Veiller à la santé mentale de votre enfant lors de la reprise de l’école durant la pandémie de COVID

Comment les parents peuvent aider leur enfant à gérer ses émotions lors de la réouverture des écoles.

par l'UNICEF
Élèves de l'école primaire de San Pedro, dans le Sud-Ouest de la Côte d'Ivoire.
UNICEF/UNI330896/Frank Dejongh
29 juin 2020

L’épidémie de coronavirus a considérablement perturbé notre quotidien et les enfants subissent de plein fouet ces changements. Si le retour à l’école est attendu et source de joie pour de nombreux élèves, pour d’autres, il peut être synonyme d’anxiété ou de peur. Voici quelques conseils pour aider votre enfant à gérer les émotions compliquées que la reprise de l’école risque de provoquer.

 

Mon enfant a peur de retourner à l’école. Comment puis-je l’aider à bien vivre cette situation ? 

Le stress que ressentent déjà certains enfants en temps normal à l’idée d’entrer à l’école ou d’entamer une nouvelle année scolaire ne fait que s’aggraver en période de pandémie. Vous pouvez aider votre enfant à bien vivre cette situation en ayant une conversation ouverte sur ses inquiétudes et en lui faisant savoir qu’il est naturel d’être anxieux.

Les enfants peuvent se sentir nerveux ou réticents à l’idée de retourner à l’école, en particulier s’ils apprennent de la maison depuis plusieurs mois. Faites preuve d’honnêteté – vous pouvez, par exemple, passer en revue quelques-uns des changements qu’il va rencontrer à l’école, comme la nécessité de porter des équipements de protection tels qu'un masque. Les enfants peuvent avoir du mal à observer un éloignement physique avec leurs amis et leurs enseignants lorsqu’ils sont à l’école – vous pouvez les encourager à réfléchir à d’autres manières de créer des liens et de maintenir le contact.

Rassurez-le sur les mesures de sécurité mises en place pour protéger la santé des élèves et des enseignants et rappelez-lui qu’il peut aussi prévenir la propagation des germes en se lavant les mains avec du savon et en toussant ou en éternuant dans le pli de son coude.

Insistez sur les aspects positifs : il va revoir ses amis et ses enseignants (s’il retourne physiquement en classe) et continuer d’apprendre de nouvelles choses.

 

Mon établissement recommande le port de vêtements de protection, ce qui rend ma fille encore plus anxieuse. Que dois-je lui dire ?

Amorcez la conversation avec empathie, en lui disant que vous savez qu’elle est anxieuse au sujet du coronavirus, mais qu’il est sain de parler de ses inquiétudes et de ses émotions. Les enfants risquent également d’être contrariés ou frustrés par le port du masque, en particulier lorsqu’ils courent ou jouent. Vous pouvez les rassurer en leur expliquant que beaucoup d’adultes travaillent dur pour protéger votre famille et insister en même temps sur l’importance que nous observions tous les mesures recommandées afin de prendre soin des membres les plus vulnérables de notre communauté.  

 

Comment puis-je encourager mon enfant à appliquer les mesures de précaution (telles que se laver fréquemment les mains, pratiquer l’éloignement physique, etc.) à l’école sans pour autant l’inquiéter ?

L’une des meilleures manières de protéger votre enfant de la COVID-19 et d’autres maladies est très simple : il suffit de l’encourager à se laver régulièrement les mains. Cette conversation n’a pas besoin d’être effrayante. Vous pouvez même faire en sorte qu’elle soit amusante en vous servant de sa chanson préférée ou en inventant une danse ensemble. Veillez à lui expliquer que les germes sont invisibles et qu’ils peuvent être partout. Les enfants sont plus susceptibles d’adopter le réflexe de se laver les mains quand ils comprennent pourquoi ils doivent le faire.

Vous pouvez aussi montrer à votre enfant comment tousser ou éternuer dans le pli de son coude et lui demander de vous avertir s’ils se sent fiévreux, s’il tousse ou s’il a des difficultés à respirer.

>> Lire notre guide du lavage des mains

 

Mon enfant ne se trouve pas dans le même groupe que ses amis qui retournent à l’école et se sent plus isolé. Comment faire pour qu’il se sente davantage en contact avec sa classe et ses amis ?

Si votre enfant commence à retourner à l’école progressivement, il peut être anxieux à l’idée de ne pas se retrouver avec ses amis. Continuez de le rassurer sur le fait que l’école rouvrira ses portes à tous les élèves dès que la situation le permettra. Après l’annonce de la réouverture officielle des écoles, aidez-le à se préparer à retourner à l’école en lui expliquant quand et comment cela arrivera.

Prévenez également votre enfant que l’école risque de devoir refermer ses portes ; cela l’aidera à se préparer à la période d’ajustement à venir. Il est aussi important de continuer de lui rappeler que l’apprentissage peut avoir lieu n’importe où – que ce soit à la maison ou à l’école – et qu’il peut garder contact avec ses amis et les soutenir en ligne en attendant.

Les jeux en ligne, les médias sociaux et les programmes de discussion en vidéo, lorsqu’ils sont utilisés de manière sûre et contrôlée, peuvent être très utiles pour permettre à votre enfant de garder contact, d’apprendre et de jouer avec ses amis, ses parents et ses proches sans quitter la maison. Vous pouvez aussi l’encourager à mettre à profit sa présence en ligne pour partager ses points de vue et soutenir ceux qui en ont besoin durant cette crise.

Encouragez également votre enfant à tirer le meilleur parti des outils numériques qui l’incitent à se dépenser, tels que des vidéos d’exercice en ligne pour les enfants ou des jeux vidéo qui lui demandent de réaliser des mouvements. N’oubliez pas d’instaurer un équilibre entre les divertissements en ligne et les activités hors ligne, notamment à l’extérieur, si vous en avez la possibilité. 

>> Cinq manières d’aider vos enfants à poursuivre leur apprentissage durant la pandémie de COVID-19

 

Comment puis-je m’assurer que mon enfant gère bien la situation ?

Il est important de faire preuve de calme et de prendre l'initiative lors de vos conversations avec votre enfant – faites le point avec lui pour savoir comment il va. Ses émotions vont évoluer constamment et vous devez le rassurer sur le fait que c’est normal.

Les activités créatives, tels que les jeux et les dessins, peuvent aider les personnes qui ont la charge d’enfants, que ce soit à l’école ou à la maison, à encourager les enfants à s’exprimer et à parler de tous les sentiments négatifs qu’ils pourraient ressentir, et ce, dans un cadre sûr et bienveillant. De telles activités aideront les enfants à trouver des manières positives d’exprimer des sentiments difficiles, tels que la colère, la peur ou la tristesse.

Les enfants absorbent souvent les émotions des adultes de leur entourage proche, y compris de leurs parents et de leurs enseignants. Il est donc important que vous arriviez à gérer correctement vos propres émotions et à rester calme, à être à l’écoute des inquiétudes de votre enfant, et à lui parler gentiment et à le rassurer.

>> En savoir plus sur la manière de préserver la santé mentale de votre famille durant la pandémie de COVID-19

 

À quoi dois-je faire attention lorsque mon enfant retourne à l’école ?

En plus de faire attention à sa santé physique et à son apprentissage lorsqu’il retourne à l’école, vous devez surveiller l’apparition de signes de stress et d’anxiété. La COVID-19 peut avoir une incidence sur la santé mentale de votre enfant et c’est important de lui montrer que c’est normal et que ce n’est pas grave d’être dépassé à certains moments. Si vous ne savez pas comment réagir, l’empathie et le soutien sont toujours de bonnes solutions.

La désinformation entourant la COVID-19 nous amène également à redouter une augmentation des incidents de stigmatisation et de harcèlement lors de la reprise de l’école. Veillez à expliquer à votre enfant que le coronavirus n’est pas lié à l’apparence des gens, à leurs origines ou à la langue qu’ils parlent. Dites-lui qu’il ne doit pas hésiter à se tourner vers un adulte en qui il a confiance s’il se fait insulter ou harceler à l’école. Rappelez à votre enfant que tout le monde mérite d’être en sécurité à l’école et en ligne, que le harcèlement est inacceptable, et ce, quelles que soient les circonstances, et que nous devons tous faire preuve de gentillesse et de solidarité les uns envers les autres.

 

Mon enfant craint d’être harcelé à l’école et en ligne, comment puis-je lui parler ?

Si votre enfant a peur d’être victime de harcèlement à l’école ou en ligne, il est important de lui faire savoir qu’il n’est pas seul et qu’il peut se confier à vous ou à un autre adulte de confiance à tout moment. Plus vous parlerez du harcèlement à votre enfant, plus vous aurez de chances qu’il vienne vous parler s’il est témoin ou victime de tels actes. Faites un point tous les jours avec votre enfant et posez-lui des questions sur sa journée d’école et ses activités en ligne ainsi que sur ses sentiments. Certains enfants ne verbalisent pas leurs émotions, si bien qu’il est important d’être attentif à l’apparition de comportements anxieux ou agressifs qui pourraient indiquer que quelque chose ne va pas.

Il est tout aussi important de parler ouvertement et franchement de la sécurité en ligne avec votre enfant. Ayez une conversation franche sur ses fréquentations et ses usages en ligne. Assurez-vous qu’il comprend l’importance d’avoir des échanges gentils et bienveillants ainsi que le caractère totalement inacceptable des propos malveillants, discriminatoires ou inappropriés. Si votre enfant est la cible de tels propos, encouragez-le à vous en parler immédiatement, à vous ou à un autre adulte de confiance. Inquiétez-vous si votre enfant se montre renfermé ou contrarié, ou s’il passe plus ou moins de temps que d’habitude sur ses appareils mobiles. Cela pourrait indiquer qu’il est victime de harcèlement en ligne.

Veillez à vous familiariser avec les politiques de l’établissement de votre enfant en matière de protection et de harcèlement, ainsi qu’avec les mécanismes d’orientation appropriés et les numéros d’urgence disponibles.

>> En savoir plus sur la manière de protéger votre enfant en ligne pendant le confinement lié à l’épidémie de coronavirus

>> L’intimidation en ligne : qu’est-ce que c’est et comment y mettre fin ?

 


L’UNICEF collabore avec les pouvoirs publics pour les aider à prendre des décisions relatives aux écoles. Nous nous sommes associés à l’Organisation mondiale de la Santé, à l’UNESCO et à la Banque mondiale pour publier de nouvelles orientations concernant la réouverture des établissements scolaires. Celles-ci sont accessibles ici en anglais, arabe, chinois, espagnol, français, et portugais, et définissent les questions que nous devons nous poser ainsi que les mesures qui doivent être prises avant, pendant et après la réouverture des écoles afin de protéger la sécurité des élèves, des enseignants, des autres membres du personnel et des familles.