Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida

Des jeunes scouts avec l'appui de l'UNICEF font du porte-à-porte pour convaincre les habitants de se faire vacciner contre la COVID-19.

Par Dorothée Thienot
Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida
UNICEF Niger/Islamane
11 mars 2022

Les yeux plissés, on devine le sourire derrière son masque : « c’est une fierté, pour nous, de parler et d’être écoutés : cela démontre que la voix de la jeunesse est prise en considération. » Rachida Aboubacar Bizo, 27 ans, est scout au Niger depuis ses 18 ans. Elle est bénévole, suit un double master à l’Université de Niamey, et elle choisit de consacrer le peu de temps libre dont elle dispose aux causes auxquelles elle croit. Et notamment, à convaincre ses concitoyens de se faire vacciner contre la COVID-19.

« Nous ne sommes pas là pour les obliger, mais plutôt les inciter à se faire vacciner pour qu’ils puissent rester en bonne santé. Des ménages sont réticents à nous écouter, mais ils sont en minorité », constate Rachida.

Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida
UNICEF Niger/Islamane

Face à la jeune femme, Rakia Boureima, mère de famille, énonce les rumeurs qui ont animé les discussions dans le quartier, depuis le premier trimestre 2020 et les premières mesures pour contrer l’expansion de la COVID-19. Aujourd’hui encore, des personnes observent une grande méfiance quant à l’existence du virus. Une position que Rachida comprend, pour l’avoir vécue : « Comme tout le monde, au début j’avais des réticences, et peinais à y croire. On voyait des vidéos, les gens disaient que c’étaient des montages. Mais petit à petit on a commencé à enregistrer des cas de décès dans mon pays. C’était la panique ! Je me suis alors engagée. »

Rakia a choisi de ne pas croire les rumeurs, et montre le document attestant de sa double vaccination. « Beaucoup de gens viennent se faire vacciner à la suite des campagnes de sensibilisation », explique Safiatou Oumarou, infirmière, partie prenante de la campagne.

Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida
UNICEF Niger/Islamane
Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida
UNICEF Niger/Islamane

La vaccination au Niger a commencé le 29 mars 2021. Depuis, seulement 11% de la population nigérienne est vaccinée. L’objectif est d’atteindre une couverture d’au moins 50% à la fin 2022.  La sensibilisation implique la participation de tous. Les syndicats de santé ont donc rejoint la campagne. Des campagnes dans les écoles ont aussi été organisées, auxquelles Rachida a, également, participé : « Les enseignants font un grand travail de sensibilisation : les élèves étaient tous très bien informés sur le virus, ses modes de transmission, les gestes barrières… »

Les résultats ne se font pas attendre : la 4ème campagne de vaccination, en cours jusqu’au 3 mars, a atteint des chiffres inédits. 95 comités (75 anciens et 20 nouveaux) de veille ont été recyclés ou formés. La campagne a mobilisé 590 bénévoles (scouts et non scouts). A leur coté, 190 leaders communautaires (90 chefs de quartiers et 90 leaders religieux) s’étaient engagés dans l’intervention. Au total 1 056 063 personnes (589 847 femmes) ont été touchées dans les ménages. 397 252 enfants (182 036 filles) ont pris part aux conversations. On note dans ces ménages 311 877 enfants scolarisés dont 152 361 filles. Les vaccins AstraZeneca, Johnson & Johson, Pfizer, Sinopharm sont disponibles gratuitement au Niger, pour tous.

Lutte contre la COVID-19 : l’engagement de Rachida
UNICEF Niger/Islamane

A ce jour, le Niger a reçu 5 877 570 doses de vaccins, dont 5 052 570 à travers le mécanisme COVAX. 3 454 269 doses ont été distribuées. Les partenaires qui ont fait don de vaccins au Niger à travers le mécanisme de partage de doses COVAX sont la Belgique, le Canada, le Royaume-Uni et les États-Unis d'Amérique.

COVAX, le pilier vaccins de l'accélérateur d'Accès aux outils COVID-19 (ACT), est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l'Alliance du Vaccin Gavi et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - travaillant en partenariat avec l'UNICEF en tant que partenaire principal de mise en œuvre, ainsi qu'avec des organisations de la société civile, des fabricants de vaccins, la Banque mondiale et d'autres.

Logo COVAX, CEPI, Gavi, UNICEF et l'OMS.
GAVI