Performances des systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne francophone

La méthodologie du PASEC a été conçue dans le but d’étudier le niveau d’efficacité et d’équité des systèmes éducatifs, tout en visant à déterminer les facteurs scolaires et extrascolaires susceptibles d’influencer le niveau d’apprentissage des élèves.

Un enfant au tableau
UNICEF/Congo/Dejongh/2019

Points forts

Bien qu’ayant des contextes historiques, politiques et sociologiques distincts, dix pays de l'Afrique Subsaharienne ( le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo) présentent tous une forte croissance démographique, conjuguée à une croissance économique soutenue depuis près d’une décennie, pour la plupart d’entre eux . Ce contexte impose aux systèmes éducatifs une mobilisation d’importants moyens pour adapter l’offre scolaire aux défis croissants de la qualité et de l’accès à l’éducation. Dans cette dynamique, ces pays (pays de l’évaluation PASEC2014 ) mobilisent une part de plus en plus conséquente de leur produit national brut (PNB) pour les dépenses en éducation.

 

Photo de couverture
Auteur
CONFEMEN
Date de publication
Langues
Français

Fichiers téléchargeables