« À quoi va ressembler un retour à l’école pendant la pandémie de COVID-19 ? »

Ce que les parents doivent savoir sur la réouverture des écoles à l’ère du coronavirus.

par l'UNICEF
[NAME CHANGED] Hanna going to school wearing a protective mask in Cologne, Germany, on May 15th, 2020.
UNICEF/UNI332775/Bänsch
08 juin 2020

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, la situation est difficile pour les parents comme pour les enfants. Le retour à l’école constitue une étape importante, et, il faut l’espérer, bienvenue. Mais vous et vos enfants vous posez probablement de nombreuses questions. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre et comment aider votre jeune élève, d’après les informations les plus récentes.

 

Quand et comment les écoles rouvriront-elles leurs portes ?

Progressivement, de plus en plus d’enfants retrouvent le chemin de l’école. Plus d’un milliard d’élèves sont toujours déscolarisés en raison de fermetures d’écoles nationales, mais plus de 70 pays ont annoncé qu’ils projetaient de rouvrir les écoles, et des centaines de millions d’élèves ont repris les cours ces dernières semaines. [Dès début juin 2020]

Compte tenu de la complexité de la situation et des différences observées selon les régions du monde, les pays sont à des stades de préparation différents pour la réouverture des écoles, qu’il s’agisse de définir les modalités ou le calendrier. Ces décisions sont généralement prises par les pouvoirs publics des pays ou des États, le plus souvent en collaboration avec les autorités locales. Ils doivent tenir compte de la santé publique, des avantages et des risques en matière d’éducation ainsi que d’autres facteurs. L’intérêt supérieur de chaque enfant doit être au cœur de ces décisions qui s’appuieront sur les données les plus fiables disponibles, mais cela se traduira différemment en fonction des écoles.

 

Mon enfant court-il un risque s’il retourne à l’école ?

Les écoles ne doivent rouvrir que si les enfants ne courent aucun danger. À l’école, la situation sera probablement différente de celle à laquelle vous étiez habitués. Il est possible que les écoles rouvrent pendant une période, puis que l’on décide de les fermer de nouveau temporairement, en fonction du contexte local. La situation évolue, c’est pourquoi les autorités devront se montrer souples et prêtes à s’adapter pour garantir la sécurité de chaque enfant.

Si les responsables de votre région n’ont pas encore décidé de rouvrir les écoles, il est essentiel qu’ils commencent une planification détaillée dès maintenant pour veiller à ce que les élèves, les enseignants et les autres membres du personnel soient en sécurité lorsqu’ils retournent dans les établissements et pour faire en sorte que la population soit confiante et renvoie les élèves à l’école.

 

Quelles précautions les écoles doivent-elles prendre pour éviter la propagation de la COVID-19 ?

La réouverture des écoles doit se faire dans de bonnes conditions de sécurité et en cohérence avec la riposte de chaque pays à la COVID-19 pour protéger les élèves, le personnel, les enseignants et les familles.

Voici certaines mesures concrètes qui peuvent être prises par les établissements :

•            Étaler les horaires de début et de fin des cours

•            Étaler les horaires des repas

•            Organiser les cours dans des espaces temporaires ou en extérieur

•            Mettre en place une rotation des groupes d’élèves afin de réduire la taille des classes

Les installations d’eau et d’hygiène seront essentielles pour une réouverture sans danger des écoles. Les administrateurs doivent examiner les possibilités d’amélioration des mesures d’hygiène, y compris le lavage des mains, les règles d’hygiène respiratoire (par exemple, tousser et éternuer dans son coude), les mesures d’éloignement physique, les procédures de nettoyage des installations et les pratiques sûres pour la préparation de la nourriture. Le personnel administratif et les enseignants doivent également être formés aux pratiques d’éloignement physique et d’hygiène à l’école.

 

Quelles questions dois-je poser à l’enseignant de mon enfant ou à l’administration scolaire ?

