EMMUS VI Rapport de synthèse 2018

Des chiffres clés sur la situation des ménages en Haïti.

Un enfant se fait vacciner
UNICEF/Manuel

Points forts

L’Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services (EMMUS-VI 2016-2017) a été réalisée en Haïti de novembre 2016 à avril 2017 pour le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) par l’Institut Haïtien de l’Enfance (IHE) en collaboration avec l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI). L’EMMUS-VI a été réalisée grâce à l’appui financier de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) à travers ICF, du Gouvernement du Canada accordé par l’entremise du Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce, et du Développement (MAECD), du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), de la Banque Mondiale à travers le projet PASMISSI, et du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, à travers PSI/OHMaSS. D’autres institutions ont également apporté leur expertise à la réalisation de cette opération, en particulier, le Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) et les laboratoires GHESKIO pour la réalisation des tests du VIH. L’EMMUS-VI aussi bénéficié de l’assistance technique d’ICF par le biais du programme Demographic and Health Surveys (The DHS Program), financé par l’USAID.

La sixième Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services en Haïti 2016-2017 (EMMUS-VI) est une enquête par sondage représentative au niveau national. L’objectif principal de l’EMMUS-VI 2016-2017 est de fournir des estimations actualisées des indicateurs démographiques et de santé de base. En particulier, au cours de l’EMMUS-VI 2016-2017, des données ont été collectées sur les niveaux de fécondité, les préférences en matière de fécondité, la connaissance et l’utilisation des méthodes de planification familiale, les pratiques d’allaitement, la mortalité des enfants, la santé infantile et maternelle, la possession et l’utilisation de moustiquaires, l’état nutritionnel de la mère et de l’enfant. En outre, l’EMMUS-VI a permis d’estimer la prévalence de l’anémie, du VIH, du diabète, et de l’hypertension artérielle.

 

Emmus VI

Auteur

Ministère de la Santé publique et de la population

Date de publication

Langues

Français

Téléchargez le rapport

(PDF, 3,04 MB)