L'UNICEF lance un appel de fonds d’urgence pour la somme record de 6,4 milliards de dollars des États-Unis afin d'atteindre plus de 190 millions d’enfants touchés par les crises humanitaires et la pandémie de COVID-19

Les fonds financeront des programmes essentiels pour les enfants et les familles dans le besoin dans 149 pays et territoires en 2021

03 décembre 2020
A young girl carries a UNICEF-labelled box
UNICEF Iraq/2020/Anmar
Mina, 5, happily carries her box of winter clothes. Mina received the box through UNICEF's winterization programme,which supports displaced communities with warm winter clothing.

GENÈVE/NEW YORK, le 3 décembre 2020 – Aujourd’hui, l’UNICEF a lancé le plus important appel de fonds d’urgence de son histoire : 6,4 milliards de dollars des États-Unis pour apporter une aide et des services essentiels à 300 millions de personnes, dont plus de 190 millions d’enfants, jusqu’à la fin de 2021. Cette somme est supérieure de 35 % à celle appelée pour 2020, ce qui traduit l’intensification des besoins humanitaires dans le monde face aux crises prolongées et à la pandémie de COVID-19.

« Lorsqu’une épouvantable pandémie coïncide avec un conflit, les changements climatiques, une catastrophe et des déplacements, les conséquences pour les enfants peuvent se révéler catastrophiques », rappelle Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. « Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une situation d’urgence pour les droits de l’enfant dans laquelle la COVID-19 et d’autres crises privent les enfants de leur droit à la santé et au bien-être. Cette situation inédite exige une riposte elle aussi sans précédent. Nous exhortons nos donateurs à se joindre à nous pour qu’ensemble, nous aidions les enfants du monde entier à traverser cette période sombre afin d’éviter l’émergence d’une génération perdue. »

La pandémie de COVID-19 continue de causer des ravages dans la vie des enfants, notamment des plus vulnérables. Les services de vaccination de routine pour les enfants ont été perturbés dans plus de 60 pays, et près de 250 millions d’élèves dans le monde sont toujours concernés par des fermetures d’écoles dues à la COVID-19. L’instabilité économique perturbe les services essentiels, et les familles ont du mal à joindre les deux bouts tandis que le risque de violence domestique et de violence liée au genre augmente.

En outre, de nouvelles crises humanitaires sont apparues en 2020. À cause du conflit qui secoue la région du Tigré, en Éthiopie, 2,8 millions de personnes ont besoin d’une aide d’urgence. Au Mozambique, dans la province de Cabo Delgado, plus de 425 000 personnes, dont 191 000 enfants, ont été déplacées. Les informations faisant état d’assassinats, d’enlèvements, de recrutement et d’exploitation d’enfants comme soldats sont de plus en plus fréquentes. De plus, de terribles tempêtes ont dévasté des communautés vulnérables en Amérique centrale et en Asie de l’Est (Philippines, Viet Nam et Cambodge), touchant respectivement 2,6 millions et 13,4 millions d’enfants.

Parallèlement, la pandémie a aggravé des situations d'urgence prolongées dans des pays comme l'Afghanistan, le Bangladesh, le Burkina Faso, la Libye, la République démocratique du Congo, le Soudan du Sud, l'Ukraine et le Venezuela. En mars prochain, cela fera 10 ans que le conflit syrien a éclaté et six ans que le Yémen est lui aussi secoué par un conflit. À cause de ces affrontements, près de 17 millions d’enfants ont besoin d'une aide humanitaire, rien que dans ces deux pays.

Au cours des 30 dernières années, le nombre de catastrophes climatiques a triplé, menaçant la sécurité alimentaire, augmentant les pénuries d’eau, obligeant les populations à fuir leur lieu de vie et multipliant le risque de conflits et d’urgences de santé publique. On estime que 36 millions d’enfants sont en situation de déplacement à cause d’un conflit, d’actes de violence ou de catastrophes, un nombre jamais atteint auparavant. Partout dans le monde, la malnutrition augmente chez les enfants. 

