La survie et le développement du jeune enfant

En Afrique de l'Ouest et du Centre, nous travaillons pour la survie de chaque enfant en bonne santé, bien nourri et exempt de VIH et de SIDA.

Dr. Elvis Badianga Kumbu, RDC,  28 January 2018.
UNICEF/UN0162312/Tremeau

Des défis à relever

Aujourd'hui plus que jamais auparavant, les enfants d'Afrique de l'Ouest et du Centre ont plus de chances de survivre jusqu’à leur cinquième année. La mortalité infantile a diminué de moitié au cours des 25 dernières années, ce qui représente une victoire importante pour les femmes et les enfants.

Aujourd'hui plus que jamais auparavant, les enfants d'Afrique de l'Ouest et du Centre ont plus de chances de survivre jusqu’à leur cinquième année. La mortalité infantile a diminué de moitié au cours des 25 dernières années, ce qui représente une victoire importante pour les femmes et les enfants.

Cependant, notre but est de garder tous les enfants en vie et ceci n'est malheureusement pas encore envisageable. La région de l’Afrique de l'Ouest et du Centre représente un tiers de la mortalité infantile dans le monde, et la plupart des décès sont dus à des maladies facilement évitables et guérissables telles que les complications néonatales, la pneumonie, le paludisme et les maladies diarrhéiques.

Les progrès sont lents au sein de certains groupes. Les décès au cours du premier mois de la vie restent excessivement élevés : un bébé sur 30 meurt durant la période néonatale. Le risque de mortalité d'une femme enceinte ou d'une nouvelle mère a diminué, mais la grossesse reste la principale cause de décès chez les mères adolescentes.

La vaccination des enfants n’a pas progressé, or elle représente l'une des avancees les plus importantes en matière de santé publique et un moyen certain de sauver des vies. Plus de 5,3 millions d'enfants de la région n'ont pas été vaccinés depuis 2005, ce qui met leur vie en danger. Cela a provoqué des flambées répétées de rougeole, de méningite, de coqueluche, de poliomyélite et de fièvre jaune dans de nombreux pays.

Le retard de croissance - un trouble irréversible qui affecte le développement des enfants - reste la manifestation la plus répandue de la malnutrition infantile dans la région. Plus d'un tiers des enfants de moins de cinq ans présentent un retard de croissance, ce qui nuit au développement de leur cerveau, réduit leur QI et affaiblit leur système immunitaire.

La région enregistre la plus forte proportion de nouvelles infections par le VIH dans le monde. Six pays - le Nigéria, la République Démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, le Tchad et le Ghana - subissent désormais 80% de la charge des nouvelles infections à VIH chez les enfants de la région.

Les pays de la région ont la couverture la plus faible en matière de services de santé publique, or ces services ont prouvé qu’ils peuvent sauver des vies. Cette déficience est en grande partie la conséquence de systèmes de santé peu performants ou dysfonctionnels. Des politiques nationales en matière de santé ont été mises en place, mais on ne dispose toujours pas assez de données, de capacités et de financement pour mettre en œuvre des programmes de santé de qualité pour les femmes et les enfants.

Les solutions

Chaque femme, nouveau-né, enfant et adolescent devrait avoir une vraie chance de survivre et de prospérer. En Afrique de l'Ouest et du Centre voici ce que nous faisons pour y parvenir.

 

La santé

Illustration: Immunization

La vaccination

Près d'un tiers des décès d’enfants de moins de 5 ans peuvent être évités grâce à la vaccination. L'UNICEF travaille avec ses partenaires pour vacciner les enfants contre les six principales maladies contre lesquelles il existe un vaccin : la coqueluche, la tuberculose infantile, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole et la diphtérie.

Illustration: Newborn Health

La santé des nouveaux-nés

L’UNICEF et ses partenaires aident à sauver la vie des nouveau-nés en soutenant des interventions simples et peu coûteuses au moment de l'accouchement et au cours des jours et semaines qui suivent la naissance, lorsque le bébé est particulièrement vulnérable, que ce soit dans un établissement de santé ou à domicile.

Illustration: Childhood Diseases

Les maladies infantiles

La plupart des décès des enfants de moins de cinq ans sont évitables et les maladies qui causent ces décès sont guérissables. L'UNICEF aide les pays à fournir des services préventifs et curatifs contre la pneumonie, la diarrhée et le paludisme à la fois au sein des communautés et dans les établissements de santé.

La nutrition

Illustration: Malnutrition

Le retard de croissance et la malnutrition

Le retard de croissance et d'autres formes de malnutrition infantile peuvent être éliminés. L'UNICEF et ses partenaires s'efforcent d'y parvenir par le biais d’interventions fondées sur des données probantes, notamment le soutien à l'allaitement maternel, de bonnes pratiques d’alimentation complémentaire pour les enfants de plus de six mois et des suppléments de micronutriments pour les femmes et les enfants.

Illustration: Severe Acute Malnutrition

La malnutrition aiguë sévère

Les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont neuf fois plus de risques de mourir que les enfants bien nourris. Pour sauver la vie de ces enfants gravement malades, l'UNICEF et ses partenaires agissent rapidement pour assurer une détection et un traitement précoces au sein des communautés et dans les établissements de santé, aussi bien dans des situations d’aide humanitaire qu’en temps normal.

Illustration: Malnutrition

Les adolescentes et la nutrition

L'adolescence est une période durant laquelle les besoins nutritionnels sont importants, en particulier pour les adolescentes enceintes. C'est pourquoi l'UNICEF aide les pays à améliorer l'état nutritionnel des adolescentes en leur fournissant des suppléments de fer et d'acide folique.

Le VIH et le SIDA

Illustration: PMTCT

La transmission de la mère à l'enfant

L'UNICEF et ses partenaires aident à minimiser le risque de transmission du VIH de la mère à l'enfant grâce à une combinaison de mesures préventives comme la thérapie antirétrovirale pour la mère séropositive et son nouveau-né, des conditions d'accouchement hygiéniques et l’alimentation sûre des nourrissons.

 

Illustration: HIV Treatment

Le traitement du VIH

Les enfants et les adolescents vivant avec le VIH ont besoin d'une attention particulière. L'UNICEF contribue à remédier à cette injustice en aidant les pays à améliorer l'accès des adolescents au dépistage précoce du VIH, au traitement et à la rétention des patients.

 

Illustration: HIV Prevention

La prévention du VIH

Une génération sans VIH est possible. L'UNICEF travaille avec ses partenaires pour réduire les nouvelles infections à VIH chez les adolescents âgés de 10 à 19 ans. L'autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes, le travail avec les hommes et les garçons et la fourniture de services de santé sexuelle et reproductive adaptés aux jeunes sont quelques-uns des principaux moyens pour prévenir la propagation du VIH.