Une note budgétaire sur le secteur de l’éducation en Mauritanie

Les conclusions de la note ont été présentées par l’Unicef et discutées avec les ministères de l’Education

politique
UNICEF Mauritanie/2023

Points forts

Les conclusions de la note ont été présentées par l’Unicef et discutées avec les ministères de l’Education, l’Economie et des finances pour améliorer les allocations dans le secteur de l’Education.

Le développement de l’éducation est l’un des leviers majeurs de la politique de l’Etat. Le budget dédié à l’éducation nationale est en progression nette depuis 2019, il a passé de 2.4 à 5% du PIB avec un taux d’accroissement de 29.8,4% entre 2018 et 2022 contre 3,8% pour le Budget de l’Etat. Cette hausse remarquable s’explique par les nombreux défis et les enjeux de ce secteur stratégique pour développement.

Malgré cela, la part du budget de l’éducation par rapport au budget total de l’Etat est encore très faible et présente des problèmes d’efficience et de performances :

  • Les dépenses courantes absorbent plus de 90% du budget total de l’éducation ;
  • Il existe de fortes disparités dans les allocations de ressources entre régions en termes de décentralisation et déconcentration ; et les sous-secteurs du préscolaire et de l’alphabétisation sont sous financés ;
  • La crédibilité du budget de l’éducation reste faible, avec des réalisations budgétaires largement inférieures aux prévisions.
UNICEF education budget brief FRE_v2_Page_01
Auteur
UNICEF Mauritanie
Date de publication
Langues
Français