Réponse et préparation aux urgences

UNICEF travaille pour que chaque enfant puisse vivre en sécurité et se remettre de catastrophes naturelles ou de crises d'origine humaine.

Une famille deplacee à cause du cyclone Eliakim en 2018
UNICEF Madagascar/2018/Andrinivo

Les defis

icon drought secheresse

Sécheresse

Phénomène El Nino – renforçant la sécheresse chronique dans le sud

icon storm cyclone

Cyclone

Zones vulnérables aux cyclones, notamment la cote Est

icon epidemie

Épidémie

Flambées épidémiques récurrentes de peste

Les actions de l’UNICEF

D'ici 2019 ...

L’intervention de réduction des risques de catastrophe est renforcée et reflétée dans tous les programmes,
la planification décentralisée des mesures d’urgence est améliorée
et les interventions d’urgence sont mises en œuvre
conformément aux principaux engagements pour les enfants de l’UNICEF.

Réalisations

Enfant dans le sud

Sécheresse

  • 62 000 enfants soutenus par des cours de rattrapage
  • 56 700 ménages touchés par des transferts d’argent
  • 130 000 enfants de moins de 5 ans traités pour les principales maladies des enfants
  • 340 000 personnes ont bénéficié du transport d’eau avec les camions, 47 forages construits, 275 forages et 6 réseaux d’adduction d’eau réhabilités
  • Contribution à la construction / réhabilitation de l’aquaduc de Sampona et Ampotaka (objectif: 100 000 personnes)
  • 15 821 enfants traités de malnutrition aiguë sévère;, 100,000 testes chaque mois
  • Innovation dans la réponse nutritionnelle: dépistage avec les outils MUAC par les mères
Une mere de famille va puiser de l'eau a une pompe innondee par le cyclone Enawo

Cyclone Enawo

  • 344 000 personnes bénéficiant de l’eau potable
  • 10 930 ménages bénéficient des transferts monétaires
  • Restauration des services de santé (23 centres de santé temporaires, 3 cliniques mobiles)
  • 54 000 enfants ont repris leurs cours (structures d’apprentissage temporaires, école en boîte, etc.)
Equipes en visite de patient a l'hopital Itaosy durant l'epidemie de peste

Épidémie de peste

  • 2 000 000 d’enfants ont repris leurs études après la formation de 15 000 enseignants et la fourniture de 11 000 thermomètres
  • 11 centres de traitement dotés d’équipements complets d’isolation et d’hygiène, 300 hygiénistes mobilisés, formés et suivis
  • 174 000 affiches produites, Service d’assistance téléphonique gratuit (40 000 appels reçus)