Éduquer les enfants de bas âge nécessite de la passion et de la patience

Éduquer les enfants de bas âge nécessite de la passion et de la patience

Fanja Saholiarisoa
Marie Sylvia avec ses élèves
UNICEF Madagascar/2020/Fanja Saholiarisoa
10 décembre 2020

Le centre d’éveil communautaire d’Ilavoha, Antsapanimahazo a été ouvert en 2019.Son ouverture est le fruit des efforts des communautés locales soucieuses de l’avenir de leurs enfants. Depuis son ouverture, Rafaniriana Solonirina Marie Sylvia, âgée de 19 ans à l’époque, saisissait cette opportunité pour y travailler. Après son baccalauréat, c’est le meilleur boulot qu’elle a pu trouver.

« Comme j’habite dans un village très reculé, les débouchés sont très minces après le baccalauréat. J’ai accepté ce travail comme j’aime aussi les enfants et cela me fait chaud au cœur de les voir tous les jours avides d’apprendre quelque chose ne serait-ce que des petits mots », explique-t-elle.

 En effet, le centre d’éveil communautaire d’Antsapanimahazo est le seul centre éducatif ouvert dans ce village. La plupart des écoles sont très éloignées du village. Son ouverture est une aubaine pour de nombreux parents dont la plupart des paysans. Le centre accueille des enfants de 3 à 5 ans en âge de préscolaire.

« J’aime être avec les enfants », explique la jeune maitresse aujourd’hui 20 ans. Elle a pu bénéficier de formation sur l’éducation des enfants de bas âge. En la contemplant dans la salle de classe, elle est vraiment la bonne personne à la bonne place.

Les parents se réjouissent de l’avoir aussi. Même si elle n’est pas encore fonctionnaire, les associations de parents se cotisent pour payer son salaire mensuellement.

En effet, l’apprentissage précoce est un élément essentiel pour qu’un enfant atteigne son plein potentiel. L’UNICEF, ensemble avec la Banque Mondiale et l’Organisation Mondiale de la Santé soutiennent le gouvernement de Madagascar dans le processus de développement de la petite enfance.

Marie Sylvia institutrice
UNICEF Madagascar/2020/Fanja Saholiarisoa
Rafaniriana Solonirina Marie Sylvia, âgée de 20 ans, institutrice au centre d’éveil communautaire d’Antsapanimahazo