En cette période préoccupante et déstabilisante, il est naturel de se poser beaucoup de questions. Voici quelques questions utiles :

  • Quelles mesures l’école a-t-elle prises pour garantir la sécurité des élèves ?
  • Comment l’école prendra-t-elle en charge la santé mentale des élèves et luttera-t-elle contre la stigmatisation éventuelle des personnes qui ont été malades ?
  • Comment l’école orientera-t-elle les enfants qui en ont besoin vers des services d’aide spécialisés ?
  • Les politiques de l’école relatives à la protection et à l’intimidation seront-elles modifiées lorsque l’école rouvrira ses portes ?
  • Comment puis-je soutenir les efforts de l’école en faveur de la sécurité, notamment au sein de comités parents-enseignants ou d’autres réseaux ?

 

Que dois-je faire si mon enfant a pris du retard dans ses apprentissages ?

Les élèves du monde entier ont montré à quel point ils veulent continuer d’apprendre. Malgré les circonstances difficiles, ils se sont obstinés à suivre leurs leçons, avec l’aide de leurs enseignants et parents dévoués.

Cependant, de nombreux enfants auront besoin d’un soutien accru lors de la réouverture des écoles pour rattraper le retard pris dans leurs apprentissages.

Beaucoup d’établissements prévoient de mettre en place des cours de rattrapage pour remettre les élèves à niveau. Ainsi, les écoles peuvent débuter l’année par des révisions ou des cours de rattrapage, mettre en place des programmes d’enseignement après les cours ou donner des exercices supplémentaires à faire chez soi. Il est possible que beaucoup d’écoles n’accueillent pas les enfants à temps plein ou pour tous les niveaux, c’est pourquoi les établissements adopteront peut-être des modèles d’« apprentissage mixte » qui associent enseignement en classe et à distance (apprentissage autonome grâce à des exercices à faire chez soi, programmes de radio ou de télévision, ou encore cours en ligne).

À la maison, aidez votre enfant en instaurant un emploi du temps pour l’école et le travail scolaire. Cela peut s’avérer utile s’il est agité ou s’il a du mal à se concentrer.

Vous pouvez également contacter l’enseignant ou l’école de votre enfant pour poser des questions et rester informé. Si votre enfant rencontre des difficultés particulières, par exemple, s’il doit faire le deuil d’un membre de la famille ou si la pandémie accroît son anxiété, assurez-vous d’en informer l’école.

 

Que dois-je faire si mon enfant a du mal à retrouver un rythme scolaire ?

N’oubliez pas que votre enfant ne gère peut-être pas le stress lié à la crise actuelle de la même manière que vous. Créez un environnement bienveillant et protecteur, et adoptez une attitude positive à l’égard de ses questions et des sentiments qu’il exprime. Apportez-lui votre soutien et dites-lui qu’il est tout à fait normal d’être frustré ou anxieux dans des périodes comme celle-ci.

Aidez vos enfants à respecter l’emploi du temps fixé et faites en sorte que l’apprentissage soit ludique en l’intégrant aux activités quotidiennes telles que la cuisine, les moments de lecture en famille ou les jeux. Vous pouvez également rejoindre un groupe de parents ou un groupe communautaire pour rencontrer d’autres personnes qui traversent la même chose. Cela permet de partager des conseils et d’obtenir de l’aide.


L’UNICEF collabore avec les pouvoirs publics pour les aider à prendre des décisions relatives aux écoles. Nous nous sommes associés à l’Organisation mondiale de la Santé, à l’UNESCO et à la Banque mondiale pour publier de nouvelles orientations concernant la réouverture des établissements scolaires. Celles-ci sont accessibles ici en anglais, arabe, chinois, espagnol, français, et portugais. Elles indiquent les questions à se poser et les mesures à prendre avant, pendant et après la réouverture des écoles afin d’assurer la sécurité des élèves, des enseignants, des autres membres du personnel et des familles.