce qui concerne le développement de la petite enfance.

Selon l'indice du capital humain établi par la Banque mondiale, un enfant né à Madagascar aujourd'hui n’atteindra que 37 % du potentiel productif qu’il aurait obtenu s'il avait bénéficié d'une instruction complète et de soins de santé adaptés. De plus, l’année 2019 identifie des menaces supplémentaires pour le développement de la petite enfance à Madagascar avec 86% des enfants nés dans la pauvreté. À l'échelle mondiale, avec un taux atteignant 42%, Madagascar est le quatrième pays avec le taux de retard de croissance le plus élevé chez les enfants de moins de cinq ans. En outre, étant sous-financé le système de protection sociale malgache, ne touche que 5 % des personnes extrêmement pauvres. Selon les résultats de l’enquête socio démographique au sein des ménages (MICS 2018), seulement un enfant sur quatre âgé de 2 à 4 ans a un membre de la famille qui le stimule et soutient l’apprentissage précoce. Seuls 15% des enfants âgés de 3 à 4 ans participent à un programme d’éducation de la petite enfance.

Investir dans la petite enfance est essentiel pour accélérer la réalisation du plein potentiel d’un enfant. Selon la définition de l’OMS, le DPE désigne le développement cognitif, physique, langagier, moteur, social et affectif des enfants, entre la conception et l’âge de 8 ans. Des études économiques ont révélé que l'investissement dans le DPE produit un rendement élevé : chaque dollar investi dans le DPE rapporte un gain de 17 $.

Sensibiliser les membres du gouvernement sur l’importance du développement de la petite enfance, favoriser les échanges et vulgariser les bonnes pratiques sont les objectifs de cet atelier de plaidoyer de haut niveau organisé avec la collaboration du système des Nations Unies, l’OMS, l’UNICEF et la Banque Mondiale, avec la participation des différents ministères concernés tels que le ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Protection de la Femme, le ministère de l’Education Nationale, le ministère de la Santé Publique, le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de la Justice, et l’Office National de Nutrition. Une réorientation des différentes politiques et stratégies nationales afin de mettre l’accent sur l'importance du développement de la petite enfance dans le pays est attendue à l’issue de cet atelier.

Après ce plaidoyer de haut niveau d’aujourd’hui avec la participation de la Primature, et des différents Ministères concernés, il est attendu une réorientation des différentes politiques et La finalisation de la stratégie nationale pour mettre l’accent sur l'importance du développement de la petite enfance dans le pays. 

Contacts presse

Timothy James Irwin
Chef de la Communication
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: tjirwin@unicef.org
Fanja Saholiarisoa
Communication Officer
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: falida@unicef.org

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram