UNICEF, Gouvernement et jeunes mobilisés pour améliorer la santé et le bien-être des adolescent(e)s

Remise de 56 000 kits pour la gestion de l’hygiène des menstrues des adolescentes

Hippolyte Djiwan
Des filles heureuses de recevoir des kits pour la gestion de l’hygiène des menstrues des adolescentes
UNICEF-Benin-2022-Reine-David-Gnahoui
21 janvier 2022

L’UNICEF, en collaboration avec le Gouvernement du Bénin, a procédé le 20 janvier 2022 à Bohicon à la remise de 56000 kits pour la gestion de l’hygiène des menstrues des adolescentes. 

Ce don va permettre à 14,000 adolescentes de 51 collèges du département du Zou de bénéficier chacune d’un kit de 4 serviettes hygiéniques réutilisables et d’un carnet de suivi des menstrues.  

A la même occasion, l’UNICEF a procédé au lancement du projet UPSHIFT au profit des adolescents de la zone sanitaire Zogbodomey-Bohicon-Zakpota. Par le biais de ce projet basé sur la conception de solutions innovantes dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive, l’UNICEF contribue à l’autonomisation des adolescents et adolescentes. Ces innovations, développées par et pour les jeunes, recevront ensuite l’appui technique et financier nécessaire pour voir le jour dans tout le département du Zou.

Ces deux projets, a indiqué Djanabou Mahondé, Représentante de l’UNICEF au Bénin, « s’inscrivent dans la droite ligne du pilier 3 du nouveau Programme d’Action Gouvernementale, qui vise à accroitre durablement le bien-être social des populations par l’amélioration de l’accès des citoyens aux services sociaux de base et à la protection sociale».

« La mise en œuvre de ce projet au niveau scolaire, communautaire et à travers une coopération renforcée entre les formations sanitaires et les centres de promotion sociale, a permis à plus de 73,000 adolescents et adolescentes scolarisés et non scolarisés de bénéficier d’un paquet d’interventions intégré sur la gestion de l’hygiène des menstrues, l’anémie, les grossesses précoces et le VIH/SIDA », a-t-elle souligné. 

A travers ces interventions, 461 pairs éducateurs scolarisés et 369 non scolarisés ont pu porter la bonne information aux adolescents et adolescentes, et 104 adolescents ont pu créer 16 solutions innovantes sur la santé sexuelle et reproductive pour répondre aux défis qu’ils rencontrent.

Djanabou Mahondé remettant un son un kit pour la gestion de l’hygiène des menstrues à une jeune fille
UNICEFBenin-2022-Reine-David Gnahoui
Djanabou Mahondé, Représentante de l'UNICEF remettant à une jeune fille son kit pour la gestion de l’hygiène des menstrues.

S’adressant aux filles, Véronique Tognifodé Mèwanou, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, a indiqué que  « connaitre son corps est un moyen excellent de planifier son avenir. Je vous demande d’entretenir ses outils de votre bien-être et surtout de combiner tout ceci avec les conseils et les orientations qui vous sont donnés par les agents de santé, des assistants sociaux et les enseignants ». 

Aux parents, aux autorités locales, religieuses et traditionnelles, la Ministre a rappelé : « Il est de notre responsabilité d’apprendre à nos filles la gestion des menstruations, c’est pourquoi, je voudrais vous exhorter à instaurer le dialogue entre vous et vos filles afin de leur permettre de se confier librement à vous ».

Kouaro Yves Chabi, Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, a révélé que « ces différents dons, qui viennent à point nommé, vont renforcer les actions du service social scolaire, qui œuvre inlassablement pour l’accompagnement des enfants en vue de la promotion de l’hygiène, de la prévention des grossesses, du mariage précoce et des infections de tous genres auxquelles sont exposées nos filles ».

« La recherche de solutions aux besoins en santé pour la tranche importante que représente les adolescents et les jeunes requiert une approche multisectorielle. C’est pourquoi, la gestion de l’hygiène menstruelle et une bonne nutrition constituent entre autres une stratégie pour améliorer la santé et le bien-être des jeunes et adolescent(e)s » a indiqué Venance Gandaho, Secrétaire Général Adjoint du Ministère de la Santé.

Pour la mise en œuvre de ce projet, l’UNICEF au Bénin a bénéficié du soutien d’UNICEF France et d’une contribution de la Fondation Claudine Talon, qui a mis à disposition des serviettes hygiéniques de fabrication locale.