Dans le cadre de son Action humanitaire pour les enfants, à l’origine de l’appel de l’organisation pour 2021, l’UNICEF compte :

  • Toucher 149 millions de femmes et de filles et 7,4 millions d’enfants handicapés ;
  • Traiter 6,3 millions d’enfants contre la malnutrition aiguë sévère ;
  • Vacciner 27,4 millions d’enfants contre la rougeole ;
  • Donner à 45 millions de personnes accès à de l’eau potable pour boire, cuisiner et assurer leur hygiène personnelle ;
  • Apporter un soutien en matière de santé mentale et une aide psychosociale à 19,2 millions d’enfants et de personnes qui en ont la charge ;
  • Aider 17 millions d’enfants et de femmes dans le cadre d’interventions d’atténuation des risques, de prévention ou de lutte contre la violence liée au genre ;
  • Fournir une éducation formelle ou non formelle, y compris un apprentissage préscolaire, à 93,3 millions d’enfants ; et
  • Apporter une aide financière en espèces à 9,6 millions de ménages.

Dans le cadre de son action de riposte à la pandémie, l’UNICEF organise une gigantesque opération d’approvisionnement et d’achat qui permettra de déployer un vaccin contre la COVID-19, et met l’accent sur l’équité afin de toucher les enfants et les familles les plus vulnérables. Il s’agit notamment de coordonner les opérations avec les grandes compagnies aériennes et les principaux transporteurs afin d’acheminer les vaccins dans plus de 92 pays du monde dès qu’ils seront disponibles. L’organisation codirige également les activités visant à préparer les pouvoirs publics au déploiement des vaccins en assurant des stocks de seringues, en réalisant l’état des lieux des équipements de la chaîne du froid et en luttant contre la désinformation.

Les principaux besoins de financement pour 2021 concernent les cinq situations suivantes : réfugiés syriens (1,0 milliard de dollars É.-U.), Yémen (576,9 millions de dollars É.-U.), République démocratique du Congo (384,4 millions de dollars É.-U.), Syrie (330,8 millions de dollars É.-U.) et Venezuela (201,8 millions de dollars É.-U.).

Pour l’UNICEF, placer les organisations nationales et locales au centre des opérations humanitaires constitue une stratégie clé. En 2020, les principaux résultats ont été obtenus grâce aux partenariats conclus par l’UNICEF avec les équipes humanitaires de pays, les organisations des Nations Unies, les organisations de la société civile et les organisations non gouvernementales, les acteurs nationaux et locaux ainsi que les partenaires fournisseurs de ressources. Voici quelques résultats majeurs :

  • 1,5 million d’enfants ont reçu un traitement contre la malnutrition aiguë sévère ;
  • 3,4 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole ;
  • 3 milliards de personnes ont bénéficié de messages sur la prévention de la COVID-19 et d’un accès aux services ;
  • 1,8 million de travailleurs sanitaires ont reçu des équipements de protection individuelle ;
  • 45,5 millions de ménages ont bénéficié de mesures d’aide sociale nouvelles ou supplémentaires prises par les gouvernements en réponse à la COVID-19 avec l’appui de l’UNICEF ; et
  • 2,5 millions de trousses de dépistage de la COVID-19 ont été fournies dans 56 pays.

 

###

Contacts presse

Christopher Tidey
UNICEF New York
Tél: +1 917 340 3017
Adresse électronique: ctidey@unicef.org

Contenu multimédia

On April 21, UNICEF supplies left for TC Harold affected Santo Island to support education, water and hygiene, health and nutrition needs of children, women and families. Supplies include 52 tarpaulins, dignity kits, tents, and early childhood development kits to enable children in affected communities to start learning as soon as possible. Vital health supplies to support needs of pregnant women and babies include ORS, midwifery kits, first aid kits, sterilizers, nebulizers, a baby scale and height/weight
On April 21, UNICEF supplies left for TC Harold affected Santo Island to support education, water and hygiene, health and nutrition needs of children, women and families. Supplies include 52 tarpaulins, dignity kits, tents, and early childhood development kits to enable children in affected communities to start learning as soon as possible. Vital health supplies to support needs of pregnant women and babies include ORS, midwifery kits, first aid kits, sterilizers, nebulizers, a baby scale and height/weight measurement scale.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.