La crise en République Centrafricaine

Une urgence négligée : les enfants ont besoin d’aide

Odia, living for the past four months at the Centre de Transit et d'Orientation (CTO), a UNICEF-supported reintegration centre for children associated with armed groups, in Kasaï region
UNICEF/UN0185849/Tremeau

Points forts

Cinq ans après l'effusion de sang à Bangui, la vie en République centrafricaine est encore plus difficile et dangereuse pour les enfants. En dépit de l’aggravation de la crise, le financement et l'attention de la communauté internationale sont extrêmement faibles. Le rapport Crise en République centrafricaine, une urgence négligée : les enfants ont besoin d’aide et de protection, ainsi que d’un avenir, conclut que :

  • 1,5 million d'enfants ont aujourd'hui besoin d'une aide humanitaire, soit 300 000 de plus qu'en 2016.
  • Plus de 43 000 enfants de moins de cinq ans devraient être confrontés à un risque extrêmement élevé de décès dû à la malnutrition aiguë sévère (MAS) en 2019.
  • Un enfant sur quatre est soit déplacé, soit réfugié.
  • Des milliers d'enfants sont piégés au sein de groupes armés ; des milliers d'autres sont victimes de violences sexuelles.
  • Pratiquement tous les enfants ont besoin d'être protégés contre les groupes armés qui contrôlent désormais les quatre cinquièmes du pays.
  • Le nombre d'attaques contre les travailleurs humanitaires a plus que quadruplé, passant de 67 incidents en 2017 à 294 au cours des huit premiers mois et demi de 2018 seulement.
CAR Report Child Alert cover Fr
Auteur
UNICEF
Date de publication
Langues
Anglais, Français

Téléchargez le rapport

(PDF, 1,67 MB) (PDF, 1,65 MB)