Le directeur régional de l'UNICEF condamne la violence croissante dans le centre du Sahel - les violations graves à l'encontre des enfants ont augmenté de 70 pour cent

Déclaration du directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Gilles Fagninou

29 mai 2024
Un garçon à l’Espace Ami des Enfants de Fada N’gourma, à l’est du Burkina Faso.
UNICEF BURKINA FASO/FrankDejongh
Un garçon à l’Espace Ami des Enfants de Fada N’gourma, à l’est du Burkina Faso.

DAKAR, 29 mai 2024 – « La hausse inquiétante des incidents violents dans la région du Sahel central en Afrique de l'Ouest (Burkina Faso, Mali, Niger), y compris les meurtres d'enfants, doit cesser si l'on veut que les enfants réalisent leurs droits fondamentaux à la vie en vertu de la Charte africaine des droits et du bien-être de l'enfant et de la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant.

« Au cours des trois derniers mois de 2023, les violations graves contre les enfants dans le Sahel central ont augmenté de plus de 70 pour cent par rapport aux trois mois précédents. La majorité des cas concernaient le recrutement et l'utilisation d'enfants, ainsi que les meurtres et les mutilations - qui ont augmenté de plus de 130 pour cent entre octobre et décembre par rapport aux trois mois précédents.

« Les civils doivent être protégés contre toutes les formes de violence. Les communautés prises en étau dans les combats ont besoin de protection. Beaucoup trop d'enfants sont victimes de graves violations de leurs droits, notamment des meurtres, des enlèvements et des recrutements par des groupes armés.

« Au cours des trois premiers mois de 2024, près de 1 400 personnes ont été raportées tuées lors d'incidents violents dans le centre du Sahel, un chiffre en constante augmentation ces dernières années,  et qui est en hausse de 66 pour cent par rapport au même trimestre de l'année dernière (données ACLED).

« L'UNICEF appelle toutes les parties impliquées dans la crise actuelle au Sahel central à mettre fin à toutes les formes de violence, de meurtre et de maltraitance des enfants, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international. »

#####

Contacts presse

John James
Spécialiste de la communication
Bureau régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre
Tél: +221 78 638 0252
Adresse électronique: jjames@unicef.org

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Suivez-nous sur TwitterFacebookInstagram et YouTube