La protection de l'enfance

En Afrique de l'Ouest et du Centre, nous soutenons les systèmes de protection de l'enfance pour prévenir et répondre à la violence, aux abus et à l'exploitation des enfants.

Halimé was married at 14. She never attended school unlike her brothers.
UNICEF/UN014189/Sang Mooh

Des défis à relever

La violence, l'abus et l'exploitation des enfants en Afrique de l'Ouest et du Centre sont des aspects tragiques de l'enfance. Des enquêtes montrent que la grande majorité des enfants subissent une discipline violente. Près d'une adolescente sur trois a été battue ou frappée depuis l'âge de 15 ans, et une sur dix a été violée ou abusée sexuellement.

Le mariage précoce - une violation grave des droits de l'enfant - touche quatre filles sur dix âgées de 20 à 24 ans et mariées avant leur dix-huitième anniversaire. La région compte également un quart de toutes les filles victimes d’excision et de mutilations génitales féminines, et le taux le plus élevé de grossesses chez les adolescentes au monde.

Malgré des progrès importants dans l'amélioration des systèmes d'enregistrement et de statistiques des faits d'état civil, les taux d'enregistrement des naissances dans la région sont faibles et même en déclin dans certains pays. En Afrique de l'Ouest et du Centre moins de la moitié des enfants de moins de cinq ans sont enregistrés à la naissance.

Les enfants de la région sont particulièrement touchés par les mouvements migratoires. Beaucoup sont actuellement en déplacement, non accompagnés ou voyageant avec leur famille. Les conséquences de la migration sont que les enfants sont arrachés de leur foyer, de leur école et de leur communauté, ce qui peut être extrêmement perturbant, stressant et dangereux.

Les conflits armés qui sévissent dans certains pays de la région ont également mis la vie des enfants en grave danger. Les enfants subissent des violations sévères de leurs droits tels que le meurtre, les blessures, le recrutement par des forces combattantes ou groupes armés, les violences sexuelles, les enlèvements, le déni de l'aide humanitaire et les attaques contre des écoles et des hôpitaux.

La solution

Chaque enfant devrait être protégé contre la violence, l'exploitation et les pratiques sociales et culturelles néfastes. Voici comment nous agissons en Afrique de l'Ouest et du Centre pour atteindre ce but.

Illustration: Child Protection 570 T

Violence et exploitation

Mettre fin à la violence, aux abus et à l'exploitation des enfants exige de reunirde nombreux acteurs qui travailleront ensemble. L'UNICEF aide les pays et les partenaires à élaborer et mettre en œuvre des programmes systémiques et multisectoriels axés sur la violence sexuelle, la violence à l’intérieur et autour des écoles et la violence physique. En outre, nous appuyons les pays à élaborer des initiatives de préparation, de prévention et de réponse pour la protection des enfants pendant les conflits et autres catastrophes.

Illustration: Child Protection

Le mariage des enfants

Le mariage des enfants menace l'éducation des filles, leur santé, leur bien-être émotionnel et la santé de leurs enfants. Pour mettre fin à cette pratique néfaste et pour soutenir les enfants, l'UNICEF travaille avec les pays pour galvaniser la volonté politique, élaborer des lois, fournir des soins de santé aux femmes et aux filles touchées par les mutilations génitales féminines et mobiliser les communautés pour changer les comportements.

Illustration: Child Protection

L’enregistrement des naissances

L'enregistrement des naissances est un processus essentiel pour la protection des enfants, ce qui leur donne accès aux services sociaux. L'UNICEF travaille avec les pays pour augmenter les taux d'enregistrement des naissances à travers le système de santé et dans les communautés isolées, ainsi que pour moderniser les systèmes d'enregistrement civil et de statistiques vitales.