Développement et Participation des Adolescents (ADAP)

Les adolescents gabonais doivent devenir les acteurs clé de la promotion de leurs droits

Distribution de flyers sur le VIH-SIDA aux élèves dans le cadre du programme d’appui au Club de santé dans les établissements scolaires, l’UNICEF appui un groupe d’élève afin de sensibiliser leurs pairs sur les bonnes pratiques pour la prévention conte le VIH-SIDA. Ville de Kango, Avril 2016, République du Gabon
F89A2248_108/2016

Défis à relever

Les adolescents représentent 21% de la population totale du Gabon.

Sujets au décrochage scolaire, ils sont fortement exposés à certaines maladies infectieuses Ils sont confrontés à de nombreux défis qui les empêchent d'aller à l'école, les exposent à de nombreuses maladies et, en conséquence, les détournent d'une implication communautaire. La population jeune du Gabon doit être en première ligne pour la préservation de la culture, l'engagement social et le plaidoyer pour une politique inclusive en faveur de leur épanouissement personnel.

Les principaux problèmes affectant leur participation comprennent :

Le non-accès aux informations sur la santé sexuelle et reproductive :

L'accès aux informations pertinentes sur la santé sexuelle et reproductive demeure limité pour les plus jeunes au Gabon. Avec une prévalence du VIH-SIDA chez les adolescentes de 1,3% et qui est deux fois plus élevée que chez les adolescents, les décès liés au VIH-SIDA sont en partie dus à une connaissance limitée sur le dépistage du VIH-SIDA et sur un style de vie positif.

Les grossesses précoces sont aussi courantes chez les filles âgées de 15-19 ans. Le taux de natalité et de maternité chez les adolescentes sont particulièrement élevés avec 115 naissances vivantes pour 1000 filles âgées de 15-19 ans pour la période 2009-2014 ; et près de trois naissances sur dix surviennent chez les mères adolescentes.  Il y a une méconnaissance sur l'abstinence, l'utilisation des contraceptifs et les dangers liés aux grossesses précoces.

Le taux d'abandon scolaire dans le secondaire.

L'accès à l'Education est un droit au Gabon pour chaque enfant. Il existe des écoles privées et publiques accessibles et abordables. Cependant, si la participation scolaire au primaire avoisine les 90%, le taux de décrochage scolaire est relativement élevé ; ce qui fait que seulement 57% des filles et 48% des garçons sont scolarisés dans le secondaire. La plupart de ces abandons sont dus à des facteurs sociaux. Les jeunes en décrochage scolaire ont tendance à se livrer à des activités précaires comme la toxicomanie et la criminalité.

Solutions que nous mettons en œuvre

UNICEF Gabon est en première ligne pour aider les adolescents du Gabon à vivre sainement, à maitriser leurs droits, à plaider en faveur de l’égalité de genre et à développer des canaux de communication et de plaidoyer innovants. U-Report constitue dans ce cadre la pierre angulaire des stratégies visant à encourager les adolescents à s'exprimer librement et à donner leurs points de vue pour qu’ils soient pris en compte lors de la prise de décision et de l'élaboration des politiques.

Education :

Créer une génération du millénaire consciente de ses droits dépend entièrement de ce qui leur est enseigné présentement. UNICEF soutient le secteur de l'Education au Gabon en renforçant les capacités des professionnels qui sont en contact quotidien avec les adolescents.  UNICEF GABON contribue également aux discussions extra-scolaires et aux activités de sensibilisation dans les écoles et les communautés locales. Ce programme a pour objectif d'encourager les jeunes à rester à l'Ecole et à prendre conscience de leur contribution à la communauté grâce au plaidoyer.

Santé des adolescents et VIH-SIDA :

UNICEF Gabon, en collaboration avec le Ministère de la santé du Gabon, aide les adolescents à accéder à une information de qualité sur le VIH-SIDA grâce aux campagnes de sensibilisation publiques ; appuie et conseille les centres qui donnent des informations sur la santé sexuelle et reproductive, sur le dépistage du VIH-SIDA. Ce sont des centres gratuits et accessibles sans rendez-vous qui servent aussi bien à la diffusion de l'Information qu’à la recherche.

    Les élèves de la classe de 6ème M1 en cours, la classe est composée de 78 élèves filles et garçons, lycée Marcellin Ndong Bey de Kango, République du Gabon, Avril 2016
    F89A2278/2016

    Ensemble avec nos partenaires, UNICEF Gabon est engagé au :

    • Renforcement des systèmes de Santé et d'Education à travers le plaidoyers et l'assistance technique.
    • Développement des outils interactifs et des campagnes d'information pour la diffusion et la vulgarisation des connaissances.
    • Renforcement des capacités des professionnels qui sont directement en contact avec les jeunes tels que les enseignants, les psychologues, les travailleurs sociaux et les infirmières.
    • Génération des évidences qui contribueront à une meilleure qualité des services accessibles et adaptés aux besoins spécifiques des adolescents.