La Région Androy célèbre des avancées dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène

01 mai 2021
Inauguration MUS
Valisoa Elisador/MEAH

Androy, 01 mai 2021 – Quatre nouveaux systèmes d’alimentation en eau potable inaugurés, 4 nouvelles communes bénéficiaires du renforcement du pipeline d’Ampotaka, et 5 communes libérées de la défécation à l’air libre. Ce sont quelques exemples d’avancées qui vont permettre à plus de 100 000 personnes de bénéficier de l’accès à l’eau, à l’hygiène, et à l’assainissement dans la Région Androy.

En réponse à la sécheresse qui frappe la Région, le Gouvernement malagasy intensifie les investissements pour assurer l’accès durable à l’eau, à travers la mise en place de systèmes multi usages, pour de l’eau potable aux communautés humaines, pour l’agriculture par la technique de l’humidification au goutte-à-goutte, et pour les abreuvoirs. Ainsi, 193 nouveaux systèmes par forages, 50 réhabilitations de forages, et cinq réseaux d’eau ont été réalisés depuis 2020, au bénéfice de 48,000 personnes, en partenariat avec l'UNICEF, et en synergie avec le Ministère de l'agriculture, de l'élevage et de la Pêche, à travers le Programme DEFI (Programme de Développement des Filières et Inclusives). Il s’agit en particulier des réseaux d’eau d’Evaho de la Commune Sihanamaro, de Tsiabetsaka, CR Jafaro, Antanile CR Manombo et Ankilimasy Ambany CR Mikaiky Arivo Ambatomainty.

Ces systèmes produisent de l’eau potable à un tarif acceptable pour les communautés, mais aussi de l’eau pour l’usage agricole, notamment pour développer des activités maraîchères et l'élevage, augmentant ainsi les revenus des ménages et leur sécurité alimentaire. Par ailleurs, de nouveaux projets seront engagés d’ici la fin de l’année, et devront permettre à de nouvelles communautés, totalisant 43 000 personnes, d’avoir accès à l’eau potable. Au niveau de l’usage agricole, d’ici le mois de juillet, une centaine de sites de maraichage seront raccordés à des pompes à motricité humaine, ou à des pompes solaires ; pour cette activité toujours, 100 autres petits systèmes d’eau, alimentés par des pompes solaires, seront également mis en place. « Cette stratégie portée par le Gouvernement pour le Grand Sud, à travers le Ministère de l’eau, de l’assainissement, et de l’hygiène, s’inscrit dans l’esprit du Velirano 2 visant à l’accès de tous à l’eau potable. Pour l’Androy en particulier, il s’agit d’augmenter la résilience des communautés face à la sécheresse, et aux effets du changement climatique, fortement ressentis dans la région », a déclaré la Ministre Voahary Rakotovelomanantsoa, venue spécialement pour constater les avancées.

Par ailleurs, le raccordement de quatre communautés au pipeline de transfert d’eau potable d’Ampotaka a également été inauguré, au bénéfice des 6000 habitants des localités de Faux Cap Centre, Anovy Sud, Benonoka et Belitsaka, elles viennent s’ajouter aux 36 000 personnes déjà desservies par le pipeline Ampotaka.  Ces services d’eau sont gérés par des opérateurs privés professionnels, moyennant le paiement d’un tarif raisonnable par les usagers, sous le contrôle de la Direction Régionale de l’Eau Assainissement et Hygiène, garant de la pérennité de ces services.

Dans le domaine de l’hygiène, 5 communes rurales modèles, représentant 41 000 personnes (Sihanamaro, Marovato Befeno, Andragnanivo, Ambatosola et Behazomanga) ont franchi une étape importance dans la réalisation du programme « Madagasikara Madio », visant à l’élimination de la défécation à l’air libre d’ici la fin 2021. Le Gouvernement, à travers le Ministère de l‘eau, de l’assainissement, et de l’hygiène, travaille de concert avec les partenaires, dont l’UNICEF, pour accompagner les communautés locales dans l’élimination de cette pratique.

À Madagascar, 40% de la population pratiquent encore la défécation à l’air libre, et seulement 17% utilisent des latrines familiales basiques. « La Région Androy figure parmi celles qui sont les plus avancées par rapport à l’ensemble du pays ; l’objectif est que la région entière soit libérée de la défécation à l’air libre pour la fin de l’année 2021. Les communes certifiées montrent ainsi la voie pour les autres communes de l’Androy », souligne la Ministre de l’eau, de l’assainissement, et de l’hygiène, Voahary Rakotovelomanantsoa.

Dans une région fortement touchée par la sécheresse, à laquelle s’ajoute la pandémie de covid-19, ces réalisations sont importantes et modèles pour tout Madagascar. Le Gouvernement malagasy, à travers le Ministère de l’eau, de l’assainissement, et de l’hygiène, œuvre pour aider les communautés de l’Androy pour avoir un accès durable à l’eau, à l’assainissement, et l’hygiène. Plus que jamais, il bénéficie de l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires financiers, tels que le Gouvernement de Grande Bretagne, l’USAID, le Gouvernement du Japon, le Gouvernement de Norvège, KIWI, la Fondation Eleva, et le Système des Nations Unies.

Chateau d'eau
Réservoir d'eau dans l'Androy
MUS Agriculture
Système multi usages pour l’agriculture par la technique de l’humidification au goutte-à-goutte
Installation en eau
Installation pour puiser l'eau par le système de pompe à main

 

Contacts presse

Timothy James Irwin
Chef de la Communication
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: tjirwin@unicef.org
Fanja Saholiarisoa
Communication Officer
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: falida@unicef.org

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram