L’une des meilleures protections contre le coronavirus

L’UNICEF fournit du savon et de l’eau propre aux familles et aux communautés afin qu’elles puissent se protéger contre la COVID-19.

Par l'UNICEF
WASH in Yemen: a girl carrying a jerrycan
UNICEF/UNI324946
01 juin 2020

L’un des moyens les moins coûteux, les plus simples et les plus importants pour éviter la propagation du coronavirus est le lavage des mains fréquent avec du savon et de l’eau. Cependant, beaucoup d’enfants et de familles n’ont pas accès à des installations élémentaires de lavage des mains et d’hygiène.

Quarante pour cent de la population mondiale n’est pas en mesure de se laver les mains avec de l’eau et du savon au domicile, et 900 millions d’enfants sont scolarisés dans une école qui ne dispose ni d’eau ni de savon.

L’UNICEF collabore avec les pouvoirs publics et les entreprises du monde entier pour leur donner accès rapidement à des installations d’approvisionnement en eau propre, d’assainissement et d’hygiène. Au 30 avril, nous avions fourni ces services et ces produits à plus de 11,5 millions de personnes.

Nous sommes déterminés à nous assurer que les familles, les agents de santé, les élèves et les enseignants ont accès à ces moyens de protection contre le virus, mais nous voulons aussi faire en sorte que la situation s’améliore à l’avenir, afin que l’eau, l’assainissement et l’hygiène soient une réalité pour chaque enfant.

40% de la population mondiale n’est pas en mesure de se laver les mains avec de l’eau et du savon au domicile.


Photo ci-dessus : Hayat Ali Amkam, 9 ans, vient chercher de l’eau dans un camp pour personnes déplacées à Aden, au Yémen. L’UNICEF intensifie ses interventions dans le pays en acheminant de l’eau propre aux populations dans le besoin et en distribuant aux familles déplacées des kits d’hygiène de base qui contiennent du savon, des serviettes, des seaux et des jerricanes. Avec nos partenaires, nous avons fourni des informations sur l’éloignement physique à plus de 500 000 foyers et notre objectif est de former des milliers d’agents de santé à la COVID-19 dans les mois à venir.

 

Afghanistan

WASH response in Afghanistan: A health worker teaches a child handwashing techniques on the side of a mountain road
UNICEF/UNI325981

Idress Seyawash, fondateur de la bibliothèque mobile Ketab lwast, parcourt les quelque 300 km qui séparent Jalalabad du district de Behsood dans le cadre d’une campagne de 25 jours visant à faire connaître les moyens de prévention contre la COVID-19 et à encourager les enfants à se laver les mains.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’UNICEF a fourni plus de 84 tonnes de savon aux familles les plus vulnérables d’Afghanistan, et notamment à 45 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays dont plus de la moitié étaient des enfants. Nous nous efforçons également d’acheminer de l’eau propre aux populations, par exemple en installant un réservoir d’eau et un filtre à eau à l’hôpital régional d’Herat.

Grâce à un réseau soutenu par l’UNICEF, plus de 1,8 million de savons sont en cours de distribution, et 6 millions sont en production.

 

Bangladesh

WASH response in Bangladesh: girls washing their hands with soap
UNICEF/UNI315489/Himu

Des enfants se lavent les mains avec du savon dans un centre d’apprentissage soutenu par l’UNICEF d’un camp de réfugiés rohingya de Cox’s Bazar.

Dans le district de Cox’s Bazar, les camps de réfugiés accueillent 850 000 Rohingya, dont plus de la moitié sont des enfants. Dans ces camps densément peuplés, la population est très exposée au risque d’infection par le virus de la COVID-19. Grâce aux efforts de l’UNICEF, en mars 2020, plus de 216 000 enfants vivant dans ces camps avaient suivi des leçons de lavage des mains.

 

Côte d'Ivoire

WASH in Côte d'Ivoire: a U-reporter supervises handwashing
UNICEF/UNI325634// Frank Dejongh

Des U-Reporters mènent une action de sensibilisation sur les bonnes pratiques à adopter pour se laver les mains afin d’aider la population à se protéger contre la COVID-19.

Dès l’apparition des premiers cas en Afrique, l’UNICEF Côte d’Ivoire a lancé une campagne de communication nationale pour sensibiliser la population au virus et fournir des informations fiables concernant les moyens de protection. La campagne fait appel à différents outils, partenariats et plateformes, notamment U-Report, une communauté de jeunes dynamiques et engagés prêts à agir en faveur de changements positifs. L’UNICEF distribue également du savon et des kits d’hygiène aux populations locales.

 

Jordan

WASH response in Jordan: a young girl washes her hands at a communal water tap
UNICEF/UNI313299/Matas

"I wash my hands so germs don't get on them," says Dareen, 6, taking part in a handwashing demonstration at a primary school in Jordan. "Germs can make people sick or even kill them.”

Only 33 per cent of public schools in Jordan have access to basic sanitation facilities. Since the emergence of the pandemic, UNICEF and partners have scaled up hygiene awareness and the distribution of soap, particularly in vulnerable communities, to equip children and their parents with the means to protect themselves.

Restrictions on movement in refugee camps have also increased the demand for water beyond existing capacity. UNICEF has mobilized partners to expand water trucking in northern and eastern Jordan to respond to these needs.

 

Kenya

WASH response in Kenya: a boy learns proper handwashing
UNICEF/UNI322682/Ilako

À un poste de distribution d’eau au Kenya, un jeune garçon suit attentivement les instructions concernant les bons gestes pour se laver les mains.

L’UNICEF est une voix influente en faveur des enfants touchés par l’épidémie de COVID-19 au Kenya. Au début du mois d’avril, nous avons soutenu les pouvoirs publics en distribuant des produits liés à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène à Kibera. Nous avons notamment fourni 26 000 savons à des familles vulnérables et 100 pulvérisateurs pour la désinfection des espaces publics.

Au sein des communautés, l’UNICEF forme des bénévoles afin qu’ils diffusent des messages de santé publique à la population. L’organisation fournit également des affiches, des dépliants et des systèmes de diffusion audio pour que ces bénévoles puissent communiquer avec leur communauté.

 

Soudan du Sud

WASH response in South Sudan: a boy receives hygiene kits from health workers
UNICEF/UNI322252/Ryeng

Un garçon vient chercher des seaux et du savon fournis par l’UNICEF et ses partenaires à tous les résidents d’un site de protection des civils de Juba, soit environ 7 500 personnes.

En collaboration avec le Ministère de la santé, l’UNICEF forme les agents de santé et leur fournit des équipements de protection individuelle. Il distribue également des produits d’hygiène afin d’assurer le bon fonctionnement des établissements fournissant des services de santé et de nutrition.

 

Venezuela

COVID-19 WASH response in Venezuela: a young girl with her hands in the air at a water station
UNICEF/UNI324927/Párraga

David Simón, Chef, Eau, assainissement et hygiène à l’UNICEF Venezuela (à droite) discute avec une petite fille dans un centre de santé de la banlieue de Caracas.

Le Venezuela doit faire face à la pandémie de COVID-19 dans un contexte de grave pénurie de pétrole et d’effondrement de son système national de distribution d’eau qui prive de nombreux foyers d’eau courante. Pour prévenir la propagation de la COVID-19, l’UNICEF soutient la réparation et la mise en place de nouvelles installations de lavage des mains dans les centres de santé prioritaires et fournit des produits essentiels pour le nettoyage, l’hygiène et la protection individuelle à plus de 65 établissements de santé et plus de 500 000 personnes.

Viet Nam

Le danseur Quang Dang accompagne des enfants qui effectuent la « danse du lavage des mains » pour promouvoir le message suivant : « Lavez-vous les mains souvent pour prévenir la propagation du #coronavirus ! ».

En plus de fournir des systèmes d’urgence pour la distribution d’eau propre dans les écoles, l’UNICEF et ses partenaires distribuent des produits essentiels tels que du savon, de la solution hydroalcoolique et des filtres à eau aux écoles, aux centres de santé et aux communautés de tout le pays. Ces produits parviendront à environ 500 000 personnes, dont 300 000 élèves.

Alors que les écoles rouvrent leurs portes avec des mesures renforcées pour la sécurité des élèves et des enseignants, l’UNICEF collabore avec le Ministère de l’éducation pour attirer l’attention sur les 30 % d’écoles environ qui ne disposent pas d’eau courante et n’ont pas mis en place de mesures sûres pour l’hygiène et l’assainissement. Il s’agit de fournir à quelque 6,4 millions d’enfants un accès à de l’eau propre et à du savon, ou de faire en sorte que tous les enfants puissent utiliser une solution hydroalcoolique en attendant la mise en œuvre de mesures plus pérennes.