Éradiquer la polio

Nous n’avons jamais été aussi près du but.

A child receives the oral polio vaccine, Pakistan
UNICEF/UN0324716/Zaidi

La polio, maladie virale mortelle qui était autrefois la principale cause de paralysie chez les enfants à l’échelle mondiale, est sur le point d’être éradiquée. Depuis 1998, le nombre d’enfants atteints de polio a été réduit de 99 %, passant de 350 000 cas répartis dans 125 pays à moins de 100 cas aujourd’hui présents dans seulement deux pays : l’Afghanistan et le Pakistan. Le Nigéria, troisième pays dans lequel la maladie était endémique, n’a pas connu de cas de poliovirus sauvage depuis trois ans et est bien parti, avec la région de l’Afrique, pour être certifié « exempt de poliomyélite » en 2020.

Pour éliminer complètement cette maladie, il faut que chaque enfant dans chaque famille soit vacciné. Mais des milliers d’enfants sont encore privés de vaccin.

Bon nombre d’entre eux vivent en Afghanistan et au Pakistan dans des régions reculées, instables et en proie à des conflits. Il est donc encore plus difficile d’arriver jusqu’à eux pour les vacciner. Les activités d’éradication de la polio se heurtent également au nombre important de migrants et de réfugiés, à la qualité inégale des campagnes de vaccination et aux informations fausses qui circulent sur les vaccins.

Le monde est entré dans la phase finale de l’éradication de la polio, mais des défis persistants en font la phase la plus difficile à franchir.

A boy raises a finger marked by a polio vaccinator, Afghanistan
UNICEF/UN0339995// Frank Dejongh
Un enfant a le doigt marqué à l’encre après avoir été vacciné contre la polio. Les agents de vaccination ont fait du porte-à-porte dans son quartier de Kart-e-Naw, une banlieue de Kaboul, en Afghanistan.

Solutions

Partenaire de premier plan de l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, l’UNICEF aide à vacciner chaque année plus de 400 millions d’enfants de par le monde. Notre expertise réside dans la fourniture de vaccins sûrs et notre capacité à instaurer la confiance et à inciter les parents à faire vacciner leurs enfants contre la polio.

Approvisionnement en vaccins

L’UNICEF gère chaque année l’achat et la distribution de plus d’un milliard de doses de vaccins contre la polio, ce qui représente plus de la moitié de la totalité des vaccins polio oraux (VPO).

Nous collaborons avec les producteurs de vaccins pour acheter des VPO pour le compte de gouvernements, de l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite et de nos programmes et assurer un approvisionnement adéquat à des prix compétitifs aussi bien pour les programmes de vaccination systématique que pour les campagnes de vaccination.

L’UNICEF gère chaque année l’achat et la distribution de plus d’un milliard de doses de vaccins contre la polio.

Outre l’achat de VPO, l’UNICEF investit dans l’infrastructure de la chaîne d’approvisionnement des vaccins, par exemple dans des entrepôts frigorifiques, des réfrigérateurs, des boîtes réfrigérées, du matériel de transport des vaccins et des dispositifs de contrôle de la température. Nous formons des agents de santé à la gestion de la « chaîne du froid » pour préserver la sûreté des vaccins pendant leur transport et leur entreposage. Et notre système de gestion des vaccins permet de surveiller constamment le niveau des stocks de VPO, afin que les vaccins soient utilisés avant leur date de péremption et que les besoins soient correctement anticipés de façon à reconstituer les stocks en temps voulu.

Two women in conversation, Nigeria
UNICEF/UNI154105/Vilain
Aisha Ibrahim (à gauche) discute avec une jeune mère des dangers de la polio. Aisha fait partie des 20 000 mobilisateurs communautaires bénévoles de l’État de Kano, au Nigéria.
Partenariats communautaires

Privées d’accès à des services aussi essentiels que l’approvisionnement en eau et les soins de santé, les régions touchées par la polio sont parmi les communautés les plus marginalisées et les bien moins desservies du monde. Les campagnes ciblées de vaccination contre la polio sont parfois le seul service dont ces communautés bénéficient. D’où, parfois, la méfiance des familles et leur refus de la vaccination, qui compromettent l’éradication de la polio à l’échelle mondiale.

À l’aide des stratégies de Communication pour le développement (C4D), l’UNICEF pilote les efforts visant à accroître parmi les parents et les autres pourvoyeurs de soins l’acceptation et la demande de vaccins contre la polio, première étape essentielle à l’obtention et au maintien d’un fort taux de couverture vaccinale.

Cette approche systématique, planifiée et fondée sur des données probantes est axée sur le dialogue avec les communautés et leur participation. Nous collaborons avec les enfants, les familles et les communautés pour promouvoir des comportements sains, instaurer la confiance dans les vaccins et inciter les parents à faire vacciner leurs enfants contre la polio.

Aujourd’hui, les femmes représentent 99 % des agents de vaccination contre la polio au Nigéria, 68 % au Pakistan et 34 % en Afghanistan.

Les agents et bénévoles locaux de l’UNICEF formés à la lutte contre la polio jouent un rôle décisif auprès de la population. Ils se rendent dans tous les foyers de leur communauté, répondent aux questions, dissipent les rumeurs contre la vaccination et encouragent les mères et les pères à faire vacciner leurs enfants. Ils incitent également les autorités civiques et religieuses et d’autres personnalités influentes locales à promouvoir la vaccination dans leur communauté.

Le succès de l’approche C4D s’explique entre autres par le fait qu’elle s’adapte aux normes culturelles et sociales locales grâce à un ensemble de stratégies de communication. Par exemple, dans certaines communautés où les normes culturelles interdisent aux hommes de pénétrer dans les foyers, les femmes agents de vaccination occupent le terrain, gagnant la confiance de la population et se rendant auprès de tous les enfants. Aujourd’hui, les femmes représentent 99 % des agents de vaccination contre la polio au Nigéria, 68 % au Pakistan et 34 % en Afghanistan.

Dans les régions du Pakistan et de l’Afghanistan où le risque de contracter la maladie est le plus élevé, l’UNICEF a récemment lancé un programme visant à intégrer ses services de santé, de nutrition, d’éducation, d’eau, d’assainissement et d’hygiène (EAH) dans ses campagnes de vaccination contre la polio. Cette approche témoigne des possibilités et de l’importance de collaborer avec d’autres secteurs et de mettre en commun et d’exploiter dans l’ensemble de ces programmes les ressources disponibles.

Ressources

Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite

L’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite est un partenariat public-privé dirigé par des gouvernements avec cinq partenaires : l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et la Fondation Bill & Melinda Gates. Son objectif est d’éradiquer la polio dans le monde entier.


Stratégie d'élimination finale de la polio 2019-2023

La nouvelle stratégie de l’Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite se fonde sur des stratégies qui ont fait leurs preuves tout en introduisant des solutions novatrices destinées à surmonter les derniers obstacles, compte tenu de la situation et des besoins des communautés concernées.  


Raisons d'investir dans l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite 2019-2023

Découvrez en quoi les investissements en faveur de l’éradication de la polio sont essentiels à l’instauration d’un avenir plus sain pour les enfants, les économies et les sociétés.


Stratégie pour l'égalité des genres de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite

Ce document stratégique vise à remédier aux obstacles liés au genre auxquels se heurte la vaccination contre la polio, afin d’accroître la couverture vaccinale et la participation véritable des femmes à tous les niveaux des efforts d’éradication.


PolioNews

Un bulletin d’information mensuel qui rend compte des progrès réalisés en faveur de l’éradication de la polio.