Persistance d’une situation nutritionnelle critique dans le Sud de Madagascar

Analyse IPC de la malnutrition aiguë mai 2021 – avril 2022

Remise d'ATPE
UNICEF Madagascar/2021/Andrian

Points forts

Dix districts du Sud ont été analysés durant cet exercice. Sur la période courante de Mai à Août 2021, correspondante à la période de récolte et de baisse de la malnutrition aigüe, deux districts sont classés en phase Critique (Phase 4 de l’IPC), cinq sont classés en phase Sérieuse (Phase 3 de l’IPC) et trois sont classés en phase Alerte (Phase 2 de l’IPC).

Près de 500,000 cas de malnutrition aigüe sont attendues de Mai 2021 à Avril 2022 dont environs 110,000 sont des cas sévères. De septembre à décembre 2021, un seul district, Toliary II, va voir sa situation nutritionnelle s’améliorer à cause de la baisse des morbidités. Malgré des détériorations saisonnières attendues en termes de la situation nutritionnelles durant cette periode, aucun changement de phase n’est à prévoir dans les autres districts analysés sauf un district, Ampanihy Ouest, ou la situation nutritionnelle est très volatile. À cet effet, ce district passera de la phase d’Alerte (Phase 2 de l’IPC) vers la phase Sérieuse (Phase 3 de l’IPC). A partir de janvier 2022, la détérioration de la situation nutritionnelle sera plus importante car cela correspond à la période de pic des cas de malnutrition aigüe. Cette détérioration entrainera un changement de phase pour 5 districts dont 4 districts basculeront en phase Critique (Phase 4 de l’IPC) et 1 district en phase Sérieuse (Phase 3 de l’IPC).

malnutrition dans le Sud de Madagascar
Auteur
Cette analyse a été conduite sous le parrainage du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes. Elle a bénéficié du soutien technique et financier de l’UNICEF et du GSU IPC.
Date de publication
Langues
Français, Anglais

Télécharger

(PDF, 1,37 MB) (PDF, 1,68 MB) (PDF, 2,45 MB)