Journée de l’Enfant Africain 2024 : Pour chaque enfant du Congo, le droit à une éducation de qualité et exempte de toutes violences

UNICEF et le Système des Nations Unies en République du Congo réaffirment leur engagement pour une éducation inclusive et de qualité pour chaque enfant du Congo.

15 juin 2024
MOKOME Ken, 9 ans a l’école primaire Kintélé Fleuve
UNICEF/2024/TWIRINGIYIMANA
MOKOME Ken, 9 ans a l’école primaire Kintélé Fleuve

Brazzaville, le 16 juin 2024- À l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain (JEA) dont Le thème cette année est « L’éducation pour tous les enfants en Afrique : l’heure est venue », l’UNICEF et le Système des Nations Unies en République du Congo réaffirment leur engagement pour une éducation inclusive et de qualité pour chaque enfant du Congo.

La Journée de l'Enfant Africain commémore le soulèvement de Soweto en 1976, pendant laquelle des élèves ont protesté contre l'inégalité et l'injustice en matière d'éducation sous le régime d'apartheid à Soweto, en Afrique du Sud. Instituée en 1991 par l’Union Africaine, elle est célébrée le 16 juin de chaque année.

« Les efforts pour une éducation pour tous doivent être continus et amplifiés à travers une synergie d’actions entre les pouvoirs publics, les partenaires au développement, les organisations non gouvernementales, les confessions religieuses, les acteurs de l’école », déclare madame Irène Marie Cécile Mboukou Kimbatsa, Ministre des Affaires Sociales, de la Solidarité et de l’Action Humanitaire.

Inscrite comme un droit inaliénable dans les articles 28 et 29 de la Convention Relative aux Droits de l’Enfant, l’éducation est le socle du développement humain de toute société en permettant que chaque enfant puisse affirmer son potentiel et sa personnalité grâce à l’apprentissage.

Au Congo, si les efforts du Gouvernement et de ses partenaires ont permis d’atteindre un taux de scolarisation du cycle primaire élevé, de nombreux défis persistent. La qualité de l’apprentissage demeure faible avec plus d’un enfant sur deux qui n’a pas acquis le seuil suffisant de compétences en français et en mathématiques à l’issue du cycle primaire. Par ailleurs, l’ampleur des violences en milieu scolaire, qu’elles soient psychologiques, physiques, économiques, sexuelles ou en ligne, continue d’affecter la scolarité et le développement des filles et des garçons qui en sont victimes.

« En cette journée où nous célébrons chaque enfant africain, je voudrais prêter ma voix aux dizaines de milliers d’enfants du Congo dont la scolarisation est entravée ou limitée, déclare Dr Chantal Umutoni, représentante de l’UNICEF en République du Congo. Je pense particulièrement aux enfants issus de communautés autochtones et ceux victimes de récentes inondations. Nous devons redoubler d’efforts pour que chacun de ces enfants jouisse de son droit à une éducation inclusive et de qualité. »   

Au Congo, l’UNICEF appuie le Gouvernement pour améliorer le système éducatif au travers du renforcement des capacités, de l’offre des services éducatifs, de la promotion des innovations et de la génération des évidences. Parmi ses actions, l’UNICEF appuie le Gouvernement dans le développement et la mise œuvre de la politique nationale intégrée de la petite enfance et a aussi soutenu la qualité d’apprentissage de près de 66 000 élèves en 2023 en les dotant des fournitures scolaires nécessaires.

« L’objectif de développement durable 4 « éducation de qualité » est une des toutes premières priorités du Système des Nations Unies au Congo, affirme Chris Mburu, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Congo. Outre l’UNICEF, l’UNESCO, le PAM et le HCR sont mobilisés au côté du Gouvernement pour renforcer la qualité de l’éducation pour permettre aux enfants de bénéficier d’un repas à l’école et favoriser la scolarisation des enfants réfugiés. »

Dans la lancée du thème de cette année pour la Journée de l’Enfant Africain, le bureau de l’UNICEF en République du Congo prévoit de lancer prochainement une campagne de plaidoyer intitulée « L’école de mes rêves ». Avec cette campagne, l’UNICEF souhaite donner la parole aux enfants pour qu’ils expriment leurs besoins et leurs attentes vis-à-vis de l’éducation. Cette initiative vise à sensibiliser davantage sur l’importance de l’éducation et à mobiliser la société congolaise pour soutenir les droits de chaque enfant à une éducation de qualité.

Contacts presse

Stevie Sianard Bidjoua 
Communication Associate
UNICEF
Tél: +242 06 510 3086
Adresse électronique: ssianard@unicef.org 

A propos de l'UNICEF

En partenariat avec les acteurs au développement nationaux et internationaux, UNICEF appui le Gouvernement congolais à développer des politiques sociales en faveur des enfants en vue d’améliorer la qualité et l’accès aux services sociaux de base, indispensables au respect de leurs droits à la survie, à l’éducation et à la protection. Une attention particulière est accordée aux groupes les plus vulnérables en l’occurrence les enfants des populations autochtones, les filles, les enfants des familles les plus pauvres et les enfants vivant en milieu rural.

Pour plus d’informations à propos de l’UNICEF et son action pour les enfants, visitez le site global de l’UNICEF.

Suivez-nous sur Twitter , Instagram et Facebook