L’éducation en péril en Afrique de l’Ouest et centrale

Sans éducation, les enfants se heurtent à un avenir dépourvu d’espoir

13-year-old girl who was displaced from the town of Gwoza, where she grew up, due to armed conflict, now she is enrolled in classes in Maiduguri, capital of Borno state in northeast Nigeria.
UNICEF/UN0322336/Kokic

Points forts

SOS Enfants est une série d’exposés présentant les principaux obstacles auxquels se heurtent les enfants d’une région du monde à un moment de crise. Le présent numéro se penche sur le droit des enfants à une éducation en Afrique de l’Ouest et centrale et fournit des exemples d’efforts déployés pour protéger les enfants et leurs possibilités d’apprentissage dans les parties de la région affectées par un conflit.

En juin 2019, 1,91 million d’enfants étaient privés d’éducation en raison de la violence et de l’insécurité au sein et aux abords des écoles au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali, au Niger, au Nigéria, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Tchad.

L’UNICEF et ses partenaires appellent les gouvernements, les forces armées, les autres parties aux conflits et la communauté internationale à prendre des mesures concertées pour faire cesser les attaques et les menaces contre les écoles, et à appuyer un apprentissage de qualité pour chaque enfant dans la région.
 

La educacion amenazada en aoc 2019 cover

Auteur

UNICEF

Date de publication

Langues

Français,
Espagnol,
Anglais

Téléchargez le rapport

(PDF, 6,53 MB) (PDF, 6,77 MB) (PDF, 6,81 MB)