Evaluation de la réponse d’UNICEF à l’ouragan Matthew en Haïti, Vol 1.

Les leçons à tirer de la réponse de l’UNICEF auprès des populations touchées

Une voiture de L'UNICEF sur une route difficile
UNICEFHaiti/Bradley

Points forts

Le 4 octobre 2016, Haïti, le pays le plus pauvre des Amériques particulièrement exposé aux catastrophes naturelles a été frappé par l´ouragan Matthew de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson. Les dégâts humains, matériels et environnementaux se sont avérés dévastateurs et ont impacté tous les aspects de la vie des habitants directement touchés, avec une portée particulièrement dévastatrice dans les départements du Sud et de la Grand´Anse. Le gouvernement a signalé 546 décès et 438 blessés. Sur les environ 2,1 millions de personnes (19% de la population Haïtienne) affectées par l’ouragan, 1,4 million de personnes (plus de 12%) étaient dans le besoin d'une assistance urgente dans les différents départements du pays.1 L’impact de l’ouragan vient s’ajouter à contexte humanitaire en Haïti déjà complexe et fragile en raison de la convergence de multiples facteurs de risque, notamment la persistance du choléra, l’insécurité alimentaire, les personnes qui restent déplacées dans des camps suite au tremblement de terre de 2010 ainsi que la crise migratoire binationale avec la République Dominicaine. Un appel a été lancé à la communauté internationale pour répondre à une demande urgente de 119,8 millions USD afin d’acheminer une assistance vitale aux affectés par l´ouragan Matthew.2 Le Plan de Réponse Humanitaire Révisé de 2018 actuel continue à inclure une assistance multisectorielle intégrée pour répondre aux besoins non satisfaits des personnes affectées par l’ouragan.

La réponse humanitaire mise en place par l’UNICEF Haïti a été la plus importante depuis le tremblement de terre de 2010.4 Elle s’est articulée à travers un plan d'intervention d'urgence formulé dans les premiers jours qui suivirent le passage de l'ouragan. Ce plan incorporait des cibles par secteurs selon les estimations initiales des besoins. Par ailleurs, une situation d’urgence (corporate emergency) de niveau 2 (L2) a été déclarée dans les deux semaines, ce qui a permis d'augmenter la capacité au niveau du BP en accélérant les procédures pour l'approvisionnement et le recrutement. L'appel de l’Action Humanitaire pour les Enfants (HAC - Humanitarian Action for Children) post-Matthew en octobre 2016 de $36.5 millions a été suivi par un appel révisé de $42 millions de HAC en janvier 2017. Des actions ont été menées dans les secteurs de la santé, nutrition, éducation, protection et Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) pour répondre aux besoins de la population. L'activation de L2 a pris fin en mars 2017, mais les activités de secours et de transition ont été prolongées jusqu'à la fin de 2017.

C’est dans ce cadre qu’intervient la présente évaluation de la réponse de l’UNICEF à l’ouragan Matthew qui devrait avant tout (objectifs principaux): (i) évaluer la réponse de l’UNICEF dans ce contexte humanitaire spécifique, comprenant la fourniture de services et d’aide multisectorielle et son rôle de coordination (ii) tirer des leçons qui pourraient notamment s’appliquer à des futures crises et servir à renforcer les capacités d’UNICEF Haïti. Dans ce sens le but de l’évaluation est avant tout formative et cherche à identifier les forces et les faiblesses de la réponse de l’UNICEF dans l’objectif de renforcer les efforts actuels de l’UNICEF en matière de relèvement, transition et développement et contribuer à l’apprentissage organisationnel. S’agissant d’une évaluation ex-post d’une opération qui a mobilisé plus de $30 millions, l’évaluation externe intègre cette perspective de redevabilité dans l’objectif d’analyser, aussi bien à des fins de management que de présentation aux donateurs, dans quelle mesure les ressources mises à disposition de l’UNICEF ont été utilisées de manière adéquate et atteint les objectifs prévus. 

 Les termes de référence (TdR) définissent un certain nombre d'objectifs spécifiques, détaillés ci-dessous, qui complètent les objectifs principaux:

● Évaluer dans quelle mesure les activités de préparation ont appuyé l'intervention d'urgence après le passage de l'ouragan Matthew ;

● Faire le bilan de la réponse d'urgence du début de la crise à la transition et jusqu’au redressement, en soulignant la pertinence, l'efficience et l'efficacité de la réponse ;

● Évaluer les aspects positifs et négatifs de la réponse de l’UNICEF ;

● Identifier les effets durables de la réponse de l’UNICEF ;

● Identifier les leçons apprises et élaborer des recommandations pour chacune des différentes phases de la réponse (préparation, urgence, transition / relèvement) ;

● Faciliter l'apprentissage et renforcer la responsabilité et la transparence de l’UNICEF Haïti vis-à-vis des partenaires et des donateurs.

5. La portée temporelle de l'évaluation est d'août 2016 à décembre 2017. En termes de portée géographique, l'évaluation porte sur les deux départements les plus touchés: Sud et Grande-Anse.

 

Evaluation de la réponse vol 2

Auteur

DARA

Date de publication

Langues

Français

Téléchargez le rapport

(PDF, 2,76 MB)